Archive | 01 septembre 2007

L’Albenc: le bio en plein boom

Le 11e festival de « L’avenir au naturel » qui se tient ce week-end à l’Albenc, organisé par l’association Espace Nature Isère, a attiré la grande foule pour son premier jour. Le développement durable, l’écologie, l’agriculture biologique, sont des notions qui ont trouvé un large écho, qui ont un sens désormais pour le plus grand nombre, et ceci explique sans doute cela. Les organisateurs n’en crient pas pour autant victoire, estimant qu’il reste énormément de travail pour pouvoir prétendre sauvegarder la planète Terre: « On n’a jamais autant parlé d’écologie et en même temps jamais autant pollué, en rejetant, par exemple, toujours plus de gaz à effet de serre, aggravant ainsi la probable catastrophe climatique qui s’annonce », peut-on lire dans l’édito de la brochure du festival.

p1000165.jpg

p1000168.jpg

Le festival de l’Albenc: un lieu de réflexion et un grand marché bio

Le festival de l’Albenc s’attache donc, depuis 10 ans, à susciter la réflexion autour de ces grandes questions de société touchant à l’écologie en invitant des experts, des sociologues, des philosophes, des naturalistes, des économistes, des agronomes, des médecins, des associations. Les conférences s’enchaînent, sur un rythme soutenu, entre la salle polyvalente et la salle orchidée.

Dans la seule journée de samedi, le festivalier attentif et appliqué aura pu entendre des interventions sur la prévention des maladies du jardin, sur la voiture propre, sur l’expérience d’un refuge bioclimatique construit au col de Sarenne, en Isère, sur le chauffage au bois, sur l’intérêt de créer une mare dans son jardin, sur le prix des produits bio, le bio dans les restaurants collectifs, la surpêche, les pesticides, etc.

Le sociologue Edgar Morin, qui après avoir commencé à s’intéresser au phénomène des stars (ç’était en 1957) se passionne pour l’écologie (il a publié récemment « L’an I de l’ère écologique ») a conclu ce soir à 20h30 cette journée de réflexion avec André Cicolella, chercheur en santé environnementale, autour des questions suivantes: « Science, technique et environnement font-ils bon ménage? Quel avenir pour l’espèce humaine? »

Lieu de réflexion, le festival de l’Albenc est aussi un grand marché bio où près de 200 exposants ont l’occasion de se faire connaître et vendre leurs produits, le cas échéant. Tous les secteurs sont là: alimentation, boisson, artisanat habillement, protection de l’environnement, habitat/énergies nouvelles, jardinage, hygiène/santé, mouvements humanitaires et sociaux, tourisme vert /loisirs, sciences et techniques, etc. Un festival de couleurs et de saveurs.

Au programme des conférences de demain (c’est la Ste Ingrid): Comment réduire les déchets à la source, par Serge Revel. Le Conseil régional et la biodiversité, par Hélène Blanchard. Pour une écologie sociale, par Geneviève Azam. La Salamandre, la revue des esprits curieux de nature, par Julien Perrot. Alimentation santé, par Marie-Chantal Canivenc-Lavier. La plante et l’homme, par Gilles Corjon.

Catégorie écologieCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

septembre 2007
L Ma Me J V S D
« août   oct »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+