Archive | 05 août 2007

Fièvre aphteuse

fievre1.jpg
 

 

Quand verrons nous un rassemblement de bovins ?

Les services de la Commission européenne ont informé, vendredi soir, 3 août, tous les Etats membres de l’Union européenne de la confirmation d’un foyer de fièvre aphteuse dans un élevage bovin du Surrey (Sud du Royaume-Uni). Immédiatement l’ensemble des services départementaux français, et plus particulièrement les services vétérinaires, ont été alertés par le Ministère de l’agriculture et de la pêche. Il leur a notamment été demandé
- de procéder au recensement de toutes les introductions de bovins, ovins, caprins ou porcins en provenance du Royaume-Uni intervenues au cours des 10 derniers jours ;
- de faire procéder, par les vétérinaires sanitaires, à la visite des exploitations concernées en vue d’écarter toute suspicion clinique de fièvre aphteuse ;
– d’interdire tout rassemblement des espèces sensibles dans l’attente de ce recensement.

Il est instamment demandé aux professionnels de l’élevage de maintenir un haut degré de vigilance vis à vis de tout signe clinique suspect. Ce dispositif sera régulièrement adapté en fonction de l’évolution de la situation au Royaume-Uni.

Coup dur en cette période de comices , de préparation de concours départemental d’élevage , de concours régional charollais et de foire de Beaucroissant.

Catégorie élevageCommentaires fermés

Concours de haute qualité !

chevaux2.jpg

Le syndicat des éleveurs de chevaux du Dauphiné, les haras nationaux, ont organisé le samedi 4 août le concours local des chevaux de trait. Cette manifestation qui a attiré une foule nombreuse s’est déroulée à Saint-Pierre de Chartreuse. C’est un concours modèle et allures, il s’agissait donc pour chaque animal présenté de contrôler sa morphologie : tête, encolure, épaule croupe… son allure au pas et au trot. L’intérêt étant bien entendu que l’animal marche le plus régulièrement possible, bien régulier au niveau des aplombs. Pour les éleveurs de chevaux de trait, ce genre de manifestation est primordial. Le cheval de trait est aujourd’hui utilisé essentiellement pour l’attelage de loisirs et également en boucherie.

chevaux3.jpg

L’activité cheval de trait se développe, en particulier, suite à la déprise agricole, les terres délaissées par l’agriculture moderne peuvent être entretenues par les chevaux de trait, animal rustique par excellence. Le cheptel rhônalpin compte aujourd’hui environ 2000 juments. En Isère, en comtois et percherons, on doit comptabiliser 300 éléments. Pour le concours de Saint-Pierre de Chartreuse, les éleveurs se sont déplacés de l’Isère de l’Ain et de la Savoie avec 46 éléments. Pour Roger Roux- Fouillet, président, « les bêtes présentées étaient de très bonne qualité avec de très bons lots. »
Le cheval de trait à un avenir, certes, mais pour le président du syndicat des éleveurs de chevaux Dauphiné, « s’installer uniquement en chevaux de trait paraît très difficile, voire impossible, même si les débouchés existent, en particulier au niveau de la boucherie. Avec le conseil régional, nous essayons de promouvoir notre viande rhônalpine. Nous nous sommes alliés avec des éleveurs franc-comtois et auvergnats afin de monter des structures de production bouchère. Ceci pour que nos chevaux, au lieu de partir en Italie, soient commercialisés en France et qu’on ne trouve pas sur nos étals que des viandes en provenance d’Argentine ou du Brésil » .

Reste à convaincre les centrales d’achat …

Catégorie élevageCommentaires fermés

Direction Osaka …

Lors des championnats de France d’athlétisme qui se sont déroulés début août à Niort, Mélina Robert-Michon a réussi la performance d’obtenir son huitième titre de championne de France du lancer du disque. L’athlète originaire du Nord Isère et fille d’agriculteurs a lancé l’engin à 61,40 mètres. La discobole, 11e à Paris, aux championnats du monde en 2003, se rendra à Osaka, au Japon, pour participer aux championnats du monde, fin août .

Catégorie sportCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

août 2007
L Ma Me J V S D
« juil   sept »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+