Catégorie | assurance

Groupama: se spécialiser

Groupama va vivre un automne et un hiver sur les chapeaux de roues. Michel Teillon président de Groupama Rhône-Alpes: « Groupama est en pleine évolution, nous nous restructurons et nous spécialisons nos services, cela veut dire que chaque métier aura ses agents spécialisés. Les particuliers bénéficieront d’un réseau d’agents qui leur seront propres, d’une plate-forme téléphonique et d’Internet ».

« Les agriculteurs auront à leur disposition 12 spécialistes encadrés par un responsable départemental. Commerçants, artisans, professions libérales qui sont des métiers complexes auront eux aussi leurs propres agents: ils seront 10 sur le département. L’Isère a un potentiel très important avec une population dense : 1,250 million d’habitants. La concurrence existe et nous devons y faire face afin de rester leaders au niveau de l’assurance. Vous comprendrez donc pourquoi on souhaite s’adapter et se spécialiser ».

« À propos du monde agricole, secteur que nous connaissons bien on peut également apporter du conseil à nos adhérents »

groupama.jpg

L’Isère, département singulier?
« L’Isère a toujours été un département très agricole même si l’urbanisation gagne peu à peu du terrain. L’agriculture iséroise est très diversifiée, il s’agit en général de petites structures mais pour Groupama un agriculteur reste un agriculteur. »

Les jeunes?
« Les jeunes c’est l’avenir, depuis bon nombre d’années nous sommes à leurs côtés, en particulier au niveau de leur installation. Chaque année, nous remettons des chèques aux jeunes qui s’installent. L’année dernière, 65 d’entre eux en ont profité. »

Dossiers calamités, grêle?
« Deux gros dossiers. Groupama fait référence dans ce domaine et apporte beaucoup au niveau des connaissances. Des contrats expérimentaux ont été signés ils seront reconduits. Cela n’empêche, le système de calamités sera modifié dans les années qui viennent, il s’agira d’adapter les contrats. »

Justement les maraîchers se plaignent d’un coût d’assurance trop élevé.

grout4.jpg

« Je suis d’accord avec les maraîchers mais notre souci est qu’il n’y a pas assez d’assurés dans cette branche. iI nous est donc difficile de baisser les coûts et vous comprendrez qu’on ne puisse assurer gratuitement….Il faut être très clair: au niveau de l’assurance calamités notre équilibre est fragile et je dirais même certaines fois négatif ».

On nous annonce du changement en fin d’année…
« Vous êtes bien informés! Après 18 ans de présidence, j’ai décidé de passer la main. Une équipe de jeunes est en train de se mettre en place, elle va assurer la continuité dans le changement. Je vais vous faire une petite confidence: nous allons tenter de jouer la parité hommes-femmes sur notre département de l’Isère. Un sacré pari mais nous allons le gagner! ».

Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8551 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

edf.png

Catégories

Archives

Agenda

septembre 2007
L Ma Me J V S D
« août   oct »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+