Catégorie | prophylaxie

FCO: un premier cas de stéréotype 1

Un premier cas de fièvre catarrhale ovine (FCO) de sérotype 1 a été trouvé en France à Villefranque (Pyrénées atlantiques). Ce cas fait suite au développement de la maladie en Espagne dans la région d’Irun, près de la frontière. La France est donc amenée à modifier son zonage. Un arrêté étendant la zone réglementée aux départements des Pyrénées-Atlantiques et des Landes doit être publié au journal officiel du 16 novembre 2007. Cet arrêté précise également l’aire de répartition de la FCO de sérotype 8 tenant compte des derniers cas détectés dans le Puy de Dôme et en Saône et Loire.
Bien qu’il s’agisse d’un autre sérotype (sérotype 1) que celui sévissant en France continentale depuis 2006 (sérotype 8), les mesures de contrôle des mouvements d’animaux sont identiques.
Outre l’appel d’offres publié le 7 novembre dernier concernant un vaccin inactivé destiné à lutter contre le sérotype 8, le ministère de l’agriculture et de la pêche lance un nouvel appel d’offre concernant le vaccin contre le sérotype 1.

Il convient de rappeler que cette maladie ne touche que les ruminants. Elle n’affecte pas l’homme et n’inspire donc aucune inquiétude ni pour la population, ni pour le consommateur.

Le ministère de l’Agriculture et de la Pêche appelle les détenteurs de ruminants à notifier tout symptôme suspect à leur vétérinaire sanitaire pour une détection précoce de la maladie.
Le dispositif sera réévalué au regard de l’évolution de la maladie.

Cet article a été écrit par:

Christian - qui a écrit 2027 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

Catégories

Archives

Agenda

novembre 2007
L Ma Me J V S D
« oct   déc »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+