Catégorie | fruits-légumes

L’INRA a présenté les conclusions de son expertise

La consommation de fruits et légumes est considérée comme un enjeu de santé publique et fait l’objet de recommandations nutritionnelles au niveau mondial par la FAO et l’OMS. En France, la recommandation incluse dans le Programme national nutrition santé de « manger 5 fruits et légumes par jour » est bien connue, mais encore peu suivie par les consommateurs. La consommation demeure inférieure aux apports conseillés.

pommes.jpg

Dans le même temps, le marché des fruits et légumes représente un enjeu économique pour les producteurs nationaux dans un contexte commercial international et européen qui génère une concurrence accrue sur les prix. C’est dans ce contexte que le ministère de l’Agriculture et de la Pêche a commandé à l’Inra une expertise scientifique collective pour faire l’état des lieux des connaissances scientifiques disponibles concernant les enjeux de santé liés à un accroissement de la place des fruits et légumes dans l’alimentation, les facteurs susceptibles de favoriser la consommation et l’impact sur la filière.

L’objectif de cette expertise, dont les conclusions ont été présentées aujourd’hui à Paris, au museum d’histoire naturelle, en présence de Michel Barnier, ministre de l’Agriculture et de la Pêche, était d’éclairer les pouvoirs publics, et le ministère de l’Agriculture et de la Pêche en particulier, sur les actions à mener, aussi bien du côté de l’offre qu’auprès des consommateurs, pour répondre au double objectif de soutien économique aux filières de production et de protection de la santé publique.

Le champ retenu pour l’expertise scientifique collective identifiait les principales questions suivantes :
-les fondements scientifiques des recommandations nutritionnelles : bénéfices et risques éventuels pour la santé ;
-la variabilité des caractéristiques nutritionnelles des fruits et légumes liées aux facteurs génétiques, aux conditions de culture, aux traitements post-récolte et aux transformations industrielles et culinaires ;
-la variabilité de la consommation et ses déterminants socio-économiques ;
-l’impact des politiques de promotion de la consommation de fruits et légumes ;
-les liens entre les caractéristiques des produits et le fonctionnement des filières.

Comme toute expertise scientifique collective, elle n’a pu traiter ces questions que dans la mesure où elles ont fait l’objet de recherches et de publications scientifiques.

Un groupe d’une vingtaine d’experts a été mobilisé par l’Inra pour conduire cette expertise. Ils représentent un large éventail de disciplines : épidémiologie, toxicologie, nutrition, agronomie, génétique et amélioration des plantes, technologie de la transformation, économie, sociologie, marketing, et sont issus de l’Inra, de l’Institut Pasteur de Lille, de l’Inserm, d’AgroParisTech, du CIHEAM/IAM, de l’INH et de l’Ensat.

La synthèse du rapport (82 pages) peut être consultée sur inra.fr

Cet article a été écrit par:

Christian - qui a écrit 2027 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

edf.png

Catégories

Archives

Agenda

novembre 2007
L Ma Me J V S D
« oct   déc »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+