Archive | 20 juillet 2008

Romans-sur-Isère : un scandale enterré ?

Ce 18 juillet, un nouvel incident vient de se produire dans une installation nucléaire.
Ou plus exactement vient d’être rendu officiel…

En effet, la rupture annoncée d’une canalisation située dans une usine exploitée par une filiale AREVA à Romans-sur-Isère (Drôme), à l’origine d’un épanchement d’uranium d’une quantité comprise entre 120 et 150 grammes, daterait – selon l’exploitant – de plusieurs années !

A quelques jours d’intervalle, la répétition ou plutôt la révélation tardive d’incidents sur des installations nucléaires est très inquiétante comme le soulignait déjà Jean Jack Queyranne vendredi 11 Juillet.

Les Rhônalpins et plus particulièrement toutes les populations et les élus proches de ces installations sont en droit d’exiger une information fiable et immédiate de toute anomalie survenant.

Il convient que le Gouvernement permette à l’Autorité de sûreté nucléaire de jouer pleinement son rôle dans le contrôle des exploitants de ces installations et dans la prévention des incidents.

Plus que jamais, le besoin d’expertises contradictoires – comme le réclame la CRIIRAD – s’impose.
A l’heure du Grenelle de l’environnement et alors que Monsieur BORLOO, Ministre de l’écologie, vient de réclamer un état des lieux, la transparence souhaitée par tous reste à obtenir.

Catégorie pollutionCommentaires fermés

Le Pic Vert favorable au recyclage des déchets à Apprieu

L’association de protection de la nature Le Pic Vert a été interpellé par plusieurs personnes inquiètes du projet d’extension des activités de l’entreprise GDE spécialisée dans la collecte et le recyclage de métaux usagés à Apprieu (38).

Après avoir lu en détail le dossier d’enquête publique, le Conseil d’Administration du Pic Vert a demandé une visite guidée de l’entreprise. Celle-ci s’est tenue le 10 juillet 2008 à 17h30 en présence de 5 personnes de l’association et d’un représentant de l’association Agir Pour l’Environnement d’Apprieu APEA. Les membres présents ont pu poser toutes leurs questions sur l’impact environnemental et les projets de l’entreprise. Les réponses obtenues les ont pleinement rassurés. L’association Le Pic Vert est favorable au principe du recyclage des déchets. L’entreprise GDE a développé une activité dans de bonnes conditions d’hygiène, de propreté et de protection de l’environnement. Le dialogue entre Le Pic Vert et GDE, particulièrement positif et constructif, a démontré la volonté de l’entreprise de respecter les règlements existants et de prendre en compte les inquiétudes des riverains : absence de produits radioactifs et projet de délocalisation.

Dans ces conditions, l’association Le Pic Vert, réunie en conseil d’administration le 11 juillet 2008, donne un avis favorable pour l’extension des activités de l’entreprise GDE qu’elle soutient dans sa demande parfaitement justifiée.

Le Conseil d’Administration du Pic Vert

Le Pic Vert – 24 place de la Mairie– 38140 Réaumont – Tel : 04/76/91/34/33
Courriel : lepicvert@club-internet.fr – Site web : www.lepicvert.asso.fr
Association pour la protection de la nature fondée le 6 novembre 1995

Catégorie déchetsCommentaire (1)

au revoir Joseph

sillon38 poursuit sa route, tout est en place pour continuer l’aventure.

Hélas, celle ci se fera sans notre, sans mon ami, Joseph Drevon. Celui ci m’a encore fait une farce en profitant de mes vacances pour s’en aller! Sacré Joseph, tu n’as pas voulu que j’assiste à ton dernier voyage…

Joseph, avec qui j’ai passé tant de temps à écouter ses combats syndicaux maintes fois répétés, au cours de pittoresques casses-croûtes de charcutailles arrosés d’un petit blanc, chez lui au Grand Lemps…. Un Joseph qui, plus sérieusement, m’a appris l’agriculture iséroise, m’a fait connaître des personnages qui resteront à jamais gravés dans ma mémoire. Je pense à ses amis, avec qui on partait en voyages, ceux de la section des anciens exploitants de la FDSEA …

Un Joseph qui m’a apporté son inconditionnel soutien… qui pleurait quand il ne pouvait le faire, qui n’acceptait pas que l’on me critique, que l’on me fasse du mal…. Un Joseph qui me protégeait, sous son aile, comme le ferait un père. Normal, Joseph disait à qui veut l’entendre: j’ai Trois fils: Pierrot, Charlot( Galvin) et Gilbert.

Joseph, tu vas beaucoup me manquer mais saches que je n’oublierai jamais que le sillon que je trace, c’est en partie grâce à toi.

J’adresse toute mon amitié à Madeleine, Pierrot, Marie-Odile…et à toute la famille.

Quant à toi, je sais que la haut tu es déjà en plein travail: aider ceux qui en ont besoin, c’était le sens de ta vie sur terre…

Catégorie zoomCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

juillet 2008
L Ma Me J V S D
« juin   août »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+