Archive | 28 août 2008

Michel Barnier: trois jours en Rhône-Alpes

Michel Barnier, ministre de l’agriculture et de la pêche, se rendra le vendredi 29 août dans le département de la Haute-Savoie pour la 8ème conférence Europe-Afrique de l’Institut ASPEN consacrée à la sécurité alimentaire, le samedi 30 août dans le département du Rhône pour l’inauguration du salon « les Rendez-vous de l’Agriculture du Rhône » et le dimanche 31 août dans le département de l’Ain pour participer à la Finale régionale de Labour de Rhône-Alpes.

Catégorie zoomCommentaires fermés

Climat de tension: le ministre souhaite tirer les leçons

L’entreprise Entremont et les producteurs laitiers avec lesquels elle travaille ont trouvé un accord sur le prix du lait pour le 3ème trimestre 2008. L’entreprise Entremont et les producteurs laitiers avec lesquels elle travaille ont trouvé un accord sur le prix du lait pour le 3ème trimestre 2008.

Michel Barnier, ministre de l’Agriculture et de la Pêche, Christine Lagarde, ministre de l’Economie, de l’Industrie et de l’Emploi et Luc Chatel, secrétaire d’Etat chargé de l’Industrie et de la Consommation, porte-parole du Gouvernement, souhaitent que l’on tire les leçons des tensions qui sont apparues à l’occasion de cette négociation privée.

Dans un contexte de plus grande volatilité des prix sur le marché du lait, il est nécessaire de revoir les outils qui étaient utilisés jusqu’à présent. Ces sujets font déjà l’objet de discussions dans le cadre interprofessionnel et c’est bien le rôle de l’interprofession de faire évoluer la réflexion sur ces questions afin de favoriser la conclusion d’accords entre éleveurs et collecteurs.

Afin de permettre à l’interprofession laitière de finaliser le nouveau cadre d’organisation de la filière dans le respect des règles de la concurrence, Michel Barnier, Christine Lagarde et Luc Chatel proposent la mise en place d’un groupe de travail animé par le ministère de l’agriculture et de la Pêche et le ministère de l’économie, des finances et de l’emploi.

Ce groupe de travail associant l’ensemble des parties concernées aura pour objet d’examiner les modalités d’un renforcement des relations contractuelles entre les éleveurs et leurs collecteurs/transformateurs.

Il s’agira d’expertiser le contenu possible d’accords interprofessionnels, sous la forme de contrats-cadre ou de guides de bonnes pratiques contractuelles visant notamment à fixer, dans le respect du code rural et du code de commerce, les modalités de détermination des prix payés aux producteurs et les conditions permettant de maintenir un niveau de production adapté au marché.

La réflexion menée intégrera par ailleurs la nature des éléments d’observation sur l’état du marché destinés à l’information des éleveurs et des collecteurs/transformateurs, en vue de faciliter la conclusion de ces contrats. .

Cette réflexion devra se tenir dans des délais compatibles avec le calendrier de négociation sur le prix du lait au niveau de chaque entreprise pour le 4ème trimestre 2008.

Michel Barnier rencontrera lundi 1er septembre les représentants des industries laitières et des coopératives.

Catégorie lait/produits laitiersCommentaires fermés

Accord entre producteurs et Entremont: la FNSEA réagit

Un accord a été trouvé ce matin, entre le groupe Entremont Alliance, les responsables FNSEA JA de la région Ouest et les producteurs concernés. Jean-Michel Lemétayer, président de la FNSEA, a fait une déclaration à ce sujet:

« Je me réjouis qu’après ces trop longs jours de blocage, les responsables de l’entreprise aient retrouvé le chemin de la raison. En effet, la décision unilatérale de ne pas respecter l’augmentation attendue par les producteurs sur le prix du lait était non seulement injuste mais aussi inique.

Les producteurs de lait ont besoin de lisibilité pour faire fonctionner et développer leur exploitation. Cela nécessite un minimum de stabilité. Il ne s’agit pas, comme dans d’autres productions, de négocier le prix du marché chaque matin quand le camion de ramassage vient prendre le lait dans les fermes…

Il appartient désormais au Gouvernement de prendre ses responsabilité et de dire, dans le cadre interprofessionnel, quels débats doivent être engagés et de quelles marges de manœuvre disposent les différentes parties de l’interprofession.

La FNSEA était totalement partie prenante dans ce conflit. Elle le restera dans la vigilance qui s’impose à l’avenir. C’est une belle victoire syndicale pour les producteurs de lait français ».

Catégorie vie syndicaleCommentaires fermés

FCO: extension de la zone réglementée 1-8

La Direction générale de l’alimentation , bureau de la Santé animale, fait savoir que la confirmation de nouveaux cas de FCO BTV8 dus à une circulation virale 2008 dans les départements de l’Aisne, l’Ille et Vilaine, l’Isère, le Lot, la Lozère, la Manche, le Morbihan, la Moselle et la Haute Savoie conduit à étendre les périmètres interdits.  La confirmation de nouveaux cas de FCO BTV1, dans l’Ariège, le Gers et le Lot-et- Garonne entraîne une modification du zonage de ces périmètres.

Ce zonage est institué par l’arrêté du 27 août 2008 définissant les zones réglementées relatives à la fièvre catarrhale du mouton. L’entrée en vigueur du texte est prévue aujourd’hui, le 28 août 2008.

8 261 cas de FCO BTV8 de l’année 2008 sont issus de la circulation virale 2008.
100 nouveaux cas de FCO BTV1 issus de la circulation virale 2008.

Pour information : 15 569 cas de FCO déclarés en 2007 (dont 3 cas de FCO sérotype 1).
Pour information : 6020 cas de FCO déclarés au premier semestre 2008 (dont 6 cas de FCO sérotype 1) liés à la circulation virale de 2007.

Catégorie élevageCommentaires fermés

Déclarez sur le net vos panneaux solaires électriques

Depuis le 5 août, le Ministère de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement durable et de l’Aménagement du Territoire met en service un site Internet permettant aux personnes et sociétés d’effectuer en ligne la déclaration d’exploitation de panneaux solaires électriques.
Cette téléprocédure permettra de satisfaire l’obligation, prévue par la loi du 10 février 2000 relative au développement et à la modernisation du service public de l’électricité, de déclarer auprès du ministre chargé de l’énergie les installations de production d’électricité de faible puissance.

Le site Internet AMPERE (http://ampere.industrie.gouv.fr) permet ainsi aux pétitionnaires ou à leur mandataire de déclarer leur projet de production d’électricité par panneaux solaires ou petite éolienne de moins de 450 kW et d’imprimer directement l’accusé de réception (récépissé de déclaration).

Ce projet de modernisation s’inscrit dans la volonté du gouvernement, et notamment dans la perspective du Grenelle de l’environnement, de simplifier les procédures administratives. Il permettra aux usagers/pétitionnaires ou à leur mandataire d’éviter l’envoi postal d’un dossier complet de déclaration et d’obtenir sans délai l’accusé de réception de leur déclaration. Pour l’administration, cette procédure de modernisation induira des gains de productivité.

Porté par le développement important des projets individuels de panneaux solaires, le nombre de déclarations au titre de la loi électrique croit de manière exponentielle depuis quelques années : 150 par mois en 2006, 550 par mois en 2007 et plus de 1800 par mois depuis le début de l’année 2008.

Catégorie environnementCommentaires fermés

Comment bien utiliser l’énergie solaire

Le centre Terre vivante organise, à Mens, le 31 août son 4ème Dimanche de l’habitat écologique eau chaude, chauffage, électricité: comment bien utiliser l’énergie solaire ?

Programme

De 11h à 16h : Point info avec l’Ageden-Energies renouvelables en Isère sur les aides financières accordées à ceux qui investissent dans le solaire.

mens.jpg

14h : Le solaire à la portée de tous
Conférence animée par Philippe Lequenne, ingénieur thermicien et directeur des études à l’école d’Architecture de Grenoble.
15h30 : Forum questions-réponses
avec Philippe Lequenne et Tecnisun, premier fabricant de captures tubulaires à caloducs (gratuit).
16h : Les installations solaires au Centre terre vivante avec Roland Dutrey.
Panneaux solaires thermiques et photovoltaïques, comment ça marche?

Sans oublier la visite guidée du Centre à 14h.

Tarifs : 6€/personne et 2,5€ /prestation.

renseignements et contacts :www.terrevivante.org

Catégorie environnementCommentaires fermés

Michel Barnier consulte…

Michel Barnier, ministre de l’agriculture et de la pêche, a rencontré Jean-Michel Lemétayer président de la FNSEA, Henri Brichart président de la FNPL et Willam Villeneuve président des JA pour faire le point sur les tensions actuelles dans le secteur du lait.

Le ministre:  «Je suis particulièrement attentif aux conclusions de la rencontre de ce jeudi à Rennes entre Entremont et les producteurs laitiers. J’appelle les parties à aboutir à un accord.»

Dans l’attente de cette réunion, Michel Barnier, ministre de l’agriculture et de la pêche, a rencontré Jean-Michel Lemétayer, président de la FNSEA (fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles) ainsi qu’ Henri Brichart, président de la FNPL (fédération nationale des producteurs laitiers) et William Villeneuve, président des JA (jeunes agriculteurs) pour faire le point sur les tensions actuelles dans le secteur du lait.

Des contacts ont également été pris avec les représentants de l’industrie laitière et des coopératives.

Les tensions qui existent entre l’entreprise Entremont Alliance et les producteurs de lait qui l’approvisionnent relèvent d’une négociation à caractère privé. Le ministre appelle les parties au dialogue et reste particulièrement attentif à l’évolution de ce dossier à la veille de la rencontre à Rennes entre les dirigeants d’Entremont et les représentants des producteurs.

Cette négociation privée intervient dans un contexte d’évolution des modalités de pilotage de la filière laitière.

Le ministre a confirmé à Jean-Michel Lemetayer, Henri Brichart et William Villeneuve sa volonté d’aider l’interprofession à trouver les nouveaux outils de pilotage ; Il a rappelé que les tensions actuelles mettent en exergue deux problématiques importantes du secteur laitier sur lesquelles il faudra travailler dans un calendrier raisonnable :

  • la question des indicateurs utilisés pour permettre de définir au cas par cas le niveau de rémunération des éleveurs,
  • la question de la contractualisation nécessaire entre les éleveurs et leurs collecteurs/transformateurs afin de maintenir un niveau de production stable.

Ces sujets font déjà l’objet de discussions dans le cadre interprofessionnel et c’est bien le rôle de l’interprofession de faire évoluer la réflexion sur questions afin de favoriser la conclusion d’accords entre éleveurs et collecteurs.

Michel Barnier se dit prêt à prendra toutes les initiatives qui s’avèreraient nécessaires afin de faciliter le travail de réflexion entre professionnels.

Catégorie lait/produits laitiersCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

août 2008
L Ma Me J V S D
« juil   sept »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+