Archive | 09 janvier 2008

Renard contre campagnols

Sur les terres de plusieurs communes de l’Isère, la pullulation de campagnols est devenue insupportable. Une invasion qui cause de sérieux dégâts dans nos campagnes.

microtus.jpg

Un des moyens de lutte efficace et écologique reste le renard. Voila pourquoi un arrêté préfectoral retire renards et fouines des animaux classés nuisibles. Ceci jusqu’au 20 avril sur le territoire de 34 communes.
Les communes concernées sont:

APPRIEU, BALBINS, BEAUCROISSANT, BEVENAIS, BIOL, BIZONNES, BREZINS, BURCIN, CHABONS, CHAMPIER, CHARNECLES, COLOMBE, COMMELLE, EYDOCHE, FLACHERES, GILLONNAY, IZEAUX, LA COTE-ST-ANDRE, LA FRETTE, LE GRAND LEMPS, LE MOTTIER, LONGECHENAL, ORNACIEUX, OYEU, PENOL, REAUMONT, RIVES, ST-BLAISE- DU-BUIS, ST-CASSIEN, ST-ETIENNE-DE-ST-GEOIRS, ST-HILAIRE-DE-LA COTE, ST -SIMEON-DE-BRESSIEUX, SARDIEU, SILLANS.

Catégorie natureCommentaires fermés

L’INRA recrute 75 chercheurs

L’INRA ouvre une campagne de recrutement (1) de 75 jeunes chercheurs dans toutes les disciplines étudiées à l’institut : agronomie, alimentation humaine, techniques agro-alimentaires, génétique, sciences de l’environnement, mathématiques appliquées, science des végétaux, santé animale, sciences humaines et sociales. La clôture des réceptions de candidatures aura lieu le 28 février. L’INRA assure cette année une diffusion internationale de ses offres d’emploi et simplifie la procédure de dépôt des dossiers.
Une campagne d’information destinée à favoriser les recrutements de scientifiques étrangers, est lancée cette année encore vers les pays européens. Cette opération avait permis de doubler le nombre de candidats étrangers aux postes de jeunes chercheurs en 2007.

Pour renforcer l’attractivité de l’institut, le dépôt des dossiers par les candidats a été simplifié puisqu’ils peuvent remettre leurs travaux sous forme de CD ROM. Cette dématérialisation des dossiers allège considérablement les coûts pour les candidats comme pour l’institut.

L’INRA procède annuellement à des campagnes de recrutement de jeunes chercheurs (décembre-février), chercheurs confirmés (janvier-mai), ingénieurs et techniciens (février-mars). En 2007, près de 350 personnes au total ont ainsi été recrutées par concours.

(1) Recrutement par voie de concours sur dossier puis audition des candidats admissibles.
Pour voir les profils et les informations pour concourir :
http://www.inra.fr/les_hommes_et_les_femmes/recrutement_chercheurs_2008

Catégorie recherche scientifiqueCommentaires fermés

J.M. Lemétayer soulagé mais prudent

Jean Michel Lemétayer président de la FNSEA a rencontré cet après midi à l’Elysée Nicolas Sarkozy. Suite à son entretien avec le Président de la République il s’est dit soulagé.

« Après la cacophonie gouvernementale sur le dossier OGM, je me suis expliqué avec Nicolas Sarkozy qui m’ a promis de débattre assez rapidement du projet de loi sur les OGM ; c’est-à-dire à partir du 5 février au Sénat et après les élections municipales à l’Assemblée Nationale.
Ce léger report va permettre au débat démocratique de se poursuivre.
Le président a reconnu le besoin de différencier le débat global sur les OGM et le cas spécifique du Mon 810.
Par ailleurs en ce qui concerne la clause de sauvegarde, le Président s’est dit prêt à attendre l’avis de la Haute Autorité tout en précisant qu’aucune décision n’était, à ce jour, actée.
Pour ma part, je suis soulagé de ces assurances quant à un calendrier respectueux des agriculteurs. Cependant, le bon sens paysan guide mon action, m’appelle à la prudence ; j’attends de voir… « .

Catégorie OGM, vie syndicaleCommentaires fermés

Les professionnels en AG

L’assemblée générale du Syndicat de apiculteurs professionnels de Rhône Alpes se déroulera le 11 Janvier à 9 h au Lycée Agricole de la Côte-St-André (Isère)
Accueil à partir de 8h30 ; ouverture de l’assemblée générale à 9h précises.
A l’ordre du jour :

MATINEE:
9h Ouverture de l’A.G. statutaire : lectures et discussions des rapports : moral, d’activité, financier
Ouverture de l’A.G. extraordinaire : une motion est proposée au vote par le conseil d’administration
L’intégration du Groupe Installation au sein du SAPRA. Cette motion, si elle est adoptée entrainera la création de deux collèges.
Collège 1 : cotisants AMEXA Collège 2 : candidats à l’installation
- Présentation de la motion
- Débat et questions
- Vote des rapports et de la motion
- Renouvellement du bureau
11h15 DEBAT : le syndicalisme apicole, quelles perspectives ?
Une structuration est-elle possible pour avoir une vraie représentation nationale ?
11h45 Présentation du Bulletin Technique Apicole

APRES-MIDI :
14h Présentation de la formation du BPREA Apicole mise en place par le CFPPA de la Côte St André
14h15 Evolution du paysage agricole et forestier : impact sur l’apiculture
Etat des lieux et perspectives d’avenir

Réglementation jachère
Semence : évolution et répartition des surfaces cultivées
Forêt : la gestion forestière en Rhône-Alpes
Les Monts du Pilat : exemple de gestion
16h30 Présentation du matériel de pesée de ruche (Plan de sélection du Ceta Val de Saône).

Nul doute que l’actualité concernant les OGM sera commentée.

Catégorie apicultureCommentaires fermés

Le serment

Jean Louis Borloo s’est dit très intéressé par l’approche éthique du serment de l’agriculteur écrit par le syndicat agricole de la Coordination rurale.

Comme les médecins qui, à l’instar des paysans, travaillent sur la vie et, avec le serment d’Hippocrate, disposent d’un texte référent fondateur, la Coordination Rurale a souhaité proposer un« serment de l’agriculteur ». La politique agricole est un contrat entre l’agriculteur et la société. Il est donc juste que l’agriculteur s’engage vis-à-vis de ceux qu’il nourrit afin d’obtenir, en juste retour, la considération qu’il mérite.

Plutôt que les contraintes, souvent absurdes, imposées aux agriculteurs souhaitant s’installer, plutôt que le marketing de l’agriculture raisonnée, la Coordination rurale a la conviction que ce serment doit constituer le socle de l’installation des nouveaux agriculteurs.

Le serment :

« Au nom de tous nos ancêtres paysans qui, de siècle en siècle, ont bâti nos pays et façonné leurs merveilleux paysages, je m’engage sur l’honneur à cultiver en bon père de famille.

Pleinement conscient d’être le gérant d’un patrimoine vital pour l’humanité, je m’efforcerai, en toute raison, de conserver la fertilité de la terre nécessaire à la vie des générations futures.

Convaincu de la noblesse et de l’utilité de mon métier, indispensable pour nourrir les hommes, je l’exercerai en pleine responsabilité. En toutes circonstances, je m’efforcerai de produire une nourriture saine. Sans jamais cesser de m’émerveiller, je cultiverai la vie avec respect, observant, m’instruisant et m’entourant de conseils avisés pour utiliser le progrès avec discernement.

Entrepreneur libre et responsable, les lois de la nature, que par mon métier j’entretiens, seront mes limites. Elles sont source de sagesse et l’origine de notre bon sens paysan, valeur qui caractérise nos pays dont nous sommes les racines. J’offrirai ainsi, gracieusement à tous la possibilité de partager mon enthousiasme devant la beauté de nos campagnes.

Si je reste fidèle à mon serment puissè-je vivre dignement de ma profession et bénéficier du respect auquel mon métier, le plus utile entre tous, donne droit. Mais si je deviens parjure, qu’un sort contraire m’arrive ! »

Catégorie vie syndicaleCommentaires fermés

Bonne nouvelle

La Coordination rurale a été reçue hier par le Ministre d’Etat de l’Écologie, du Développement et de l’Aménagement durables. Cette rencontre a été l’occasion pour la Coordination Rurale d’évoquer avec le ministre un certain nombre de points d’actualité.

Jean-Louis Borloo a affirmé sa volonté de traiter les grands sujets qui ont fait l’objet des débats du Grenelle de l’environnement avec pragmatisme et honnêteté intellectuelle « face à ceux qui ont des intérêts ou des émotions ». Il s’est montré très intéressé par l’approche éthique du « serment de l’agriculteur » rédigé par la Coordination Rurale l’an dernier. La discussion a porté sur les grands enjeux du XXIe siècle : autonomie énergétique de l’agriculture, gestion du carbone des sols, défi alimentaire, biodiversité, nitrates en Bretagne, etc.

La Coordination Rurale a enfin rappelé sa position sur les OGM en réclamant que le temps nécessaire à un débat parlementaire serein soit pris, afin d’établir une loi qui définisse clairement les responsabilités des semenciers producteurs et vendeurs d’OGM vis-à-vis des conséquences prévisibles et imprévisibles sur l’environnement et la santé.

Le retrait de l‘examen en urgence par le Sénat du projet de loi sur la dissémination des OGM est une bonne nouvelle pour la Coordination Rurale. « Le gouvernement corrige ainsi la grave erreur qu’il avait commise précédemment en annonçant la mise en débat d’une loi aussi importante avec un vote définitif avant la date du 9 février ».

Catégorie vie syndicaleCommentaires fermés

Face à face Bové-Barnier

Pour résumer en quelques mots le face à face entre José Bové et Michel Barnier, nous dirons que le ministre de l’Agriculture se dit en désaccord profond avec les idées du leader altermondialiste. Par contre, ce dernier a estimé que les décisions prises hier vont dans le bon sens. Cela n’empêche, il continue sa grève de la faim jusqu’à l’application officielle de la clause de sauvegarde.

Catégorie zoomCommentaires fermés

Fête de la truffe et marché des tentations

Pour les 20 ans du Syndicat des trufficulteurs de l’Isère et la sortie de « Rhône–Alpes le pays des truffes », une journée consacrée au diamant noir est programmée à St Antoine L’Abbaye dimanche 20 janvier

melano3.jpg PROGRAMME

Marché aux Truffes et produits du terroir
Entrée gratuite de 9 à 18 h pour le public
Serge Papagalli est le parrain de ce marché des tentations, il est présent en matinée.
L’auberge de l’Abbaye propose un menu gastronomique « spécial truffe » sur réservation.

9h Ouverture du marché de la truffe et des produits du terroir
Découverte du marché et de ces nombreux exposants
Démonstration de cavage par des chiens truffiers
Plantation symbolique d’arbres truffiers
11h inauguration en présence de nombreux élus et personnalités
12h Dégustation : toasts au beurre de truffe, choux truffés, apéritif
Déambulation avec possibilité de se restaurer tout au long du marché :
brouillade à la truffe, ravioles chaudes, pâté truffé et terrines, tarte antonine, vin et hydromel chauds …
14h30 Conférence sur la truffe par Pette Tabouret, membre du syndicat des trufficulteurs de Rhône Alpes et du centre régional des propriétaires forestiers
15h Démonstration de cavage

Tout au long de cette journée de découverte, le public aura loisir de voir et de sentir de la truffe.
Une exposition permanente et de la documentation expliquera sa culture, tandis que les trufficulteurs de l’Isère apporteront des explications aux curieux. Curieux et passionnés qui auront la possibilité d’acheter des plants truffiers.

Catégorie trufficultureCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

janvier 2008
L Ma Me J V S D
« déc   fév »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+