Archive | 03 février 2008

Roybon est contre!

La commune de Roybon est sous le feux de l’actualité. Située à quelques encablures de Brion, elle est totalement impliquée dans le projet de décharge de classe 2, projet totalement incompatible avec celui de la construction d’un Center parc. Lors du dernier conseil municipal du 1er février, l’ensemble de ses membres a donné un avis défavorable à la mise en place d’une décharge de classe 2 sur le site des Toutes Aures et sur tout lieu que ce soit sur le territoire communal de Roybon

Au cours de ce conseil municipal, le maire a exposé le fait qu’à la demande de Monsieur le Préfet, des sondages de sol ont été effectués la semaine passée sur le site de Toutes-Aures. Il relate sa participation à la manifestation d’opposition réunissant sur le terrain des maires et des habitants des communes proches du site. Il regrette la grande discrétion et le peu d’informations qui ont entouré ces travaux (la Commune de Roybon ayant été prévenue par simple appel téléphonique). Trente sondages ont été effectués à la pelle, 8 sondages par tubage et 2 piézomètres sont en cours d’installation à 15/18 mètres de profondeur.
-Le Conseil dément formellement les rumeurs laissant entendre qu’il y aurait eu entre Préfecture et Commune de Roybon un accord liant de quelque manière que ce soit le projet de Centre de Stockage de Déchets au projet de Center Parc.
-Le Conseil dissocie totalement sa réflexion sur ces deux projets et adhère totalement à la démarche consistant à:

-Poursuivre le travail engagé pour la réalisation du projet Center Parc.
-Poursuivre l’opposition déjà déclarée à l’installation du centre de stockage de déchets, qui constitue un non-sens total au regard de ces points : transports des déchets, eau, altitude, Grenelle de l’Environnement, Agenda 21, Plan Départemental d’Elimination des Déchets, etc.

-Après avoir rappelé toutes les initiatives prises par lui au nom de la Commune de Roybon depuis janvier 2007 (courriers, interventions dans différentes instances, rencontres avec Madame la Ministre de l’environnement…), le maire a proposé la création d’un collectif d’opposition au projet de centre de stockage réunissant les maires du plateau de Chambaran (canton de Roybon) qui ont déjà donné unanimement leur accord, mais aussi ceux de la Vallée de la Galaure (en cours) et de la Vallée de l’Herbasse, voire des maires d’autres communes voisines (soit au total environ quarante communes).

Le Conseil municipal est totalement opposé à l’installation d’un centre de stockage de déchets ultimes de classe 2 sur le site de Toutes-Aures et en quelque lieu que ce soit sur le territoire communal de Roybon et demande à la population d’accentuer sa mobilisation.

Catégorie décharge en ChambaranCommentaires (2)

Terres en villes: un lien entre l’urbain et le rural

Terres en Villes est le réseau français des acteurs locaux des politiques agricoles péri-urbaines. Il regroupe actuellement 18 agglomérations, chacune étant conjointement représentée par l’intercommunalité et la chambre départementale d’agriculture.cartebomne.jpg

L’association compte également des membres associés (APCA, Bergerie Nationale de Rambouillet, FNSafer) et travaille avec des partenaires européens nationaux (réseau PURPLE, Arc Latin, Etat, CERTU, ADF, FCEN, INRA, ENSP…) comme avec les partenaires de ces membres (autres collectivités territoriales, agence d’urbanisme, organisations agricoles, associations environnementalistes…).

terres-2.jpg

Terres en Villes a pour objet de « favoriser les échanges entre les régions urbaines et péri-urbaines françaises et non françaises engagées dans des politiques agricoles et forestières péri-urbaines afin de contribuer au renouvellement urbain par une meilleure prise en compte des rapports entre milieu urbain et milieu rural, entre agriculture, forêt et société ».
Le réseau poursuit 3 missions :
- favoriser les échanges de savoir-faire entre ses membres et ses partenaires
- contribuer au débat sur la ville et l’agriculture
- expérimenter en commun avec ses membres
Et 4 grands chantiers :
- la co-construction des politiques agricoles péri-urbaines
- la protection et la mise en valeur des espaces agricoles, forestiers et naturels (élaboration d’un Cahier Agriculture et SCoT avec le CERTU, Expérimentation pour les PAEN avec la FNSafer)
- la valorisation des produits et des services agricoles et forestiers en circuits courts urbains
- la prise en compte de l’agriculture et des espaces ouverts péri-urbains par les politiques européennes (http://developping-periurban-projects.eu)
A ces titres, Terres en Villes s’intéresse aux questions de la Ville, de la métropolisation, de la planification urbaine et de l’urbanisme. Le réseau et ses membres ont instauré à de multiples occasions des partenariats avec les agences d’urbanisme et le réseau FNAU.
Plus de renseignements :logo-terres-en-ville-2.png

www.terresenvilles.org

Catégorie territoiresCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

février 2008
L Ma Me J V S D
« jan   mar »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+