Catégorie | décharge en Chambaran

Un collectif des maires pour lutter contre ce projet

Le collectif des maires opposés à la décharge de Roybon a été créé car  » des réunions se tenaient sur ce projet sans que nous, élus locaux, donc directement concernés par cette décharge soyons invités. On a très vite compris que notre seule force serait l’union. »

Le collectif a donc vu le jour fin 2006. « Ce collectif « , ajoute Yannick Neuder, maire de St-Etienne-de-St Geoirs « a demandé à plusieurs reprises à être reçu par le préfet, à envoyé à ce dernier plusieurs courriers….nous n’avons aucune réponse, si ce n’est celle de la poursuite des sondages et forages au col de Toutes Aures ! »

La position du collectif est claire : « On ne veut pas de cette décharge qui sera approvisionnée à 80% par des déchets en provenance des départements limitrophes au notre : Savoie, Haute Savoie, Rhône….

Comment accepter un nouveau centre de stockage en Isère qui en compte déjà 7 alors que la Savoie n’en compte aucun et la Haute Savoie 1. Il serait plus judicieux d’équilibrer la balance en créant des petites entités proches des zones de production. »

A cela se rajoutent bien entendu les risque de pollution qu’engendrerait une décharge située au dessus de nombreuses poches d’eau et de sources » c’est un énorme réservoir qui risque d’être pollué avec des conséquences graves pour des communes situées en plaine de Bièvre. N’oublions pas que l’on a déjà Izeaux. Ce centre de stockage serait situé à plus de 700 mètres d’altitude, qu’en sera t-il en périodes de grands vents, des odeurs, des micro-poussières, sans oublier la pollution liée au trafic des camions sur une route de col, touristique. »

elus.jpg

Le collectif des maires mais également d’autres élus ne faisant pas partie de ce collectif, comme le maire de Roybon, réitèrent leur demande de supprimer le projet de décharge au sommet du col de Toutes Aures.

Aujourd’hui, le collectif qui regroupe vingt communes demande purement et simplement la mise au placard de ce projet. Il se pose une question essentielle: »Entre celui d’une décharge et la sortie de terre d’un Center Parcs lequel de ces deux projets va chasser l’autre? » Et se battra jusqu’au bout.

A noter que le collectif a le soutien de l’association sosdechets.org

Le collectif regroupe les communes de : L’Albenc, Beaulieu, Bevennais, Beaulieu, Bressieux, Brezins, Brion, Chasselay, La Forteresse, La Frette, Morette, Plan, St Etienne de St Geoirs, St geoirs, St Michel De St Geoirs, St Paul D’Izeaux, St Pierre De Bressieux, St Siméon De Bressieux, Serre-Népol, Sillans, Varacieux.

Le siège est à la commune de Brion:  04 76 65 48 41

Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8500 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

Catégories

Archives

Agenda

février 2008
L Ma Me J V S D
« jan   mar »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+