Catégorie | environnement

Entretien des coteaux dans le Sud Grésivaudan

Des agriculteurs de Cras, Morette et des environs ont lancé ces derniers mois une réflexion autour de la mécanisation de l’entretien des coteaux. Un projet d’acquisition d’un matériel spécifique pour l’entretien des pentes est même à l’étude. Afin d’avancer dans ce projet, il a été décidé d’organiser une «Journée démonstration » de ces engins en mobilisant les concessionnaires de la région et différents partenaires.

Cette journée se déroulera le:
vendredi 5 septembre sur la commune de Cras (lieu dit Chalamand D 201 – Route de Vatilieu)

 Le sujet de l’entretien des surfaces agricoles en pente, la lutte contre l’enfrichement vous intéresse … N’hésitez pas à venir vous informer, échanger avec des agriculteurs qui connaissent les mêmes préoccupations !

Organisation pratique :

Entrée libre

  • Démonstrations de 9 h 30 à 12 h et de 13 h 30 à 16 h 00
  • Participation de plusieurs concessionnaires de la région représentant les marques: Reform, Carraro, Grip 4, Aebi, …
  • Participation de spécialistes de la pose de clôtures (Yanigav, Guallaguer)
  • Intervention de la MSA (Service Prévention des risques professionnels)
  • Restauration sur place organisée par les Jeunes Agriculteurs du Canton de Tullins – Vinay

Ce projet est porté par un groupe d’agriculteurs des communes de Cras et Morette, la CUMA de Belvey avec l’appui de la Chambre d’Agriculture, la FDCUMA, et le Comité de Territoire du Sud Grésivaudan.

Contact

Laurent Fillion – Chambre d’Agriculture / Comité de Territoire du Sud Grésivaudan tél. 04 76 38 82 56
Jean Paul Julien – Chambre d’agriculture / FDCUMA tél. 04 76 93 79 55

Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8601 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

Catégories

Archives

Agenda

août 2008
L Ma Me J V S D
« juil   sept »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+