Catégorie | ovins

Des moutons sous les noyers

Jean-Maurice Lyonne est agriculteur à St Romans. Son exploitation est constituée de 70 ha : 30 en céréales et 40 en noyers. Son fils Régis désire s’installer en production ovine. Son souci est qu’il ne trouve pas de terres nues sur le secteur. La volonté de s’installer étant trop forte, les Lyonne décident de faire un essai pour le moins original : mettre des moutons sous les noyers.

Jean-Maurice Lyonne : « Nous avons mis des bêtes sous des noyers âgés d’une dizaine d’années. L’ avantage est qu’ils ne produisent pas et qu’ils ont un bon enherbement. En ce qui nous concerne, nous faisons des économies intéressantes au niveau du temps de travail car il n’y a pas de broyage et au niveau des dépenses, pas de dépenses de gasoil, pas d’outils à user, on bénéficie de la fumure organique, donc pas besoin d’autres fertilisations. Par contre, on ne pourrait pas mettre de moutons sous des noyers plus âgés car ceux-ci, outre le fait qu’ils ont des traitements, font beaucoup d’ombre. Les ovins aiment être mi ombre mi soleil. De plus, les moutons bougent beaucoup les pierres. Voilà un inconvénient qui peut être gênant pour certains.Vous constaterez que les moutons ne sont pas du tout stressés, qu’ils profitent de la bonne herbe qui est mûrie et durcie à point ».

mouton.jpg

Les bêtes appartiennent à un éleveur du nord Drôme. « Avant, il les mettait en alpage. Ecoeuré par les attaques du loup, il est tout heureux d’avoir trouvé cette solution ».

Régis espère s’installer en 2008 et profiter de cette expérience pour devenir un éleveur ovin de qualité.

La récolte de noix approche à grands pas. Jean-Maurice Lyonne prévoit une récolte moyenne au niveau de la quantité avec beaucoup de petits calibres: « Moins de chaleur, plus de pluie, voilà la cause. Par contre la qualité s’annonce bonne. » L’exploitant vend la grande partie de sa production à un négociant de Moirans et le reste en direct à la ferme. « Le gros avantage : cela nous permet de faire une plus-value intéressante mais également d’être en contact avec le client, c’est beaucoup plus revalorisant. »

Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8487 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

edf.png

Catégories

Archives

Agenda

septembre 2007
L Ma Me J V S D
« août   oct »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+