Catégorie | Forêt de Chartreuse

Jean-Jack Queyranne en Chartreuse

Après un passage par le lycée Pierre Terrail à Pontcharra qui participe activement à l’expérimentation « manger bio en lycées » menée par Corabio, Jean-Jack Queyranne, président du Conseil régional Rhône-Alpes, a fait étape au Sappey-en-Chartreuse.

Pour constater de visu, dans les pas du maire, Roger Caracache, que le réaménagement de la place centrale du village, opération subventionnée en partie par la Région, était achevé et plutôt réussi. Le maire du Sappey souligna, en passant, le fait qu’il n’était pas simple et pas donné d’intégrer du logement social dans une petite commune comme la sienne.

sappey1.jpg

Le maire du Sappey, Roger Caracache, présente son village à Jean-Jack Queyranne, entouré d’Eliane Giraud, de Marie-Odile Novelli et d’Arlette Gervasi.

Mais c’est la filière bois et forêt qui monopolisa le plus l’attention du président de la Région, qui était accompagné par Eliane Giraud, conseillère régionale à l’Agriculture, au développement rural et aux parcs naturels régionaux, Marie-Odile Novelli, vice-présidente aux solidarités, à la politique de la ville et au logement, d’Arlette Gervasi, conseillère régionale voironnaise. Tous les acteurs de la filière étaient là, dans la salle des fêtes, encore chauffée à l’électricité (Roger Caracache annonça que la chaudière à bois était programmée): ONF, CRPF, Groupement des sylviculteurs de l’Isère et de la Savoie, élus des Balcons sud de Chartreuse, CAUE, ainsi que l’association Passion du bois.

Après un préambule d’Eliane Giraud qui mit en relief l’éventail d’initiatives prises en faveur de la valorisation du bois et de la forêt, « vecteur économique mais aussi clé de l’espace naturel de Chartreuse », Sylvain Ougier, en charge du pôle Forêt et Bois au Parc naturel régional de la Chartreuse et délégué CRPF, fit un exposé détaillé des points forts et des points faibles de la sylviculture chartroussine. La qualité du bois n’est plus à démontrer et le dossier pour l’obtention de l’AOC est en bonne voie. « Plus le temps passe, plus notre dossier est crédible », remarque t-il. Malgré tout, des progrès restent à faire: « Pour une mobilisation optimale du bois, par exemple, il faudrait 300 km de dessertes supplémentaires. »

La volonté politique est forte en Chartreuse pour valoriser la ressource forestière, et bon nombre des participants à cet échange, le mentionnèrent. Le bois est ici une carte maîtresse. Et chacun des acteurs de la filière joue le jeu.

sappey2.jpg

La Chartreuse est une terre de tradition mais aussi d’innovation. Jean-Jack Queyranne a pu s’en rendre compte en testant la carabine laser mise au point par Christophe Marin et David Thiévent, deux Sappeyards, fondeurs émérites. Cette arme inoffensive, encore à l’état de prototype, permet d’initier sans risque et tout au long de l’année, les scolaires à la pratique du biathlon.

Cet article a été écrit par:

Christian - qui a écrit 2027 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

edf.png

Catégories

Archives

Agenda

décembre 2007
L Ma Me J V S D
« nov   jan »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+