Catégorie | loup

AFFAIRE BOTTOLIER: COURRIER AU PRéSIDENT DU TRIBUNAL

Suite au report du procès concernant l’éleveur Bottolier, Robert Grobet président du site legrandcharnier.com a écrit au président du tribunal de Sallanches. Voici le contenu de cette lettre dans son intégralité:

Monsieur le président du Tribunal,

Au nom de la trentaine d’amis du berger présents dans la salle, je vous adresse ce courrier pour vous dire combien nous avons tous été choqués par le comportement du magistrat qui présidait ce jour la séance du tribunal.
Le contexte : une affaire dont le tribunal ne pouvait ignorer le caractère sensible et émotionnel : un berger convoqué au tribunal parce que son chien patou -chien imposé par l’Etat pour la protection des troupeaux contre le loup- a agressé une touriste en 2005.
Les faits : à 9h30 -passons sur le retard de 30mn- devant une salle comble le magistrat annonce d’une voix à peine audible -passons sur le respect de l’auditoire- que le greffe a oublié de convoquer la partie adverse et que l’affaire est reportée au 18 décembre.
Pas un mot d’excuse ni vis à vis du prévenu et de son avocat ni vis à vis de la salle ! (certains avaient fait plus de 200 kms).
Outre l’énormité de la bourde commise, ce comportement totalement irrespectueux des usagers de la justice nous paraît impoli et inadmissible.
Bel exemple des qualités relationnelles de la justice de proximité que vous défendez en ce moment !
Nous vous prions d’agréer, Monsieur le président, nos salutations.

Le président
Robert Grobet
7 Rue docteur Henri Brachet
73200 Albertville

Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8512 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

Catégories

Archives

Agenda

novembre 2007
L Ma Me J V S D
« oct   déc »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+