Catégorie | planète Terre

Forte mobilisation autour de la coopération Isère-Tambacounda

Le Conseil général de l’Isère a une coopération avec le Conseil régional de Tambacounda (Sénégal) depuis 2002. Dans ce cadre, plusieurs axes de travail font l’objet d’échanges réguliers entre les deux collectivités et leurs services (coopération décentralisée, culture, environnement…) et, au-delà, entre les Isérois et Tambacoundois à travers des acteurs de la société civile très mobilisés : l’IUFM de Grenoble, le Planning familial, la Fédération des alpages de l’Isère, les associations Afroculture, Culture ailleurs, Tétraktys, Aide médicale et développement, la Halle Jean Gattegno de Pontt en Royans, des lycées de Grenoble, Pont de Beauvoisin, St Marcellin, St Jean de Bournay.

Ces échanges se font autour de la culture, l’éducation, l’agriculture, la santé, le tourisme, l’environnement et le droit des femmes.

Après les Journées du Sénégal en Isère (du 10 au 23 novembre 2007) avec des expositions, 7 tables rondes et des concerts, une importante mission a été menée au Sénégal , du 1er au 9 décembre 2007, accompagnée d’une vingtaine d’isérois.
Elle a consisté à faire le point sur nos actions communes et notamment :
-lancer les Journées des femmes réunissant près de 200 femmes de la région autour des thématiques (excision, mariage forcé, violences faites aux femmes) ;
-remettre les panneaux de l’écomusée des ethnies minoritaires de Bandafassi ;
-ouvrir le 2ème Festival des ethnies minoritaires ;
-démarrer l’action de reconversion d’une zone de chasse en zone de protection naturelle.

Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8522 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

edf.png

Catégories

Archives

Agenda

décembre 2007
L Ma Me J V S D
« nov   jan »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+