Archive | 25 janvier 2008

L’équarrissage toujours en question

La réforme du Service public d’équarrissage est toujours inaboutie et le financement reste à trouver. Le Sénat se préoccupe de cette situation. Désireuse de donner des suites concrètes aux recommandations qu’elle formule dans ses activités de contrôle budgétaire, la commission des finances du Sénat a souhaité examiner la situation du service public de l’équarrissage, un an après qu’un rapport de M. Joël Bourdin et Mme Nicole Bricq, rapporteurs spéciaux, a mis en évidence le financement précaire et l’exécution défectueuse de ce service.

 

Ce rapport souligne que la situation diagnostiquée il y a un an n’a que peu évolué. Si les conditions de gestion du SPE ont connu une certaine amélioration à travers son transfert à l’Office de l’élevage, le coût de gestion du SPE a, quant à lui, augmenté.

Par ailleurs, le nouveau marché public lancé en 2006 n’a pas permis de faire émerger une situation véritablement concurrentielle parmi les opérateurs du SPE et aucune solution pérenne n’a été trouvée à la question de son financement, alors que continue de peser la menace de contentieux aux coûts potentiellement élevés.

La commission des finances a formulé de nouvelles recommandations dont elle veillera à la mise en application.

Catégorie environnementCommentaires fermés

Brion : non à la décharge

Plus de 200 personnes ont manifesté cet après-midi à Brion sur le site qui devrait accueillir une décharge de classe 2. Cette dernière devant être installée au sommet du col de Toutes Aures en plein coeur des Chambarans.

decharge.jpg

voilà à quoi pourrait ressembler le site du col des Toutes Aures si la décharge voit le jour.

Cet après-midi des tests d’étanchéité des terrains concernés étaient au programme, d’ou la colère des opposants à cette décharge.

Rappelons que ceux-ci ont déjà fait parler d’eux en boycottant les dernières élections législatives.

 

.brion3.jpg

Si ce projet de décharge est avalisé, ne va t-il pas mettre en péril la construction du Center parc ? La question mérite d’être posée…

.pol4.jpg

Catégorie décharge en ChambaranCommentaires fermés

Salon Européen du bois

Une vidéo sur le volet amont de la filière forêt bois a été réalisée par l’UGDFI lors de cette manifestation. Sillon38.com vous la présente en exclusivité. Le salon européen du bois rassemble les professionnels de la filière bois. La forêt y était présente sous l’égide de CREABOIS Isère en partenariat avec l’UGDFI, Union des Groupements pour le Développement Forestier en Isère, avec le support du Conseil général de l’Isère, du CRPF, et de l’Union Régionale de la Forêt Privée.

Catégorie forêtCommentaires fermés

Prix agricoles: la hausse continue

Dans son dernier bulletin de conjoncture, communiqué aujourd’hui, l’INSEE indique que les prix agricoles repartent à la hausse en décembre (+2,0 % sur un mois et +19,7 % en glissement annuel).
Les cours des céréales se redressent en décembre (+7,3 %sur un mois) dans un contexte de déficit mondial, aggravé parles gelées qui ont affecté les zones de production argentines en novembre.

La hausse des prix des oléagineux se poursuit (+5,3 % sur un mois ; +64,3 % sur un an) sous l’effet de l’accroissement des activités de trituration dans le monde qui se heurte au recul de la production.

La baisse de la récolte mondiale de vin en 2007 se répercute sur les prix français (+9,6 % en glissement annuel pour les vins d’appellation et +21,8 % pour les vins de consommation courante).
Les prix des fruits sont voisins de ceux de décembre 2006, tandis que ceux des légumes se redressent, notamment la laitue, victime de gelées en début de mois (+18,4 % en glissement annuel) et le poireau (+86,4 %).
Les prix du veau de boucherie et du poulet poursuivent leur progression (respectivement +25,3 % et +21,9 % en glissement annuel) répercutant celle de l’alimentation animale. En revanche, la baisse des achats italiens et espagnols pèse sur les prix des bovins maigres.
En novembre, les prix du lait se sont stabilisés après la forte hausse d’octobre, à un niveau supérieur de 21,1 % à celui de novembre 2006. Ce haut niveau de prix résulte de la forte demande des transformateurs alors que l’offre est bridée par la stagnation du cheptel laitier.
Les prix de gros alimentaires sont supérieurs de 5,5 % à ceux de décembre 2006.
La hausse des prix est forte pour les fruits, tirée par celle des fruits exotiques et plus modérée pour les légumes. Les hausses sont également soutenues pour le veau et les volailles, notamment la dinde.
Les prix d’achat des moyens de production poursuivent leur progression (+0,7 % en décembre) et s’établissent 9,9 % au dessus de leur niveau de décembre 2006.

Les engrais, en particulier les phosphatés (+42,5 % par rapport à décembre 2006) et les aliments pour animaux (+23,3 % sur un an) tirent les prix de décembre à la hausse. La hausse est également forte sur un an pour l’énergie (+19,5 %) mais elle se ralentit en décembre (+0,8 %).

Catégorie agro-alimentaireCommentaires fermés

Michel Barnier demain en Isère

A la suite de sa visite dans le Rhône (notamment à l’ Ecole nationale vétérinaire de Lyon), Michel Barnier, ministre de l’Agriculture et de la Pêche sera dans le département de l’Isère samedi 26 janvier.

A cette occasion, le ministre se rendra à 15h30 à la communauté d’agglomération du pays voironnais (CAPV) afin d’assister à la signature d’un protocole foncier entre la CAPV et la Chambre d’Agriculture de l’Isère en présence d’élus, de représentants du monde agricole et de la presse. A l’issue de cette signature, M. Barnier répondra aux questions des journalistes.

A 16h15, il se déplacera à Moirans , salle Emile Fontanet, afin de remettre les insignes de Chevalier dans l’Ordre National de la Légion d’Honneur à M. Gérard Simonet, maire de Moirans et Président de la CAPV.

Catégorie agricultureCommentaires fermés

Crise porcine: la profession mobilise des fonds

La F.N.P. et COOP de France Bétail et viandes, avec les partenaires que sont notamment Unigrains, Sofiproteol, Crédit Agricole, Crédit Mutuel, ont conclu à la mise en œuvre d’une opération d’avance de trésorerie, d’un montant maximum de 100 millions d’euros, pour accompagner les éleveurs de porcs dans la crise.

Ce dispositif semblable aux opérations Stabiporc des crises précédentes, qui constitue une avance remboursable au terme de la crise, repose sur la participation et l’implication des groupements de producteurs, comme relais des éleveurs vis-à-vis des partenaires financiers et garants de la pleine efficacité ainsi que de la bonne fin du dispositif.

La FNP et COOP de France Bétail et Viandes, se félicitent de la volonté affirmée par chacun des partenaires financiers auxquels s’ajoute INAPORC qui intervient en partie des cautions nécessaires, pour aboutir dans la mise en place de ce dispositif qui va permettre un apport très significatif de trésorerie aux éleveurs de porcs dont les besoins sont importants dans cette crise.

Contacts

FNP : 01 53 83 47 02
Coop de France : 01 44 17 57 76

Catégorie élevageCommentaires fermés

Prêts bonifiés: les JA apprécient le coup de pouce

A l’occasion des vœux à la presse, Michel Barnier, ministre de l’Agriculture et de la Pêche, en accord avec le Premier Ministre, a annoncé que l’enveloppe destinée aux prêts bonifiés « jeunes agriculteurs » serait portée à 130 millions d’euros en 2008 (+ 35 millions d’euros par rapport à l’enveloppe initiale 2008).

Pour les JA, « c’est un signe fort en faveur du renouvellement des générations d’agriculteurs, en faveur du dynamisme de notre agriculture. Soutenir l’investissement des jeunes, c’est miser sur l’avenir stratégique de cette profession, sur la vitalité des territoires ruraux également ».

« L’enveloppe initiale de ces prêts, à l’occasion du vote du budget pour 2008, était très insuffisante pour répondre aux installations nombreuses de jeunes agriculteurs dont les projets de création d’entreprise agricole auraient pu être mis à mal ; alors même qu’en 2007, l’enveloppe des prêts bonifiés « jeunes agriculteurs » était abondée à hauteur de 130 millions d’euros », ajoutent les JA dans un communiqué.

Catégorie installationCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

janvier 2008
L Ma Me J V S D
« déc   fév »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+