Archive | 16 janvier 2008

Une publication régionale sur la truffe

truffes.jpg

Le syndicat des trufficulteurs de l’Isère fêtera se 20 ans d’existence ce dimanche 20 janvier à St Antoine l’abbaye, voir nos différents articles. Mais l’actualité ne s’arrête pas là car la fédération Rhône-Alpes des trufficulteurs vient d’éditer une revue consacrée à la truffe de notre région.
Au fil des pages, bien illustrées, on découvre la truffe un trésor de la nature très peu connu, la production en Rhône-Alpes, la gastronomie liée à la truffe; des pages qui font saliver les journalistes de sillon38…..; et enfin les différents syndicats, structures, qui assurent la défense et la promotion du diamant noir.

La truffe a certes des arguments gustatifs mais nous tenons surtout à extraire ces quelques lignes de l’éditorial du président Régional Roland Moussanet :

« Ce produit faisant la notoriété de sa région, permet de maintenir une activité dans les zones défavorisées, assure un complément de revenus à ses zélateurs, valorise les friches et les territoires, les sculptant par-là même, donne de nouvelles armes à la lutte contre l’incendie, résout le problème de la gestion des friches par les communes, tout en luttant contre l’avancée anarchique de la forêt ».

Ce magazine sera disponible ce dimanche à St Antoine l’abbaye ou les organisateurs vous attendent nombreux. Selon les premières infos météo, le temps sera clément avec des températures agréables.

Catégorie trufficultureCommentaires (2)

FCO: Bruxelles OK pour une campagne de vaccination

Markos Kyprianou, Commissaire européen à la Santé, a annoncé aujourd’hui que la Commission dégagerait des fonds pour co-financer une campagne massive de vaccination d’urgence contre la fièvre catarrhale ovine (FCO) en Europe. La FCO s’est manifestée dans onze Etats membres de l’Union européenne (dont la France), tuant des milliers d’animaux. 350 experts réunis aujourd’hui à Bruxelles, à l’invitation de la Commission, ont débattu pour définir la meilleure parade à ce fléau, en mettant l’accent sur la vaccination comme mesure de prévention et de contrôle.

La fièvre catarrhale ovine (FCO), également appelée maladie de la langue bleue ( »Bluetongue » en anglais), est une maladie virale, transmise par des insectes vecteurs du type Culicoides (moucherons). 24 sérotypes viraux différents sont répertoriés dans le monde. Les espèces sensibles à la FCO sont les ruminants domestiques (ovins, bovins, caprins) et sauvages. Rappelons que cette maladie n’affecte pas l’homme et n’inspire donc aucune inquiétude ni pour la population, ni pour le consommateur.

« Je suis heureux d’annoncer que mes services, en accord avec ceux de Mme Fischer-Boel, dégageront des fonds de la Communauté agricole pour rembourser les dépenses des Etats membres liées à une campagne de vaccination d’urgence en 2008. En principe, 100% des coûts d’achat du vaccin et 50% des coûts de l’inoculation seront couverts par le budget communautaire, dans la limite de certains plafonds », a précisé le commissaire Kyprianou.

La vaccination est considérée comme l’un des moyens les plus sûrs de contrôler voire d’éradiquer la fièvre catarrhale ovine. Elle réduit les signes cliniques et la mortalité chez les animaux infectés, limite l’étendue du virus et diminue les pertes éconmiques entraînées par les ravages de l’ épizootie.

La conférence a également pris en considération les aspects techniques et économiques liés à la mise en oeuvre d’une campagne massive de vaccination contre la FCO. Au terme de la présentation d’expériences réussies de vaccination dans des Etats membres, un large consensus s’est dégagé en faveur de l’activation d’une stratégie massive de vaccination, dans les Etats membres victimes de ce fléau. Tous les vaccins disponibles devront être utilisés à cette fin.

Catégorie prophylaxieCommentaires fermés

Rencontres Internationales de la Truffe

colloque500.jpg

Le syndicat des trufficulteurs de l’Isère fête ses 20 ans à St-Antoine-l’abbaye, ce dimanche. En même temps se dérouleront dans le Vaucluse, les deuxièmes rencontres internationales de la truffe. Celles ci sont organisées les 18-19-20 janvier sur les communes de Carpentras, Ménerbes, Richerenches.
Placée sous le haut patronage du Ministère de l’Agriculture et de la Pêche, la seconde édition de ce grand rassemblement qui met la truffe en vedette, réunit autour de la Fédération Française de la trufficulture, les conserveurs, transformateurs, confréries, scientifiques et écrivains d’une quinzaine de pays.

« L’avenir de la trufficulture face au réchauffement climatique » sera au centre des débats et la haute gastronomie au coeur de la fête avec marchés, dégustations et participation de chefs renommés. »

Temps forts :

Vendredi 18 janvier à Carpentras :

-marché aux truffes le matin

Samedi 19 janvier à Ménerbes :
- marché aux truffes réunissant des producteurs de plusieurs départements trufficoles
- accueil des délégations étrangères à la Maison de la Truffe et du vin du Luberon
- inauguration de la truffière municipale
- colloque sur  » l’avenir de la trufficulture face au réchauffement climatique »
- dîner de gala « aux truffes » au Palais des Papes d’Avignon orchestré par les meilleurs chefs vauclusiens (sur réservation)

Dimanche 20 janvier 2008 à Richerenches :

- la messe de la Truffe à Richerenches avec vente à la criée, suivie d’un déjeuner « Truffes »

Contact

Maison de la Truffe et du Vin
Ménerbes
Tel : 04 90 72 38 37

Mairie de Ménerbes
Tel : 04 90 72 22 05
info@vin-truffe-luberon.com

Catégorie trufficultureCommentaires fermés

Journée lait de chèvre

banniere-journee-lait-bio.jpg

Catégorie bioCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

janvier 2008
L Ma Me J V S D
« déc   fév »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+