Catégorie | fruits-légumes

Trois projets pour accroître la consommation

Michel Barnier, ministre de l’Agriculture et de la Pêche, a réuni, ce jour, l’ensemble de la filière fruits et légumes afin d’étudier les différentes actions possibles pour augmenter la consommation

de fruits et légumes.fruits-et-legumes.jpg

Cette réunion fait suite aux résultats des travaux de l’INRA qui ont montré que la consommation de fruits et légumes était insuffisante en France par rapport aux recommandations du Plan national nutrition santé (PNNS) de 5 fruits et légumes par jour correspondant à 400g. Les français ne consomment en moyenne que 350 grammes et le déficit est particulièrement important pour les jeunes et pour les personnes de milieux défavorisés ce qui constitue aux yeux de Michel Barnier une « injustice alimentaire ».
Il a été décidé de travailler sur trois projets:
· La distribution à la rentrée 2008 de fruits dans les écoles maternelles et primaires : un cahier des charges va être rédigé d’ici fin janvier pour lancement d’un appel à projet auprès des communes intéressées,
· L’expérimentation à la rentrée 2008 de mise en place de distributeurs automatiques de fruits et légumes dans des lycées agricoles
· La mise en place d’une charte de promotion des fruits et légumes de saison et de proximité.

Sur ces trois projets rendez-vous est pris fin janvier pour un premier point d’étape.

Michel Barnier a par ailleurs indiqué qu’il consacrerait deux millions d’euros au financement de divers projets d’amélioration de l’accessibilité des fruits et légumes portés par les professionnels.

salades.jpg

Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8617 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

Catégories

Archives

Agenda

décembre 2007
L Ma Me J V S D
« nov   jan »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+