Archive | 23 juillet 2008

S’installer en campagne

Quel citadin n’a pas rêvé, à un retour de vacances, de quitter la ville et son cortège de stress, de pollution, de bruits… pour s’installer définitivement à la campagne ?
Selon une étude du Cnasea, 39 % des citadins seraient dans cette situation et le quart d’entre-eux aurait un véritable projet de vie et d’activité en milieu rural.
Seulement voilà : entre le rêve et la réalité, il y a souvent un océan ! Si un tel projet n’est pas suffisamment réfléchi et préparé, le risque de désillusion et d’échec est grand.

Afin de mieux appréhender ce problème, l’agence pour la création d’entreprises (APCE) a monté un dossier informatif complet.
Ce dossier a pour but :
- d’attirer l’attention des citadins porteurs d’un projet à la campagne sur un certain nombre de difficultés et de contraintes à prendre en considération,
- de leur donner des informations très pratiques qui leur permettront de passer à l’acte dans de bonnes conditions, avec les meilleures chances de succès !

Bien entendu, une large part de ce dossier est consacré à l’installation en agriculture.

Pour prendre connaissance de ce dossier:www.apce.com

Catégorie agriculture, monde ruralCommentaires fermés

Festival Brel: présence active des agriculteurs

Pour la seconde année consécutive, les agriculteurs du Parc de Chartreuse sont présents au festival Brel qui se déroule à St Pierre de Chartreuse.

Douze d’entre eux se sont associés pour proposer leurs produits et leurs services. en compagnie de bénévoles, ils tiennent un stand de restauration »barbecue » ou l’on peut déguster des produits originaux comme des merguez de brebis, godiveaux, frites, fromages, yaourts, vins, jus de fruits…

charteuse-1.jpg

Fabienne Decoret est installée à St Pierre-de-Chartreuse. Elle produit sur son exploitation: « les petits jardiniers » des plantes aromatiques et médicinales qu’elle transforme en sirops, tisanes et liqueurs. Elle a de suite répondu favorablement à cette opération.  » Pour nous qui faisons de la vente directe, cette action nous permet de faire découvrir nos produits. Je trouve également très enrichissante cette opération collective qui réuni les agriculteurs du Parc. »

chartreuse2.jpg

Murielle Coussot est installée en élevage ovin en Savoie. Elle propose des merguez de brebis et des yaourts. « Nous faisons découvrir nos produits et surtout « la bonne bouffe ». Je suis satisfaite de constater que des personnes qui nous avaient découvert l’année dernière sont revenues cette année. Certes c’est du boulot, certains agriculteurs sont moins à l’aise quand il s’agit de vendre ou de faire de la promotion, c’est un fait, mais le salut de la vente directe passe par la production, la transformation et la vente. On est obligé de savoir faire ces trois métiers. »

Guy et marie Louise Carraz sont maraichers à Vimines, dernière commune ayant adhéré au Parc de Chartreuse. Pour cette opération ils ont livré 1200 kilos de pommes de terre. » Nos clients vont pouvoir se régaler de bonnes frites! Quand on fait de la vente directe, il est indispensable de se faire connaître, de participer à des opérations telles que celle là. L’association des producteurs de Chartreuse joue le jeu et c’est bien. Tout se passe dans une bonne ambiance. Vraiment ravi d’être là »

Il est à noter que l’ensemble des produits et services entrent dans le cadre d’une opération respectueuse de l’environnement: les verres et assiettes sont biodégradables, compostables.

charteuse-3.jpg

Cette opération a pu se monter grâce en particulier au Parc Naturel régional de Chartreuse qui apporte son soutien logistique et financier.

charteuse-4.jpg

On laissera le mot de la fin à Marion Soubeyrat coordinatrice de cette opération: « tout se passe dans une bonne ambiance, tant au niveau des producteurs que des bénévoles. La corvée de pluches des pommes de terre vaut, à elle seule le déplacement… On ne peut qu’applaudir des deux mains l’ensemble de nos partenaires. Prenons l’exemple du boulanger de St Pierre-de-Chartreuse, pour l’occasion, il fabrique le pain avec de la farine locale! »

A voir la queue devant l’entrée du « barbecue », l’opération 2008 est une réussite. Pour avoir dégusté une mergez-frites, plat simple mais excellent on ne peut que féliciter les producteurs et cuistots. Pourquoi faire compliqué et cher quand on peut faire bon et très correct au niveau prix?

Le festival se poursuit jusqu’au samedi 26 juillet. Pour le programme voir par ailleurs.

Catégorie loisirs/détenteCommentaire (1)

Quand le bleu sillonne les rues de Villard-de-Lans!

Tous les mardis de la période estivale, l’union des commerçants de Villard de Lans organise des apéritifs musicaux. Ceux ci connaissent un franc succès auprès des villardiens mais ils sont surtout appréciés par les touristes, nombreux à Villard au cours de l’été.

villard-1.jpg

Ce mardi 22 juillet, cette rencontre conviviale a revêtu un aspect particulier. En effet, la confrérie du bleu Vercors Sassenage y a été associée.villard-2.jpg

En tenue d’apparat, ses membres ont sillonné les rues de la commune avec pour mission de faire goûter notre célèbre fromage. Ceci avant d’ouvrir un chapitre d’intronisation.
C’est en présence d’un nombreux public dont Jean Faure, sénateur, un des membres fondateur de la confrérie, de Pierre Buisson, maire de Méaudre, conseiller général qu’a été intronisée, à sa grande surprise, Chantal Carlioz, maire de Villard de Lans. Une intronisation méritée quand on sait tout ce qu’a fait et continue à faire Chantal Carlioz pour le Vercors. Autre qualité: elle aime le bleu!

villard-3.jpg

Pour Chantal Carlioz » il faut trouver le moyen de mettre en avant les produits de notre terroir notre AOC bleu du Vercors Sassenage bien sûr mais également la clairette de Die, les ravioles, la noix…nous devons montrer que Villard de Lans n’est pas la banlieue de Grenoble mais un village fédérateur ou règnent convivialité, chaleur et douceur de vivre »

Franck Gautier, plus connu sous le nom de popeye; président de l’union des commerçant, ravi de cette soirée: » Mme le maire nous aide dans notre démarche de montrer tout le dynamisme et la diversité de notre commerce local. Cette manifestation doit avoir une suite. On manque d’événementiels à Villard. On va essayer d’en créer. On peut par exemple organiser une manifestation regroupant plusieurs confréries autour de celle du bleu Vercors sassenage… il faut également que Villard de Lans soit bien identifiée commune du Bleu du Vercors sassenage… »

En attendant, rendez vous tous les mardi de l’été, à partir de 19 heures, pour les apéritifs musicaux.

Catégorie bleu du Vercors SassenageCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

juillet 2008
L Ma Me J V S D
« juin   août »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+