Archive | 27 août 2007

Ces plantes qu’on dit envahissantes

Elles portent de jolis noms, pourtant. Comme l’ « impatiente de l’Himalaya », « la panic capillaire » ou « la sporobole d’Inde ». Mais ce sont des « pestes végétales » qui peuvent porter atteinte à la santé humaine. La société botanique Gentiana, dans un livret édité par le Conseil général de l’Isère, a fait l’inventaire de ces espèces exotiques (il y en a une trentaine en Isère), « introduites volontairement pour l’agriculture ou l’horticulture, ou involontairement ». Ces plantes qui prolifèrent, car arrivées sans leurs prédateurs et concurrents naturels, peuvent venir de loin: de l’Amérique (du Nord, du centre et, dans une moindre mesure du Sud), de l’Asie centrale et du Sud-Est, de l’Afrique du Sud.

p1000160.jpg

On en trouve même dans le centre-ville de Grenoble…

La multiplication des échanges au XXe siècle, l’urbanisation et le développement de grands axes de communication, expliquent, pour Gentiana, l’expansion de ces espèces exotiques pionnières envahissantes et pas tout à fait inoffensives. On apprend en effet, dans ce fascicule, que près de 100 000 rhônalpins souffrent de problèmes liés à l’ambroisie (rhinite, conjonctivite, asthme, urticaire, eczéma), que « la berce du Caucase, cette belle ombellifère, peut quant à elle, provoquer de graves dermatoses après contact et exposition au soleil ».

La lutte contre ces espèces est donc déclarée (en Isère, un arrêté préfectoral a été pris le 7 mars 2000 à propos de l’ambroisie) et Gentiana invite les citoyens et les édiles à contribuer, par certaines initiatives simples, à réduire ou éviter la contamination. Parmi ces gestes citoyens: éviter d’acheter et de planter les espèces reconnues comme envahissantes, veiller -si elles son déjà présentes dans le jardin- à ce qu’elles n’en sortent pas, porter ses déchets verts dans une déchetterie, ne pas vider ses aquariums dans un cours d’eau, un étang, une mare, procéder à l’arrachage lorsqu’on découvre une station d’espèce envahissante, etc.

Quinze espèces sont présentées dans le livret de Gentiana: l’ailante ou faux vernis du Japon, l’ambroisie, les asters américains, la berce du Caucase, le bident à fruits noirs, le buddléia ou arbre aux papillons, l’érable négundo, l’impatiente de Balfour, l’impatiente de l’Himalaya, la jussie à grandes fleurs, le raisin d’Amérique, les renouées, le robinier faux acacia, le séneçon du Cap, le solidage géant. Contacts: service Environnement du CGI au 04.76.00.33.31 ou Gentiana (MNEI) au 04.76.03.37.37

Catégorie natureCommentaires fermés

L’avenir au naturel

Le 11e festival de l’Avenir au naturel, organisé à l’Albenc par l’association Espace Nature Isère (membre de la Frapna), aura lieu les 1er et 2 septembre. Une grande foire bio avec 200 exposants, des conférences, des activités autour du livre, des animations musicales et ludiques, des activités découvertes, sont au programme de ce rendez-vous. Le sociologue Edgar Morin, les écrivains Jean Ziegler et Jean-Yves Loude seront présents.

En ouverture du festival, vendredi 31 août, projection à 20h30 à la salle polyvalente de l’Albenc, du documentaire « We feed the world » (en français « Le marché de la faim »), réalisé par Erwin Wagenhofer. Un débat suivra la projection, auquel devraient prendre part Jean Ziegler, auteur de nombreux ouvrages et rapporteur spécial de la Commission des Droits de l’Homme de l’ONU, Christophe Golay, chercheur associé à l’Institut universitaire d’études du dévloppement de Genève, et Yves Paccalet, philosophe et écologiste.

Grande soirée-débat samedi 1er septembre à 20h30 avec le sociologue Edgar Morin et André Cicolella, chercheur en santé environnementale. Les thèmes abordés: science, technique et environnement font-ils bon ménage? Quel avenir pour l’espèce humaine?

A noter que les personnes intéressées peuvent se rendre au festival de l’Albenc en combinant le TER et le car sur la ligne Grenoble-Valence. Grâce au partenariat établi entre la Région, le Conseil général et la SNCF, il ne leur en coûtera que 4€ (tarif aller-retour sur toutes les gares de départ entre Grenoble et Valence à destination de Vinay).

Catégorie foires/salonsCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

août 2007
L Ma Me J V S D
« juil   sept »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+