Archive | 25 juillet 2008

signature de la charte forestière de territoire

La signature de la charte forestière de territoire du Parc naturel régional de Chartreuse vient d’être signée. Rappelons qu’elle est une déclinaison locale de la charte forestière de territoire du département de l’Isère. Elle a été élaborée dans le cadre d’une convention tripartite entre les inter-professions départementales du bois, Créabois, inter forêt bois Savoie et le syndicat mixte du Parc naturel régional de Chartreuse.

La charte forestière de territoire alimente les orientations de la nouvelle charte du Parc qui définit un projet de développement durable du territoire avec des objectifs à 12 ans.
Pour Pierre Basso, président du groupement forestier de Chartreuse, » la mise en place de cette charte s’est faite en totale concertation. Il faut tirer un grand coup de chapeau à notre ancien président Claude Michel Mazan qui a été à l’écoute des sylviculteurs et des besoins du groupement. Ceux ci ont servi à élaboré une partie de cette charte. Notre première charte a été reconduite et améliorée, c’est une bonne chose pour notre filière forêt qui va pouvoir davantage s’organiser. Cela permettra également d’equiper le territoire. On peut signaler par exemple la création future de 13 kilomètres de dessertes forestières. Gardons en mémoire que notre forêt locale est sous exploitée. Mettons donc les moyens nécessaires pour aller de l’avant. C’est en quelque sorte la finalité de cette charte de territoire. »

Nous reviendrons plus en détail sur le contenu de cette charte dans un prochain article.

Catégorie Forêt de ChartreuseCommentaires fermés

Risque de sécheresse sur les nappes de l’Ouest du département

Le Comité de Vigilance Sécheresse s’est réuni le 10 juillet  afin de faire le point sur l’état de la ressource en eau en Isère.Après un automne et un hiver 2007-2008 très secs, la situation hydrologique sur l’ensemble des cours d’eau du département s’est améliorée grâce aux nombreuses précipitations depuis le mois de mai.

Cependant sur le plan hydrogéologique, les grandes nappes restent à des niveaux très bas. La baisse amorcée depuis 2003 se poursuit du fait du manque de pluies automnales et hivernales, seules capables d’être efficaces pour la recharge de ces grandes nappes.

Ainsi au vu de la situation hydro-climatique, de son évolution prévisible (début de l’été) et de son impact sur les ressources souterraines pour les semaines à venir, Monsieur le Préfet de l’Isère a décidé par arrêté préfectoral du 21 juillet 2008, la mise en oeuvre de mesures de limitation et d’interdiction provisoires des usages de l’eau.

Ces mesures concernent exclusivement les nappes de certains bassins hydrographiques du département de l’Isère, classés en risque de sécheresse. Il s’agit des bassins suivants :

    · Quatre Vallées
    · Varèze – Sanne
    · Bièvre

carte-secheresse.jpg
Sur ces bassins, Les mesures de restriction ne concernent que les prélèvements en nappe, à l’exception des nappes d’accompagnement des cours d’eau.
Elles consistent principalement à l’interdiction de l’arrosage des pelouses de 6h à 20h, le lavage des voitures hors des stations professionnelles, le lavage des voiries, le fonctionnement des fontaines publiques,… par prélèvement en nappe ou par le réseau d’alimentation en eau potable.

En outre, les agriculteurs doivent globalement réduire l’irrigation à partir des nappes de 20 %, et les industriels doivent appliquer le niveau 1 de leur plan d’économie.

Les mesures de restriction sont détaillées dans l’arrêté cadre Sécheresse n°2007-06819 du 31 juillet 2007.

Catégorie hydrauliqueCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

juillet 2008
L Ma Me J V S D
« juin   août »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+