Archive | 16 septembre 2007

Au tour des laitiers ?

Gérard Seigle-Vatte, président de la chambre Régionale de l’agriculture, président de la chambre d’agriculture de l’Isère, est intervenu lors de la présentation des animaux primés du concours régional charolais:

« Il faudra bien qu’un jour, au niveau départemental, on arrive à s’entendre et qu’un concours des races laitières puisse se dérouler à Beaucroissant. Lors de la foire, les structures existantes associées au potentiel public font qu’obligatoirement la réussite sera au rendez-vous. »

Catégorie foire de BeaucroissantCommentaires fermés

Protéger les tourbières

A l’initiative d’Avenir, le conservatoire des espaces naturels de l’Isère, se tiendront jeudi 20 et vendredi 21 septembre à l’Arselle (sur la commune de Chamrousse), tout près, à vol d’oiseau, de la réserve naturelle nationale du Lac Luitel, les premières rencontres pour la conservation des tourbières des Alpes.

L’inventaire des tourbières de Rhône-Alpes, réalisé par le CREN (Centre régional des espaces naturels) de 1999 à 2000, a montré la richesse et la diversité des tourbières des massifs alpins mais aussi leur vulnérabilité, liée notamment au dynamisme économique du territoire. Ces premières rencontres, précise Avenir, ont pour but la diffusion des connaissances relatives à la répartition et au fonctionnement des tourbières ainsi que la mise en relation de tous les acteurs de la conservation. Elles visent également à dégager les spécificités de ces écosystèmes et de leur gestion et à apprécier l’opportunité de construction d’un réseau permanent, comme c’est le cas dans le Massif Central.

Ces rencontres réuniront pour deux jours à la Maison de l’Arselle, des gestionnaires d’espaces naturels, des collectivités, des administrations, des naturalistes, des associations de protection de la nature, des universitaires.

Renseignements sur avenir.38.free.fr

Catégorie natureCommentaires fermés

JOUR DE TRANSITION

transituion.jpg

En ce samedi après-midi, journée de transition, faisons le point avec Pierre Chaboud, adjoint mais surtout responsable de la partie animaux au sein de l’organisation de la foire.
Que retenez-vous de la journée inaugurale d’hier?
« Très bonne journée au niveau du public, il est venu en masse, quelques soucis au niveau de la volaille car on savait que suite à la grippe aviaire seul un volailler avait le droit d’être présent sur le site. Cela n’a pas été sans difficulté car des incompréhensions sont survenues. Celles ci réglées avec beaucoup de diplomatie ».

Au niveau des bovins, certains éleveurs n’ont pu se déplacer suite aux problèmes liés à la fièvre catarrhale. Les négociants des départements du Cher, de l’Allier et de la Saône-et-Loire n’ont pu quitter leur département. Cela n’empêche, la journée du bétail a connu son habituel succès ».

Le volailler présent sur le site nous a dit qu’il aurait souhaité que plusieurs d’entre eux puissent déballer, sur l’ensemble du champ de foire.
« Nous avons fait cette proposition à la DSV car elle nous paraissait intéressante, hélas la réponse est négative. On a donc dû choisir un volailler par jour selon certaines modalités et même tirage au sort. Je sais qu’on a fait beaucoup de mécontents mais on ne pouvait pas faire autrement ».

Que retenez-vous de la journée inaugurale?
« Le cortège inaugural s’est fait stopper à de nombreuses reprises. Parmi celles-ci je je retiendrai l’arrêt au niveau des éleveurs de moutons. Ceux-ci nous ont alerté, une fois de plus, sur les dégâts causés par les attaques de loup ».

Au niveau des discours, beaucoup se plaignent qu’ils sont trop longs?
« Le maire en est conscient et on a essayé de raccourcir les interventions mais cela n’est pas évident… Il va falloir également qu’on remédie à la chaleur étouffante qui règne dans la salle ».

La visite inaugurale ne mériterait-elle pas un coup de jeune?
« On y a pensé avec le maire: raccourcir la visite, réduire le temps de parole sont des possibilités mais elles ne sont pas faciles à mettre en place ».

Ce samedi une journée de transition?
« Oui tout à fait, entre la journée du bétail et le dimanche qui attire une foule nombreuse venant des villes, qui vient plus regarder qu’acheter. On annonce une météo très favorable on peut donc s’attendre à une très forte affluence ce dimanche ».

Catégorie foire de BeaucroissantCommentaires fermés

PAC et grandes cultures : URGENCE!

 

L’organisation des producteurs de grains et la coordination rurale communiquent:
Désorganisation des marchés, chute dramatique du nombre d’agriculteurs… La situation actuelle est un constat d’échec accablant de la stratégie suivie par les responsables de la PAC depuis 1992 fondée sur une ouverture inconsidérée au marché mondial.

Dans ce contexte et devant un tel gâchis économique et humain, des décisions urgentes s’imposent pour réorienter la politique agricole. L’organisation des producteurs de grains et la coordination rurale demandent :

- une augmentation du prix d’intervention pour les céréales à un niveau garantissant au moins 170€/T au producteur. Ce prix doit tenir compte de l’augmentation importante des charges subies par les agriculteurs depuis 3 ans et qui risque de durer. Il est également nécessaire de relever les majorations mensuelles, dont le montant actuel ne couvre pas l’ensemble des frais financiers et de stockage

- la création d’un service public de mercuriales, afin de mettre à la disposition des professionnels et des pouvoirs publics une information rapide et objective sur les prix de marchés dans un contexte de forte volatilité. Les professionnels ont besoin de visibilité pour être très réactifs

- une politique active et urgente de développement des surfaces pour les cultures d’oléagineux et de protéagineux (pois et soja) en Europe, et ceci dès 2008. Les assolements de soja en Amérique vont diminuer : il faut donc s’attendre, comme en 1973, à un risque de pénurie mondiale en soja. L’UE doit anticiper dès aujourd’hui ce sérieux problème d’approvisionnement en protéines végétales

- le gel du plan biocarburants au niveau européen afin de sécuriser l’approvisionnement alimentaire de l’UE qui doit être la priorité de la nouvelle PAC.

Catégorie vie syndicaleCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

septembre 2007
L Ma Me J V S D
« août   oct »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+