Archive | 02 juillet 2008

Club de Montrevel-Doissin: toujours prêt à aider

logo_ar_petit.jpg

Le club amitié et loisirs de Montrevel-Doissin a été créé en 1979.  » On va fêter ses 30 ans l’année prochaine » précise son sémillant président Paul Rozet.

Le club fondé par un personnage local, Marius Bourgey, comptait de nombreux adhérents agriculteurs. Il servait à rompre un certain isolement, à se réunir, voyager. « il n’était pas rare qu’il y avait plus de candidats que de place dans le car ». Le club est monté jusqu’à plus de 100 adhérents.

Paul Rozet, a pris la présidence du club en 2002.  » Personne ne voulait la place » dit il malicieusement. Et de rajouter plus sérieusement » si je n’avais pas pris la place, le club n’existerait sans doute plus aujourd’hui. » Il faut préciser que Paul Rozet, homme d’une convivialité extrême a toujours eu le sens des responsabilités et des contacts.
Le club qui concerne les communes proches de Montrevel et Doissin compte à ce jour 70 adhérents. « Hélas ils sont tous âgés et le taux de renouvellement est faible, pourtant nous faisons le maximum pour intéresser les gens mais rien y fait » se lamente le président.
Les activités au club sont nombreuses et variées. Cependant c’est la chorale qui tient le haut de l’affiche.doissin.jpg

On retiendra les différentes réunions » jeux de société » sans oublier les voyages annuels et les traditionnels repas, le repas friture connaît un succès fou…

Une des activités du club est d’apporter une aide à différentes associations. Il est bien entendu fortement lié au téléthon. Comment pourrait il en être autrement quand on sait que la famille Annequin fait partie des enfants du pays…Pour ce le club participe à une traditionnelle mondée.

doissin-2.jpg

Les adhérents du club dont une majorité de femmes participent à la fameuse corvée de pluche de pommes de terre, environ 300 kilos, lors d’un repas moules frites organisé par le comité de fêtes local. « Cela nous permet de se retrouver entre inter- générations ».

Le club ayant une chorale c’est donc tout naturellement qu’il participe à la fête de l’amitié organisée par la fédération départementale des clubs des aînés ruraux. » Outre le fait de nous déplacer ça nous permet de nous situer par rapport à d’autres groupes. Une chorale qui a fait un tabac à Voiron et qui va encore nous étonner. » Un nouveau chef nous a pris en main, Jean Claude, il nous fait progresser … »

De la fédération départementale, le club de l’amitié et des loisirs de Montrevel-Doissin attend une aide juridique, si le besoin s’en fait sentir. » On a un problème avec la Sacem et je sais que nos responsables traitent ce dossier avec sérieux. »

sacré personnage

boules-2.jpg

Nous étions à Doissin un jeudi et les jeudis après-midi d’été, inutile de déranger Paul, Francis Annequin et leurs amis, ils jouent à la Lyonnaise. Paul Rozet a même acheté les boules de Cheviet, plusieurs fois champion du monde.  » C’est pas pour ça que je joue mieux.. » Pourtant, l’ayant eu comme adversaire en cet après-midi, on peut dire que l’ami Paul est un pointeur de taille!

boules.jpg

Paul Rozet, après 10 ans de responsabilités au club, 3 comme secrétaire et 7 comme président souhaite fortement passer la main » l’année prochaine », mais comme dit Francis, entre deux jets de boules: » il est encore en pleine forme, n’est jamais fatigué, il nous prépare d’excellentes brioches pour le tirage des rois ( il utilise 360 oeufs), malgré son âge que l’on taira, il peut encore rester à la tête de notre club quelques années de plus… ».

Oui vraiment ce Paul est un sacré personnage!.

Catégorie aînés rurauxCommentaires fermés

Décharge de Cessieu: point de vue du préfet

La décharge de Cessieu commence à faire couler beaucoup d’encre. Le président de l’association A.V.E.C se plaint du comportement de nombreux élus qui sont soit laxistes, soit favorables au projet d’extension de la décharge. Qu’en est il de la position de Michel Morin, préfet?

« La société Véolia a fait un travail remarquable au niveau technique et environnemental. Je soutiens totalement ce projet. Je l’ai classé en PIG, programme d’intérêt général. L’une des causes est la modification obligatoire du PLU. »

Catégorie environnementCommentaire (1)

Offres agricoles en Isère

bon-repertoire.jpg

Voici deux nouvelles offres du répertoire d’installation en Isère. Celles ci complètent celles déjà parues sur sillon38.com. L’ensemble des offres de de notre territoire sont visibles sur le site www.repertoireinstallation.com

Offre N°: A380339

Offre N°339 : Création d’un atelier supplémentaire sur une exploitation
Vallée du Grésivaudan
 
Localisation : L’exploitation est située en Belledonne, sur une commune de 1600 habitants, à 30 km de Grenoble
 
Contexte : L’exploitant, âgé de 60 ans va prendre sa retraite et sa femme, conjointe collaboratrice va s’installer en prenant sa place.
L’exploitation a des surfaces et une fromagerie qui peuvent permettre une installation, notamment en chèvres mais toute proposition peut être étudiée
 
Exploitation : exploitation en vaches laitières avec une partie en transformation
- Foncier : SAU de 40 ha, dont 12 ha en propriété ; tout en herbe et en partie mécanisable. Parcellaire groupé.
- Cheptel : 30 vaches laitières Abondances
- Bâtiment d’exploitation : 1 bâtiment principal datant de 1976 d’une capacité de 30 vaches laitières + quelques génises (en propriété) et 2 petites granges anciennes traditionnelles dont une en propriété pour les génisses l’hiver
- Matériel : Fromagerie datant de 2000 avec une salle de fabrication, une cave, une chambre froide, un magasin
Matériel de fenaison (autochargeuse, faucheuse, rond-balleur, 2 tracteurs…)
 
Reprise : Création d’un atelier supplémentaire indépendant sur le foncier : chèvres, moutons, volailles… ou toute autre proposition qui pourra être étudiée
 
Distribution : ORLAC et le reste transformé et vendu à la ferme et sur 2 marchés.
 
Contact : ADASEA de l’Isère
Nom : Isabelle AVOCAT
 
Tél : +00 4 76.20.67.39
 
E-mail : isabelle.avocat@cnasea.fr
 

Offre N°: A380426

Offre n°426 Cession exploitation
Pays Voironnais
 
Localisation : L’exploitation se situe dans la Valdaine, 500 m d’altitude, zone classée montagne, dans une commune de ~450 hab ; le secteur offre de nombreux services de proximité. On y trouve tous les établissements scolaires sur place ou à moins de 20 Km (Voiron-La Tour du Pin) ; la commune est à 45 km de Grenoble et 65 km de Lyon
 
Contexte : Le couple exploitant actuel part à la retraite, et transmet la structure. Jusqu’à présent en élevage bovins lait, l’idée est d’orienter l’exploitation sur une production nécessitant moins de foncier : élevage bovins viande et/ou élevage laitier (caprin) avec transformation et vente directe.
 
- Foncier : Parcellaire bien regroupé, mécanisable, points d’eau et clôtures électriques partout, grands îlots pâturés autours des bâtiments.
Toutes les pâtures en fauche.
7-8 ha de céréales, sans ensilage.
Faire-valoir essentiellement en propriété (29 ha), 4 ha précaires
- Cheptel : 18 VL de race Frisonne + génisses, 5000L/VL en moy. annuelle. Les génisses sont élevées, vente des veaux à 8 jours. Pâturage toute l’année, troupeau rentré les jours de mauvais temps. Vente du lait en coopérative. Vente de la viande au maquignon
- Bâtiment d’exploitation : - Hangar 350 m2 : Stabulation VL aire paillée et stockage temporaire du fourrage (transmis)
- Ecurie 100 m2 pour la traite, 18 postes + 100 m2 matériel et foin.
- Grange 200 m2 stockage du fourrage.
- Matériel : Tout le matériel nécessaire pour la fenaison, les balles-rondes et les céréales en propriété. Entrepreneur pour la moissonneuse
 
Reprise : Location du foncier (30 ha minimum) et du hangar, le matériel ne sera pas transmis.
Possibilité d’installer un tunnel.
Logement et local de transformation et/ou local de vente : possibilité de réaménager une vieille bâtisse sur une parcelle vendue par le cédant à 1 km de l’exploitation, proche village.
 
Contact : ADASEA de l’Isère
Nom : Isabelle AVOCAT
 
Tél : +00 4 76.20.67.39
 
E-mail : isabelle.avocat@cnasea.fr

contact: www.cnasea.fr

Catégorie installationCommentaires fermés

Foire bio de Méaudre: au programme ce samedi

affiche-foire-bio-2008.jpg

La foire bio de Méaudre se déroulera ce samedi et dimanche 5 et 6 juillet. Nous vous proposons ci-dessous le programme, bien chargé, de samedi. Nous mettrons en ligne le programme de dimanche sous peu.

10h/12h :

« aux mille saveurs et merveilles de nos aliments», proposé par Caroline, animatrice au centre «le bois de lune», Précotel à Méaudre (rendez- vous à l’espace enfant). Plusieurs ateliers seront proposés aux enfants pour découvrir ce qui se cache derrière le mot «bio». Les différents éléments qui composent le repas : une approche par les sens pour découvrir leurs multiples saveurs.

10h30/12h30:

initiation à la biodanse avec Viviana Ricciardi (salle des sports). Envie de prendre un moment pour soi, de bouger en liberté, de se sentir bien dans son corps, de s’amuser et se détendre ? Un parcours d’épanouissement personnel à travers le mouvement. Gratuit.
Inscription à l’OT au 04 76 95 20 68.

12h :

inauguration officielle de la foire, en présence de M. Pierre Buisson, maire de Méaudre et conseiller général de l’Isère. Cette inauguration sera suivie d’un apéritif autour d’une «robe à croquer».

14h/16h :

« jeu recycle »proposé par Claudine, ambassadrice du tri à la Communauté de Commune du Massif du Vercors (espace enfant).

14h :

atelier « les bonhommes mini- soupe » animé par l’association les Arts Verts. Chaque enfant fabriquera son petit bonhomme avec les légumes qui lui rappelleront la recette d’une bonne soupe. Un moyen excellent pour donner aux enfants l’envie de préparer leur propre soupe ! (espace enfant).

14h30 :

«histoire d’insectes» : partez à la découverte des insectes avec Charlotte Conchon, photographe entomologiste. Une jolie prairie, un chapeau de paille, une loupe et un rayon de soleil, vous voila parés pour une belle échappée ! Organisée par le CPIE dans le cadre du programme d’animations du Parc naturel régional du Vercors.

Inscription gratuite à l’office de tourisme (maximum 15 personnes et les enfants doivent être accompagnés).
En cas de pluie, la balade sera reportée au dimanche à 14h30.

14h30 :

conférence «les fruits et légumes qui soignent» par Gilles Corjon, herboriste. Nombre d’études scientifiques affirme qu’il est possible de prévenir ou de retarder l’apparition de certaines maladies en adoptant de bonnes habitudes alimentaires. Parmi celles-ci, consommer régulièrement des fruits et des légumes apparait comme le principal facteur pour diminuer l’incidence des pathologies cardiovasculaires, ostéoporose etc.

17h30 :

conférence «au cœur du Vercors… des fleurs de Bach aux élixirs floraux contemporains DEVA»par Murielle Gremillon. Les élixirs floraux sont de subtils extraits liquides obtenus par infusion de fleurs au soleil. Ils harmonisent notre vie psychique et nous aident à relever les défis de l’existence en stimulant notre vitalité.
Cette conférence vous proposera de découvrir les élixirs floraux à travers quelques exemples de fleurs que vous rencontrez sur le plateau du Vercors telles que le pissenlit, la pâquerette… Vous découvrirez ainsi, qu’au delà de leur simple beauté, ces fleurs d’apparence anodine, nous aident à mieux gérer nos émotions.

Catégorie foires/salonsCommentaires fermés

Le climat dans les Alpes a son prix

Jusqu’à 20 000 euros à gagner 100 000 euros de prix récompenseront les meilleures actions pour une gestion durable des conséquences du changement climatique dans l’espace alpin ! La Commission Internationale pour la Protection des Alpes, la CIPRA, lance ce concours dans le cadre de son projet « cc.alps ».

n2concoursccalps.jpg
« cc.alps » offre des grands prix de 20 000 euros et des petits prix de 10 000 euros pour soutenir et faire connaître les actions alpines visant à lutter contre le changement climatique ou à s’adapter à ses conséquences. Les actions en question se doivent de concilier les intérêts écologiques, sociaux et économiques. Wolfgang Pfefferkorn, chef de projet de cc.alps déclare : « Nous recherchons des projets, des initiatives ou des activités de nature technique (ex. : protection contre les inondations) ou stratégique (ex. : démarche pour un tourisme respectueux du climat). Les mesures légales, financières ou de formation peuvent aussi concourir ».
Les mesures visant à réduire l’impact négatif du changement climatique sont au cœur des préoccupations de la CIPRA. Andreas Götz, directeur de la CIPRA déclare que « les actions visant à lutter contre le changement climatique sont trop timides, en particulier celles adoptées par les pouvoirs publics.

La CIPRA, en sa qualité d’organisation non gouvernementale, considère qu’il est de son devoir de contribuer à passer à la vitesse supérieur ; telle est la raison pour laquelle nous décernerons davantage de prix aux mesures visant à lutter contre le changement climatique qu’à celles visant une adaptation ».
Le concours s’adresse aux particuliers, aux sociétés, aux associations, aux administrations, aux institutions et autres organisations mettant en œuvre des actions en faveur du climat. La CIPRA escompte des contributions d’un grand nombre de secteurs tels que l’agriculture et l’exploitation forestière, la protection de la nature, l’approvisionnement en énergie, les transports ou le tourisme.

La date limite de dépôt des candidatures est fixée au 31 juillet 2008. Les dossiers présentés seront consultables sur Internet à partir du 7 août.

Pour plusd’informations ou pour obtenir le formulaire d’inscription, voir : www.cipra.org/cc.alps.

Ce concours est réalisé dans le cadre du projet de la CIPRA « cc.alps – changement climatique : penser plus loin que le bout de son nez », financé par MAVA Fondation pour la Nature.

fconcoursccalps.jpg

CIPRA, Commission Internationale pour la Protection des Alpes
La CIPRA, la Commission Internationale pour la Protection des Alpes est une organisation faîtière non gouvernementale dotée de représentations nationales dans les pays alpins, elle regroupe plus de cent associations et organisations de sept pays alpins. Elle travaille à un développement durable dans les Alpes, œuvrant à la préservation de l’héritage culturel et de la nature, de la diversité régionale, ainsi qu’en faveur de solutions transnationales répondant aux problèmes rencontrés dans l’espace alpin.

Catégorie environnementCommentaires fermés

Week-end bio à Méaudre

En 2000, l’Office de tourisme se lance dans une nouvelle aventure: organiser une foire bio. L’objectif de cette manifestation est de promouvoir les produits bio, de sensibiliser le public au bio et à l’environnement, de favoriser les échanges entre producteurs et consommateurs. Pari réussi puisque en huit ans, l’évènement est passé de trente à cent exposants dans des domaines aussi variés que l’alimentation, l’habitat, l’habillement, l’hygiène et la santé.
affiche-foire-bio-2008.jpg

La préservation des ressources naturelles et de la biodiversité, la santé, l’alimentation, sont au cœur de la 8e édition de la foire bio de Méaudre, samedi 5 et dimanche 6 juillet. En marge des exposants, les organisateurs proposent également, des conférences, des expositions, des démonstrations, des ateliers pour les enfants, une mini ferme et un espace restauration.
L’équipe organisatrice vous attend et espère que chacun trouvera des conseils, des produits et tout simplement du plaisir tout au long de cette 8e foire bio.

meaudre-bio.jpg

Lieu : place du village de Méaudre
Horaires : samedi 5 juillet et dimanche 6 juillet de 9h à 19h
Organisation : Office de tourisme

L’accès à la foire, les parkings, les conférences et toutes les animations sont gratuits.

Le village – 38112 Méaudre
Tél. 04 76 95 20 68
Fax : 04 76 95 25 93
infos@meaudre.com
www.meaudre.com

Catégorie foires/salonsCommentaires fermés

L’actualité loup reprend ses droits

Avec l’arrivée de l’été, le feuilleton loup reprend ses droits même si son actualité est permanente. Plusieurs attaques ont eu lieu récemment en Belledonne, ou deux veaux ont été déchiquetés, sur le massif de Taillefer, en Beaumont…

En cas d’attaque, les éleveurs doivent contacter en urgence la Fédération des Alpages de l’Isère: 04 76 71 10 20 . En dehors des heures d’ouverture des bureaux et les samedi, dimanches et jours fériés au: 04 76 71 10 25.

En cas de besoin d’héliportage des animaux blessés, composer les mêmes numéros de téléphone.

Catégorie alpagesCommentaires fermés

Inventaire du patrimoine du Sud-Isère

Au musée de l’Ancien évêché à Grenoble, deux expositions en une sur le sud-Isère. « Inventaire de plein pied » (photographies de Roberto Neumiller) et « Inventaire du patrimoine » (Valbonnais, Matheysine, Beaumont, Pays de Corps).

Depuis plus de dix ans, le Conseil général de l’Isère conduit des inventaires territoriaux du patrimoine. En 2006, les regards se sont portés sur les trois cantons du Sud-Isère : Valbonnais, La Mure et Corps.

Un important travail de recherche archéologique, historique et ethnographique a permis d’identifier et de mieux connaître les patrimoines remarquables ou modestes de ces pays. Dans le même temps, une collecte sur le territoire a permis de réunir des objets, des images, des archives qui, associés aux maquettes, aux audiovisuels et aux cartes réalisés, témoignent en une exposition de la richesse de l’aventure humaine dans cette partie du Sud-Isère.

Au programme habituel de repérage des patrimoines, un autre projet a été ajouté : celui de donner carte blanche à un artiste contemporain pour réaliser son propre inventaire, avec pour seule consigne de travailler sur les pays retenus.

Roberto Neumiller, photographe français de renom, Grenoblois d’origine, a relevé ce pari. Avec la réalisation de trente-huit portraits de « plein pied », d’hommes et de femmes saisis dans des situations de vie quotidienne, l’artiste nous livre une perception sensible et profondément humaine de ce territoire.

La présentation simultanée de ces deux expositions offre au public isérois ou de passage une richesse de regards sur ce territoire au patrimoine varié, aux paysages attachants mais ouvre plus encore à la vie des hommes et des femmes qui l’habitent et le construisent au quotidien

Entrée gratuite. L’exposition dure jusqu’au 13 octobre.

 

 

Catégorie patrimoineCommentaires fermés

Monique Chauveau, nouvelle directrice de la Chambre d’agriculture

Nous savions que le directeur de la chambre d’agriculture de l’Isère était en partance. C’est fait depuis ce 1er juillet où Jean Marc Hamm, après 7 ans de présence en Isère, a souhaité prendre un nouvel envol.

A son poste de direction lui succède Monique Chauveau qui arrive tout droit de la Nouvelle Calédonie. Elle aura de nombreux dossiers et chantiers à conduire.

Nous lui souhaitons la réussite dans ses nouvelles fonctions, en espérant que les relations entre la Chambre et sillon38.com se normalisent rapidement pour le bien des agriculteurs de notre département.

Catégorie agricultureCommentaires fermés

La MSA des Alpes du Nord change de téléphone

 

La MSA des Alpes du Nord regroupe 3 départements : l’Isère, la Savoie et la Haute-Savoie. Désormais, pour joindre ses services, un seul numéro de téléphone,

 

 

 

 

Quelque soit votre lieu d’appel, votre opérateur et votre type de poste, le coût est celui d’une communication locale, il s’agit d’un numéro Azur

Attention, les agences de Saint-Marcellin et Vienne, en Isère, conservent leurs numéros de téléphone:

Agence de Saint Marcellin : Tél. 04 76 38 00 56

Agence de Vienne : Tél. 04 74 85 98 54

 

Catégorie msaCommentaires fermés

edf.png

Catégories

Archives

Agenda

juillet 2008
L Ma Me J V S D
« juin   août »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+