Archive | 15 juillet 2008

Accident de Tricastin: Jean-Jacques Queyranne réagit

Le Président de la Région Rhône-Alpes, Jean-Jack Queyranne, regrette le manque d’informations des élus et des citoyens lors de l’accident survenu sur le site de la centrale
nucléaire de Tricastin*, à Bollène (Vaucluse).

Suite au dysfonctionnement d’une installation de la société Socatri, dans la nuit de lundi 7 au mardi 8 juillet dernier, une fuite d’uranium s’est produite. D’abord estimés à 30 m3, ce sont finalement 6,25m3 qui ont été déversés dans les cours d’eaux proches du site, soit 75kg d’uranium (27 fois la limite annuelle autorisée).

Lors des inspections menées, jeudi 10 juillet, par l’Agence de Sécurité Nucléaire (ASN), il a été révélé que « la mise en sécurité destinée à empêcher toute nouvelle pollution n’était pas complètement suffisante » et que « les conditions d’exploitation lors de l’incident présentaient des irrégularités par rapport aux dispositions réglementaires applicables ».

Jean-Jack Queyranne déplore la lenteur des autorités pour établir un diagnostic précis de la situation et le manque de réactivité des pouvoirs publics à communiquer et à prendre les mesures nécessaires !

En tant que Rapporteur du Grenelle de l’environnement pour l’Association des Régions de France, il demande que toute la lumière soit faite sur cet événement et que les résultats de toute enquête soit communiqués au plus vite à la population et aux élus concernés. Le Président de la Région Rhône-Alpes réclame également la prise de mesures immédiates de mise en sécurité.

Catégorie environnementCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

juillet 2008
L Ma Me J V S D
« juin   août »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+