Les lundis du Vernay: c’est parti!

Pour la quatrième année consécutive, le restaurant le Vernay d’Autrans organise les lundis « bleu ». En un mot, les convives, qu’ils soient clients du Vernay ou pas, sont accueillis par la confrérie du Bleu du Vercors Sassenage, en tenue d’apparat.

.vernay1.jpg

Celle-ci fait découvrir le fromage à travers son histoire, ses secrets de fabrication, ses recettes culinaires… Bien entendu, la dégustation est au programme. Celle-ci se fait accompagnée d’un vin qui se marie bien avec le bleu.

Place ensuite au repas. Celui-ci se fait autour d’une vercouline spéciale Bruno (le patron). Une large tranche de pain grillée, des fines lamelles de courgette et aubergine, le tout noyé par une bonne couche de bleu du Vercors Sassenage fondu et accompagné d’un buffet de salades et viandes rôties.

vernay2.jpg
Pour cette première, ce lundi, la convivialité était de la partie, les rires aussi et beaucoup d’étonnement de la part des convives. « C’est la première fois que je mange une telle raclette », dira l’une d’elles. Elle en reprendra à trois reprises… Pour certains, il ne restait plus de place pour le buffet de desserts…

vernay-3.jpg

Jean Collard, vice président de la confrérie apprécie à sa juste valeur cette originale vercouline

Les lundis du Vernay, c’est tous les …lundis de juillet et d’août à partir de 19H30.
Contact:/
www.le-vernay.com

Un petit rappel à propos du bleu du Vercors Sassenage: il sera honoré lors de la fête du bleu, les 9 et 10 août à La Chapelle-en-Vercors et les 6 et 7 septembre à Sassenage au cours de la fête du fromage et des produits du terroir.

Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8642 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

Catégories

Archives

Agenda

juillet 2008
L Ma Me J V S D
« juin   août »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+