Archive | août, 2008

Devenez agro reporter!

Venez partager au grand public les merveilles de la nature du monde entier, qu’elles se situent à l’autre bout du monde, sur des continents à trois mille lieux d’Europe ou à portée d’objectif. Vous avez la possibilité de vous amuser avec la caméra pour fournir les meilleures prises de vue en participant au concours Agro reporter.

agro-reporter.jpg
Ce concours s’adresse à la fois à tous les amoureux de nature, d’agriculture, de découvertes mais aussi à tous les passionnés de vidéo et reportage.

Que vous soyez issu du monde agricole, étudiant en agriculture/agronomie, en école de cinéma, ce concours vous est destiné ! Il vous permettra d’exprimer votre passion et de prouver votre talent de réalisateur.

Comment gagner ?

Réalisez un reportage vidéo consacré à l’agriculture et à l’environnement aux quatre coins du monde.

Inscrivez-vous en ligne avant le 25 Octobre 2008 sur: www.agriculturejetaime.com et faites-nous parvenir par courrier postal votre film sur support CD ou DVD.

Soyez bref et concis : vous ne disposez que de 3 minutes pour convaincre notre jury qui délibérera pendant l’été.

Adoptez votre propre style : court-métrage, parodie, publicité, sketch, reportage..tout est bon, votre inventivité sera récompensée.
Le gagnant remportera un caméscope de grande qualité, et sa vidéo sera relayée sur Internet et lors d’événements majeurs !
Alors tous à vos caméras !

Attention

Les inscriptions devaient s’achever le 22 juin, elles sont prolongées jusqu’au 25 octobre. On nous a informé que certains médias de presse écrite ont publié une affiche non réactualisée. Le visuel de sillon38.com est le bon.

Catégorie loisirs/détenteCommentaires fermés

Granieu fête la patate

Granieu, village des Vallons du Guiers, en Nord Isère, accueillera, pour la troisième fois, le Comice Agricole du canton de Pont de Beauvoisin (38) mais aussi la journée départementale de la pomme de terre les 6 et 7 septembre prochains.

La FAO, l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture a déclaré l’année 2008: affiche_squi_sera_la_plus_belle.jpgannée internationale de la pomme de terre (IYA: International Year of Potato) afin de « renforcer la prise de conscience du rôle clé de la pomme de terre et de l’agriculture en général… »

Aussitôt,  le  village de  Granieu a – t— il décidé de relever le défi en soutenant ce projet international

 

Le saviez vous ?

 Contrairement à une croyance fortement répandue, parmentier n’a pas découvert ce légume ! Les premières pommes de terre étaient cultivées près du lac Titicaca, à kla frontière entre le Pérou et la Bolivie près de 1000 ans avant J-C. Les Incas la nommaient « papa ». Elle futr introduite par les conquistadors, de retour des Amériques, en Espagne en 1534.

Essentiellement utilisée pour la nourriture du bétail, la pomme de terre fut réhabilitée vers 1770 par Parmentier.

Antoine, Auguste Parmentier (1737-1813), pharmacien militaire, fut capturé par les Prussiens pendant la guerre de Sept Ans et au cours de sa captivité goûta à la pomme de terre, principale nourriture fournie aux prisonniers. De retour en France, il rédigea un mémoire qui le rendit célèbre. Le 24 août 1785, veille de Saint Louis, Parmentier convainquit le roi Louis XVI, de porter une fleur de pomme de terre à sa boutonnière et de se faire servir ce nouveau légume le soir à sa table.

Parmentier fit planter des pommes de terre et mit des gardes qui relâchaient leur surveillance la nuit, permettant ainsi aux pauvres gens d’aller voler les tubercules, les disettes furent alors jugulées.

En 2008, la FAO poursuit ce même but.

Programme

exposition de pommes de terres

Savez vous qu’il existe au moins 200 variétés inscrites au catalogue officiel français et qu’elles sont 700 dans le catalogue communautaire? Variétés classiques et moins courantes comme la Bleue d’Auvergne, la Fin de Siècle ou la Red Pontiac ont été plantées par des bénévoles et pourront être admirées puis dévorées.

spectacle musical

« Rêves en chansons », spectacle musical de variétés avec Divie, après le quiz agricole du 06 septembre.

concours d’épluchage

La traditionnelle corvée d’épluchage prendra une tout autre tournure !  gratin01.jpg

Corso fleuri

Chaque année pour le Comice Agricole, les communes du canton préparent un ou plusieurs chars décorés et fleuris, en plus du char de la Reine et des Dauphines du Comice ! Granieu présentera 5 réalisations au total.

concours de recette de cuisine

Ce concours est ouvert à toute personne à l’exception des professionnels de la restauration. Les concurrents se présenteront le dimanche entre 9h et 10h30 au stand Jardiniers de France, apportant un plat de leur composition, hors gratins dauphinois et savoyard, en quantité suffisante pour être dégusté par une quinzaine de personnes; ils indiqueront leur nom, prénom, adresse et numéro de téléphone, la variété de pomme de terre utilisée. Chaque plat sera ensuite anonymé.

Le jury de dégustation sera constitué par les visiteurs acceptant de goûter en aveugle et de remplir une fiche d’avis. Cette appréciation aura lieu en continu entre 10h30 et 13h 30. Le critère principal sera l’originalité.

Les résultats seront publiés vers 16h30 le même jour.Organisé par Jardiniers de France.

exposition viva patata

vivapatata.gif

Accessible sur Internet sur le site  www.etpatati.com , elle a été réalisée par un professionnel, en haute définition, sur 20 panneaux de 0,60 cm × 0, 80 cm. Elle est accompagnée de livrets pédagogiques  de 38 pages, consultables sur place. A l’issue de votre visite, vous pourrez remplir une fiche d’évaluation et éventuellement envisager d’utiliser  Viva Patata dans vos classes.

  gratin dauphinois

La récolte servira aussi à confectionner un gratin Dauphinois  qui fera honneur à notre région du Dauphiné le dimanche 7 à midi ! Après l’opération boudin 2000 qui avait valu à Granieu son nom dans le Guinness des Records, attendez vous à être surpris ! Réservations au 06 23 05 00 08 ou 04 76 31 70 70.

 sculptures de patates

 Tout est bon et beau avec la pomme de terre. Retrouvez sculptures et décorations réalisées par Créa’Saveurs, présent au Salon de l’Agriculture de Paris 2008. Elles  vous « épatateront »!

 Pour plus de renseignements: www.cc-vallonsduguiers.fr

 

Catégorie foires/salonsCommentaires fermés

Des betteraviers en quête de reconversion

Dans sa question écrite publiée dans le JO Sénat du 10/07/2008, M. Gérard Bailly (Jura- UMP) appelle l’attention de M. le ministre de l’Agriculture et de la Pêche sur les difficultés des planteurs de betterave du Centre-Est à la suite de la décision de fermeture de la sucrerie d’Aiserey après plus de 150 ans d’existence, qui entraîne la disparition de la culture de la betterave pour 350 exploitations agricoles.

Il serait nécessaire d’obtenir de l’Union européenne des aides prioritaires pour la reconversion du bassin betteravier, notamment pour les propositions faites par le comité de pilotage pour revitaliser le bassin industriel. Les producteurs souhaiteraient aussi pouvoir produire dans des conditions de bonne pratique environnementale, de la biomasse (miscanthus, switchgrass, sorgho) en lieu et place des bandes enherbées imposées le long des cours d’eau permanents. Il aimerait connaître les intentions du Gouvernement afin de faciliter très rapidement la reconversion de ce bassin.

Réponse du Ministère de l’Agriculture et de la Pêche publiée dans le JO Sénat du 28/08/2008 

La restructuration du secteur betteravier et sucrier français a connu une forte accélération depuis la renégociation des règlements communautaires relatifs à ce secteur, fin 2007. Ainsi, près de 700 000 tonnes de quota de sucre ont été abandonnées à la fin du mois d’avril 2008, conduisant à la fermeture de cinq usines sucrières et à l’abandon de près de 4 500 000 tonnes de droits de livraison de betteraves.

La situation du bassin betteravier de Bourgogne est à prendre particulièrement en considération, puisque, du fait de la fermeture de l’usine sucrière d’Aiserey, tous les planteurs de Bourgogne et du Jura ont dû cesser la production de betteraves.

Outre les aides prévues dans le cadre des abandons de droits de livraison, l’article 6 du règlement (CE) n° 320/2006 du Conseil instituant un régime temporaire de restructuration de l’industrie sucrière dans la Communauté européenne prévoit la mise en oeuvre d’un fonds communautaire de diversification, doté de 64 millions d’euros pour la France. De nombreux investissements à même de favoriser la reprise économique, industrielle et agricole des régions touchées par la restructuration pourront ainsi être financés par ce fonds, en particulier en ce qui concerne le bassin betteravier d’Aiserey.

Catégorie agricultureCommentaires fermés

Autrans: foire à l’ancienne

Dimanche 7 septembre, aura lieu la 30ème édition . En 30 années, la Foire à l’ancienne d’Autrans est devenue le rendez-vous attendu de la rentrée. Toujours organisée le 1er dimanche de septembre, elle accueille des milliers de visiteurs. Au cours de chaque édition, les exposants sont nombreux à se manifester…

Au rayon des « incontournables », la place des arts , sur laquelle vous pourrez admirer tous les métiers anciens traditionnels: des cordiers, un clochetier qui vendra ses cloches, fabriquées sur place, un ferronnier, un rémouleur et même un coutelier.  

Depuis deux ans, « la table des dames » réunit des ravaudeuses, brodeuses, fileuses et couturières.

foire2004.jpgSur la place des arts toujours, on pourra admirer des machines agricoles et outils anciens, les premiers tracteurs. Selon la tradition, la pesée du panier garni des spécialités locales, sera un véritable défi.

Catégorie loisirs/détenteCommentaires fermés

Participez à la fête du fromage grâce à France Bleu Isère

Samedi et dimanche 6 et 7 septembre se déroulera, à Sassenage, la 21ème fête des fromages organisée par la confrérie du bleu Vercors Sassenage. France Bleu Isère, Vercors lait, Krycia et sillon38.com seront des partenaires efficaces de cette manifestation.
sillon38.com a édité le journal spécial fête du fromage et des produits du terroir. Il aura un stand, en association avec les producteurs de Côtes du Rhône Archambault et Krycia ou il présentera sur écran un diaporama pris sur le vif et offrira des lots qui seront très…prisés.
France bleu Isère va durant toute la semaine faire jouer ses auditeurs. Ceux ci pourront gagner des paniers garnis de fromages offerts par la coopérative Vercors lait ainsi que 10 repas originaux. Il s’agira pour les heureux gagnants de venir, pendant la fête, déguster une excellente vercouline. On a tous intérêt d’écouter France bleu Isère la semaine prochaine!

Voici les fréquences de la radio.

Catégorie foires/salonsCommentaires fermés

Les rendez-vous ovins de septembre

L’élevage ovin allaitant est en difficulté en Europe. Les contraintes se sont amplifiées depuis 2007 avec l’augmentation des charges et l’apparition de la fièvre catarrhale ovine qui rendent cette activité encore moins génératrice de revenus suffisants. Michel Barnier, ministre de l’Agriculture et de la Pêche, présidera le 5 septembre à Limoges une conférence européenne sur l’avenir de l’élevage ovin en Europe.

Nombreux sont les territoires européens qui dépendent pourtant de cet élevage pour leur activité économique ou pour éviter une progressive désertification. Dans le cadre du bilan de santé de la PAC, Michel Barnier invite donc la Commission et les Etats européens à réfléchir à une nouvelle politique de soutien à ce secteur.

La France utilisera pour ce secteur toutes les marges de manoeuvre que le bilan de santé de la PAC pourrait ouvrir. Michel Barnier défend en particulier un renforcement du soutien à l’herbe et la mise en place d’un soutien spécifique.

Ces nouveaux dispositifs ne pourront être mis en oeuvre qu’en 2010. Toutefois, la France amorcera dès 2009 une politique structurelle en mobilisant les DPU disponibles. Cette politique constitue la première étape d’une revalorisation pérenne du soutien aux éleveurs ovins. Elle prend le relais des mesures conjoncturelles que le Ministre a mises en place en 2007 pour 15 M€ et renouvelées en 2008 à hauteur de 17 M€.

Suite à la conférence européenne, Michel Barnier organisera une réunion nationale avec l’ensemble des professionnels du secteur ovin fin septembre pour préciser les modalités d’intervention 2009 et faire un bilan sur la mise en oeuvre du plan de relance 2008.

Catégorie élevageCommentaires fermés

Michel Barnier: trois jours en Rhône-Alpes

Michel Barnier, ministre de l’agriculture et de la pêche, se rendra le vendredi 29 août dans le département de la Haute-Savoie pour la 8ème conférence Europe-Afrique de l’Institut ASPEN consacrée à la sécurité alimentaire, le samedi 30 août dans le département du Rhône pour l’inauguration du salon « les Rendez-vous de l’Agriculture du Rhône » et le dimanche 31 août dans le département de l’Ain pour participer à la Finale régionale de Labour de Rhône-Alpes.

Catégorie zoomCommentaires fermés

Climat de tension: le ministre souhaite tirer les leçons

L’entreprise Entremont et les producteurs laitiers avec lesquels elle travaille ont trouvé un accord sur le prix du lait pour le 3ème trimestre 2008. L’entreprise Entremont et les producteurs laitiers avec lesquels elle travaille ont trouvé un accord sur le prix du lait pour le 3ème trimestre 2008.

Michel Barnier, ministre de l’Agriculture et de la Pêche, Christine Lagarde, ministre de l’Economie, de l’Industrie et de l’Emploi et Luc Chatel, secrétaire d’Etat chargé de l’Industrie et de la Consommation, porte-parole du Gouvernement, souhaitent que l’on tire les leçons des tensions qui sont apparues à l’occasion de cette négociation privée.

Dans un contexte de plus grande volatilité des prix sur le marché du lait, il est nécessaire de revoir les outils qui étaient utilisés jusqu’à présent. Ces sujets font déjà l’objet de discussions dans le cadre interprofessionnel et c’est bien le rôle de l’interprofession de faire évoluer la réflexion sur ces questions afin de favoriser la conclusion d’accords entre éleveurs et collecteurs.

Afin de permettre à l’interprofession laitière de finaliser le nouveau cadre d’organisation de la filière dans le respect des règles de la concurrence, Michel Barnier, Christine Lagarde et Luc Chatel proposent la mise en place d’un groupe de travail animé par le ministère de l’agriculture et de la Pêche et le ministère de l’économie, des finances et de l’emploi.

Ce groupe de travail associant l’ensemble des parties concernées aura pour objet d’examiner les modalités d’un renforcement des relations contractuelles entre les éleveurs et leurs collecteurs/transformateurs.

Il s’agira d’expertiser le contenu possible d’accords interprofessionnels, sous la forme de contrats-cadre ou de guides de bonnes pratiques contractuelles visant notamment à fixer, dans le respect du code rural et du code de commerce, les modalités de détermination des prix payés aux producteurs et les conditions permettant de maintenir un niveau de production adapté au marché.

La réflexion menée intégrera par ailleurs la nature des éléments d’observation sur l’état du marché destinés à l’information des éleveurs et des collecteurs/transformateurs, en vue de faciliter la conclusion de ces contrats. .

Cette réflexion devra se tenir dans des délais compatibles avec le calendrier de négociation sur le prix du lait au niveau de chaque entreprise pour le 4ème trimestre 2008.

Michel Barnier rencontrera lundi 1er septembre les représentants des industries laitières et des coopératives.

Catégorie lait/produits laitiersCommentaires fermés

Accord entre producteurs et Entremont: la FNSEA réagit

Un accord a été trouvé ce matin, entre le groupe Entremont Alliance, les responsables FNSEA JA de la région Ouest et les producteurs concernés. Jean-Michel Lemétayer, président de la FNSEA, a fait une déclaration à ce sujet:

« Je me réjouis qu’après ces trop longs jours de blocage, les responsables de l’entreprise aient retrouvé le chemin de la raison. En effet, la décision unilatérale de ne pas respecter l’augmentation attendue par les producteurs sur le prix du lait était non seulement injuste mais aussi inique.

Les producteurs de lait ont besoin de lisibilité pour faire fonctionner et développer leur exploitation. Cela nécessite un minimum de stabilité. Il ne s’agit pas, comme dans d’autres productions, de négocier le prix du marché chaque matin quand le camion de ramassage vient prendre le lait dans les fermes…

Il appartient désormais au Gouvernement de prendre ses responsabilité et de dire, dans le cadre interprofessionnel, quels débats doivent être engagés et de quelles marges de manœuvre disposent les différentes parties de l’interprofession.

La FNSEA était totalement partie prenante dans ce conflit. Elle le restera dans la vigilance qui s’impose à l’avenir. C’est une belle victoire syndicale pour les producteurs de lait français ».

Catégorie vie syndicaleCommentaires fermés

FCO: extension de la zone réglementée 1-8

La Direction générale de l’alimentation , bureau de la Santé animale, fait savoir que la confirmation de nouveaux cas de FCO BTV8 dus à une circulation virale 2008 dans les départements de l’Aisne, l’Ille et Vilaine, l’Isère, le Lot, la Lozère, la Manche, le Morbihan, la Moselle et la Haute Savoie conduit à étendre les périmètres interdits.  La confirmation de nouveaux cas de FCO BTV1, dans l’Ariège, le Gers et le Lot-et- Garonne entraîne une modification du zonage de ces périmètres.

Ce zonage est institué par l’arrêté du 27 août 2008 définissant les zones réglementées relatives à la fièvre catarrhale du mouton. L’entrée en vigueur du texte est prévue aujourd’hui, le 28 août 2008.

8 261 cas de FCO BTV8 de l’année 2008 sont issus de la circulation virale 2008.
100 nouveaux cas de FCO BTV1 issus de la circulation virale 2008.

Pour information : 15 569 cas de FCO déclarés en 2007 (dont 3 cas de FCO sérotype 1).
Pour information : 6020 cas de FCO déclarés au premier semestre 2008 (dont 6 cas de FCO sérotype 1) liés à la circulation virale de 2007.

Catégorie élevageCommentaires fermés

Catégories

Archives

Agenda

août 2008
L Ma Me J V S D
« juil   sept »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+