Archive | 04 juillet 2008

LES AGRICULTEURS “AU COEUR” DU TOUR

La FNSEA et le Tour de France s’associent et mettent à profit ce formidable défi sportif pour faire connaître les multiples facettes de l’agriculture française et de ses protagonistes. Vous retrouvez ci-dessous les actions engagées par les agriculteurs de notre réseau tout au long des étapes du Tour 2008.

tour-fnsea.jpg

Agriculture et Tour de France ont des valeurs communes.
Depuis de nombreuses années, la FNSEA participe au lancement du Tour de France au Salon international de l’agriculture, à Paris.
Aussi, cette année, la FNSEA a proposé de poursuivre ce partenariat avec la société organisatrice du Tour, ASO (Amaury sport organisation).
Comme le Tour de France, cette année, a ajouté à sa communication un nouveau slogan « Le Tour toujours », présenté sous forme d’un cœur, la FNSEA a suggéré à ses Fédérations départementales (FDSEA) situées sur le parcours du Tour de reproduire ce cœur dans les champs.

Les agriculteurs au cœur du Tour 2008
Au total ce sont près de 20 cœurs qui seront réalisés dans les champs, tout près du passage du Tour.
Retransmis à télévision lors de la diffusion des étapes du Tour, ils seront un clin d’œil des agriculteurs français à tous les téléspectateurs.
Un concours réunira toutes les FDSEA participantes.
Vous trouverez ci-après la localisation de tous ces cœurs.
N’hésitez pas ! Venez les découvrir sur la route du Tour ! Ils ont été réalisés pour vous !

Concours de cœurs: Les FDSEA dans la course :
1er cœur : étape Brest – Plumelec 5 juillet
Réalisation : FDSEA du Morbihan
Localisation : Sur la D1 entre Locminé et Bignan, au km 168, 3 de l’étape.
2ème cœur : étape Auray-Saint Brieuc 6 juillet
Réalisation : FDSEA des Côtes d’Armor
Localisation : à Mur de Bretagne , entrée des Côtes d’Armor. Après le carrefour entre la D 767 et la N 164, en direction de Corlay, au lieu-dit Kermur.
3ème cœur : étape Saint Malo – Nantes 7 juillet
Réalisation : FDSEA d’Ille et Vilaine
Localisation : sur la commune de Pipriac, au km 117 de l’étape, au lieu-dit « La secouette »
4ème cœur : même étape
Réalisation : FNSEA Loire atlantique
Localisation : sur la commune de Blain de Bretagne
5ème cœur :étape Cholet (Contre la montre) 8 juillet
Réalisation : FDSEA du Maine et Loire
Localisation : au croisement de la D 753 et de la route communale en direction de la Proutière, au lieu-dit « Lépinière », entre le km 19,5 et 23 de l’étape
6ème cœur : étape Cholet – Chateauroux 9 juillet
Réalisation : FDSEA de l’Indre
Localisation : sur la D 925, juste avant l’entrée dans Vendoeuvres, au km 200,75 de l’étape
7ème cœur : étape Aigurande – Super- Besse 10 juillet
Réalisation : FDSEA de la Creuse
Localisation : sur la commune de Champagnat, au km 66 de l’étape
8ème cœur : étape Brioude – Aurillac 11 juillet
Réalisation : FDSEA du Cantal
Localisation : Sur la commune de Celles, entre Murat et Saint Flour, au km 45,8 de l’étape
9ème cœur : étape Figeac – Toulouse 12 juillet
Réalisation : FDSEA de l’Aveyron
Localisation : à La Salvetat Peyrales, sur la D 905, entre Les Cailleries et la Croix de Mouly, au km 57,6 de l’étape
10ème cœur : même étape
Réalisation : FDSEA du Tarn
Localisation : sur la D3, à la sortie de Villeneuve sur Vère, juste en bord de route, dans une petite côte qui fait face au village, au km 99,5 de l’étape
11ème cœur : étape Lannemezan- Foix 16 juillet
Réalisation : FDSEA de la Haute Garonne
Localisation : entre Barat et Saleich, au km 62,5 de l’étape
12ème cœur : même étape
Réalisation : FDSEA de l’Ariège
Localisation : Brouzenac, La Bastide de Sérou. Col del Bouich, au km 145,6 de l’étape
13ème cœur : étape Lavelanet-Narbonne 17 juillet
Réalisation : FDSEA de Pyrénées orientales
Localisation : à Maury, au km 83 de l’étape
14ème cœur : étape Narbonne- Nîmes 18 juillet
Réalisation : FDSEA de l’Hérault
Localisation : sur la commune de Saint Martin de Tréviers, au km 132,4 de l’étape
15ème cœur : même étape
Réalisation : FDSEA du Gard
Localisation : sur la D 6110, sur la commune de Sommières, au km 151 de l’étape
16ème cœur : étape Nîmes – Digne les Bains 19 juillet
Réalisation : FDSEA du Vaucluse
Localisation : entre Sous pont (le Cavalon) et l’embranchement de la D 48 pour Saint Martin de Castillon, à proximité du hameau « le Boisset »

17ème cœur : étape Bourg d’Oisans – Saint Etienne 24 juillet
Réalisation : FDSEA de l’Isère
Localisation : sur la D 73 entre Saint Hilaire de la Côte et Gillonay entre le km 94,5 et le km 97 de l’étape
18ème cœur : même étape
Réalisation : FDSEA de la Loire
Localisation : descente du Col de la Croix de Montvieux, au km 163,1 de l’étape
19ème cœur : étape Cérilly – Saint Amand Montrond 26 juillet
Réalisation : FDSEA du Cher. Localisation : sur la D 33, au km 53

Catégorie agriculture, sportCommentaires fermés

Les Français, les vacances, la route…

Selon l’Insee, 59% des Français partent au moins une fois en vacances au cours de la période estivale, avec une durée moyenne de séjour de 13,5 jours. 80% des séjours se font en France. Dans le cadre de ces séjours2, 76% des déplacements se font en voiture.
Les personnes vivant en milieu urbain sont plus nombreuses à partir : 81 % des Franciliens partent en
vacances contre 55 % des habitants d’une commune du littoral. En conséquence, les grands axes de circulation de Paris vers le littoral seront comme à l’accoutumé fortement empruntés.
Les difficultés de circulation sur la route des vacances
Chaque été, on observe que les samedis sont les jours de plus forte circulation et certains sont « exceptionnellement difficiles ». Ces samedis sont annoncés noirs sur l‘échelle des couleurs de Bison Futé vert, orange, rouge, noir correspondant à des niveaux de difficultés croissants. Plus globalement, tous les samedis de la période des congés scolaires sont des jours difficiles sur le plan de la circulation routière.
Si cela est possible, mieux vaut attendre le dimanche pour partir. Le conducteur partira plus reposé et le trajet sera moins stressant.
Généralement, les retours se passent mieux que les départs (déplacements du Nord vers le Sud et d’Est en Ouest). Les flux de trafic dans le sens des retours sont généralement mieux étalés dans le temps, principalement sur les vendredis, samedis et dimanches.
Au cours de la période estivale, les flux migratoires qui traversent le pays sont très importants. Ils débutent avant les congés scolaires avec notamment de nombreux véhicules venant du nord de l’Europe en direction de la Méditerranée. Les Européens du nord sont généralement des « juillettistes ».

Les Français, quant à eux, sont de plus en plus nombreux à partir au mois d’août. Jusqu’au week-end du 14 juillet, c’est la moitié Est du pays qui concentre la majorité des encombrements depuis les frontières nord du pays jusqu’aux rivages de la mer Méditerranée.

La première période de grands départs sera celle associée à la fête nationale du 14 juillet.

Samedi 12 juillet est annoncé rouge sur le plan national mais également noir sur le plan régional
en région Rhône-Alpes.
Les trafics s’équilibrent à partir de cette date entre les moitiés Est et Ouest du pays, entre les grands itinéraires Nord-Sud en direction de la Méditerranée à l’Est et les grands itinéraires en direction de l’Espagne à l’Ouest.
Viendront ensuite deux week-end intermédiaires marqués par deux samedis très difficiles annoncés rouge dans le sens des départs.
Samedi 2 août sera le jour le plus difficile de l’été. Annoncé noir sur le plan national, les difficultés de circulation y seront exceptionnellement difficiles. Toutes les régions, tous les grands axes de liaison seront touchés. Ce samedi charnière entre les mois de juillet et d’août désigné par le terme de « chassé-croisé » est, de plus, précédé et suivi par deux journées qui s’avèrent, elles-aussi, particulièrement difficiles pour un vendredi ou un dimanche.

Les difficultés des vendredi 1er et dimanche 3 août seront également très importantes. S’il faut cependant conseiller un jour pourcirculer au cours du week-end, mieux vaudra le faire le dimanche.
Les samedis du mois d’août vont ensuite s’échelonner dans une phase décroissante dans le sens des
départs et une phase croissante dans le sens des retours.
La première grande vague des retours est celle qui est associée au 15 août. Les deux week-ends
qui suivront connaîtront des flux de trafic encore supérieurs à celle-ci. Cependant la répartition de la
circulation sur les vendredis, samedis et dimanches sera meilleure et les difficultés de circulation seront aussi réparties sur les trois jours.

Pour résumer :
Tous les samedis de l’été seront difficiles sur le plan de la circulation routière.
Lorsque c’est possible, mieux vaudra attendre le dimanche pour partir.
Les jours les plus difficiles dans le sens des départs seront dans l’ordre :
- samedi 2 août 2008, jour du « chassé-croisé »
- samedi 12 juillet 2008, associé au week-end de la fête nationale
Les jours les plus difficiles dans le sens des retours seront dans l’ordre :
- samedi 16 août 2008
- samedi 2 août 2008, jour du « chassé-croisé »

Les principaux bouchons prévisibles cet été sur les grands axes
Parmi les zones de bouchons prévues, voici celles qui devraient être les plus gênantes pour les usagers de laroute, principalement les jours identifiés comme difficiles par Bison Futé et colorés orange, rouge ou noir.
Les grands itinéraires et les itinéraires alternatifs
Pour éviter les principales zones de bouchons, les usagers peuvent emprunter les itinéraires alternatifs utilisant notamment le réseau autoroutier moins chargé des autoroutes A75, A20, A5, A26 et de l’autoroute des littoraux. Si ces itinéraires alternatifs comportent parfois, eux-aussi, des secteurs où les usagers sont susceptibles de rencontrer des bouchons, la dureté du bouchon et le temps perdu sur l‘itinéraire y seront moindres.

Il est recommandé d’emprunter ces itinéraires les jours de forte circulation identifiés par la coloration orange, rouge ou noire sur le calendrier Bison Futé.
En particulier, il est toujours fortement conseillé d’éviter de transiter par la région parisienne dont les bouchons récurrents sont très importants et persistent jusqu’au début du mois d’août pour reprendre après le 20 août. De plus, le début du mois d’août est l’occasion d’entreprendre tous les travaux de voirie qui ne peuvent être réalisés en période d’activité économique normale. Ces travaux génèrent alors des difficultés de circulation qui peuvent s’avérer pénalisantes pour les usagers de la route locaux ou en transit.
Les itinéraires proposés sont les suivants :
- Des frontières du Nord vers la Méditerranée : les itinéraires empruntant les autoroutes A1, A6, A7 et A31 sont traditionnellement les plus fréquentés et connaissent de très nombreuses difficultés de circulation tout au long du parcours.

Pour éviter ces itinéraires, Bison Futé vous conseille :
- d’éviter la vallée du Rhône en passant par le Massif central : itinéraires par A20 ou par l’A75 : ces itinéraires connaissent beaucoup moins de difficultés malgré quelques points durs comme la sortie de Paris, les jonctions autoroutières et l’arrivée sur la Méditerranée
- d’éviter les autoroutes A1/A6 et A31 en empruntant l’A26 par Reims
- d’éviter l’A6 dans la vallée de la Saône en empruntant l’A39/A40 de Dijon à l’est de Lyon

Pour se tenir informé en permanence
Depuis le 4 juin, Bison Futé a mis un numéro vert au service des usagers de la route, le 0800 100 200
Ainsi, le serveur vocal des centres d’information routièrepeut être appelé gratuitement à partir d’un poste fixe. Ce n° vert succède au 0 826 022 022(0.15 € /mim) qui restera néanmoins opérationnel jusqu’à la fin de l’année 2008.
Ce N° Vert peut également être composé depuis un téléphone portable au tarif d’un appel local, en respectant bien sûr les conseils de sécurité de Bison Futé : s’arrêter en lieu sûr pour téléphoner ou laisser son passager.

Catégorie transportCommentaires fermés

Cordée européenne au sommet du Mont-Blanc

Du 25 juin au 2 juillet s’est déroulée l’opération « Une cordée d’Européennes sur le toit de l’Union », destinée à inscrire la présidence française sous le signe du développement durable. Pour en marquer le début, Roselyne Bachelot-Narquin, Bernard Laporte et Nathalie Kosciusko-Morizet ont en effet organisé conjointement cet événement : une cordée de femmes se lançant à l’ascension du Mont-blanc, choisies pour représenter chacune un pays de l’Union, et connues pour leur sensibilité particulière à la cause du développement durable.
cordee-europe.jpg

Sur la bannière, déployée au sommet du Mont-Blanc: « L’UE vers une ère écologique » (photo Ministère de l’Ecologie)

26 femmes ont répondu à l’appel dont une représentante de la Commission européenne et 23 d’entre elles sont parvenues au sommet du Mont-blanc. A leur arrivée sur le toit de l’Union, elles ont porté le message de la Présidence française de l’Union Européenne de s’engager résolument dans la défense de l’environnement et la lutte contre le changement climatique en déployant une bannière « l’UE vers une ère écologique ».
Au-delà de cet événement, les sportives ont eu une réelle sensibilisation aux enjeux du développement durable et du réchauffement climatique, notamment par le biais de conférences de spécialistes sur le réchauffement climatique en montagne. Dans son discours saluant le retour des 26 femmes, Nicolas Sarkozy les invite maintenant à « se faire les ambassadrices du développement durable et de la solidarité entre les peuples et les pays européens ».

Catégorie environnementCommentaires fermés

Le chapiteau de l’Isère à Colombe

Du 8 au 12 juillet, le Chapiteau de l’Isère s’installe à Colombe.

Où est le Chapiteau ? Du 8 au 12 juillet, le Chapiteau de l’Isère s’installe sur le terrain de football. L’accès au Chapiteau est fléché.

Que peut-on y voir ?

Mardis et Mercredis : soirées musique
« Operanaüm » : Collectif Fanfarnaüm / La cuivrerie
(+ d’infos…)

Jeudis, Vendredis, Samedis : soirées Nouveau cirque
« Hors Piste »
: Compagnie Virevolt
(+ d’infos…)

 

Comment réserver mes places ?

Mairie de Colombe
Tél : 04 74 55 81 98

Billetterie de la Côte-Saint-André
Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 18h / le samedi de 9h à 13h
Tél : 04 74 20 20 79

Réserver en ligne pour la représentation de :
En cliquant sur les liens ci-dessous, vous serez redirigés vers le site de vente en ligne du Chapiteau de l’Isère.

Séances du mardi et du mercredi : réserver

Séances du jeudi, vendredi et samedi : réserver

 

À voir aussi

 

Billetterie : mode d’emploi

Toutes les modalités pour réserver vos places sont détaillée sur cette page

 

Operanaüm

 

Hors piste

Catégorie loisirs/détenteCommentaires fermés

Le Tour s’élance ce samedi de Brest

Ce samedi 5 juillet marque le départ du Tour de France depuis la Bretagne.

Du samedi 5 au dimanche 27 juillet, le 95e Tour de France comprendra 21 étapes pour une distance d’environ 3 500 kilomètres. Ces 21 étapes se décomposent comme suit :
* 10 étapes de plaine,
* 5 étapes de haute montagne,
* 4 étapes accidentées,
* 2 étapes contre-la-montre individuel.

Les particularités de l’épreuve
* 4 arrivées en altitude,
* 2 journées de repos,
* 82 kilomètres contre la montre individuel,
* 19 cols de 2e, 1re et hors catégorie seront escaladés.
10 villes étapes inédites
Auray, Aigurande, Brioude, Prato Nevoso (Italie), Cuneo (Italie), Jausiers, Embrun, Roanne, Cérilly, Étampes

Le parcours

tourparcoursglobal.jpg

Les étapes
1 samedi 5 juillet Brest- Plumelec 195 km
2 dimanche 6 juillet Auray- Saint-Brieuc 165 km
3 lundi 7 juillet Saint-Malo-Nantes 195 km
4 mardi 8 juillet Contre-la-montre individuel Cholet-Cholet 29 km
5 mercredi 9 juillet Cholet-Châteauroux 230 km
6 jeudi 10 juillet Aigurande-Super-Besse Sancy 195 km
7 vendredi 11 juillet Brioude-Aurillac 158 km
8 samedi 12 juillet Figeac-Toulouse 174 km
9 dimanche 13 juillet Toulouse-Bagnères-de-Bigorre 222 km
10 lundi 14 juillet Pau-Hautacam 154 km
- mardi 15 juillet Repos Pau
11 mercredi 16 juillet Lannemezan-Foix 166 km
12 jeudi 17 juillet Lavelanet-Narbonne 168 km
13 vendredi 18 juillet Narbonne-Nîmes 182 km
14 samedi 19 juillet Nîmes-Digne-les-Bains 182 km
15 dimanche 20 juillet Digne-les-Bains-Prato Nevoso 216 km
- lundi 21 juillet Repos Cuneo
16 mardi 22 juillet Cuneo-Jausiers 157 km
17 mercredi 23 juillet Embrun-L’Alpe-d’Huez 210 km
18 jeudi 24 juillet Bourg-d’Oisans-Saint-Étienne 197 km
19 vendredi 25 juillet Roanne-Montluçon 163 km
20 samedi 26 juillet Contre-la-montre individuel Cérilly-Saint-Amand-Montrond 53 km
21 dimanche 27 juillet Étampes-Paris Champs-Élysées 143 km

Catégorie sportCommentaires fermés

BIENVENUE à la foire bio de Méaudre

affiche-foire-bio-2008.jpg

En 2000, l’office de tourisme se lance dans une nouvelle aventure… organiser une foire bio. L’objectif de cette manifestation est de promouvoir les produits bio, de sensibiliser le public au bio et à l’environnement, de favoriser les échanges entre producteurs et consommateurs. Pari réussi puisque en huit ans, l’évènement est passé de trente à cent exposants dans des domaines aussi variés que l’alimentation, l’habitat, l’habillement, l’hygiène et la santé.
Les interrogations actuelles sur l’environnement, la santé, la préservation des ressources naturelles et de la biodiversité sont au cœur de la 8e édition.
En marge des exposants, sont programmées également, des conférences, des expositions, des démonstrations, des ateliers pour les enfants, une mini ferme et un espace restauration.
L’équipe organisatrice vous attend et espère que chacun trouvera des conseils, des produits et tout sim
plement du plaisir dans cette 8e foire bio.
Lieu : place du village
Horaires :
samedi 5 et dimanche 6 juillet de 9h à 19h
Organisation :
Office de tourisme
Le village – 38112 Méaudre
Tél. 04 76 95 20 68
Fax : 04 76 95 25 93
infos@meaudre.com
www.meaudre.com
L’accès à la foire, les parkings, les conférences et toutes les animations sont gratuits.

Voir le programme détaillé de ces deux jours dans nos précédents articles.

Catégorie foires/salonsCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

juillet 2008
L Ma Me J V S D
« juin   août »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+