Archive | 30 août 2008

Devenez agro reporter!

Venez partager au grand public les merveilles de la nature du monde entier, qu’elles se situent à l’autre bout du monde, sur des continents à trois mille lieux d’Europe ou à portée d’objectif. Vous avez la possibilité de vous amuser avec la caméra pour fournir les meilleures prises de vue en participant au concours Agro reporter.

agro-reporter.jpg
Ce concours s’adresse à la fois à tous les amoureux de nature, d’agriculture, de découvertes mais aussi à tous les passionnés de vidéo et reportage.

Que vous soyez issu du monde agricole, étudiant en agriculture/agronomie, en école de cinéma, ce concours vous est destiné ! Il vous permettra d’exprimer votre passion et de prouver votre talent de réalisateur.

Comment gagner ?

Réalisez un reportage vidéo consacré à l’agriculture et à l’environnement aux quatre coins du monde.

Inscrivez-vous en ligne avant le 25 Octobre 2008 sur: www.agriculturejetaime.com et faites-nous parvenir par courrier postal votre film sur support CD ou DVD.

Soyez bref et concis : vous ne disposez que de 3 minutes pour convaincre notre jury qui délibérera pendant l’été.

Adoptez votre propre style : court-métrage, parodie, publicité, sketch, reportage..tout est bon, votre inventivité sera récompensée.
Le gagnant remportera un caméscope de grande qualité, et sa vidéo sera relayée sur Internet et lors d’événements majeurs !
Alors tous à vos caméras !

Attention

Les inscriptions devaient s’achever le 22 juin, elles sont prolongées jusqu’au 25 octobre. On nous a informé que certains médias de presse écrite ont publié une affiche non réactualisée. Le visuel de sillon38.com est le bon.

Catégorie loisirs/détenteCommentaires fermés

Granieu fête la patate

Granieu, village des Vallons du Guiers, en Nord Isère, accueillera, pour la troisième fois, le Comice Agricole du canton de Pont de Beauvoisin (38) mais aussi la journée départementale de la pomme de terre les 6 et 7 septembre prochains.

La FAO, l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture a déclaré l’année 2008: affiche_squi_sera_la_plus_belle.jpgannée internationale de la pomme de terre (IYA: International Year of Potato) afin de « renforcer la prise de conscience du rôle clé de la pomme de terre et de l’agriculture en général… »

Aussitôt,  le  village de  Granieu a – t— il décidé de relever le défi en soutenant ce projet international

 

Le saviez vous ?

 Contrairement à une croyance fortement répandue, parmentier n’a pas découvert ce légume ! Les premières pommes de terre étaient cultivées près du lac Titicaca, à kla frontière entre le Pérou et la Bolivie près de 1000 ans avant J-C. Les Incas la nommaient « papa ». Elle futr introduite par les conquistadors, de retour des Amériques, en Espagne en 1534.

Essentiellement utilisée pour la nourriture du bétail, la pomme de terre fut réhabilitée vers 1770 par Parmentier.

Antoine, Auguste Parmentier (1737-1813), pharmacien militaire, fut capturé par les Prussiens pendant la guerre de Sept Ans et au cours de sa captivité goûta à la pomme de terre, principale nourriture fournie aux prisonniers. De retour en France, il rédigea un mémoire qui le rendit célèbre. Le 24 août 1785, veille de Saint Louis, Parmentier convainquit le roi Louis XVI, de porter une fleur de pomme de terre à sa boutonnière et de se faire servir ce nouveau légume le soir à sa table.

Parmentier fit planter des pommes de terre et mit des gardes qui relâchaient leur surveillance la nuit, permettant ainsi aux pauvres gens d’aller voler les tubercules, les disettes furent alors jugulées.

En 2008, la FAO poursuit ce même but.

Programme

exposition de pommes de terres

Savez vous qu’il existe au moins 200 variétés inscrites au catalogue officiel français et qu’elles sont 700 dans le catalogue communautaire? Variétés classiques et moins courantes comme la Bleue d’Auvergne, la Fin de Siècle ou la Red Pontiac ont été plantées par des bénévoles et pourront être admirées puis dévorées.

spectacle musical

« Rêves en chansons », spectacle musical de variétés avec Divie, après le quiz agricole du 06 septembre.

concours d’épluchage

La traditionnelle corvée d’épluchage prendra une tout autre tournure !  gratin01.jpg

Corso fleuri

Chaque année pour le Comice Agricole, les communes du canton préparent un ou plusieurs chars décorés et fleuris, en plus du char de la Reine et des Dauphines du Comice ! Granieu présentera 5 réalisations au total.

concours de recette de cuisine

Ce concours est ouvert à toute personne à l’exception des professionnels de la restauration. Les concurrents se présenteront le dimanche entre 9h et 10h30 au stand Jardiniers de France, apportant un plat de leur composition, hors gratins dauphinois et savoyard, en quantité suffisante pour être dégusté par une quinzaine de personnes; ils indiqueront leur nom, prénom, adresse et numéro de téléphone, la variété de pomme de terre utilisée. Chaque plat sera ensuite anonymé.

Le jury de dégustation sera constitué par les visiteurs acceptant de goûter en aveugle et de remplir une fiche d’avis. Cette appréciation aura lieu en continu entre 10h30 et 13h 30. Le critère principal sera l’originalité.

Les résultats seront publiés vers 16h30 le même jour.Organisé par Jardiniers de France.

exposition viva patata

vivapatata.gif

Accessible sur Internet sur le site  www.etpatati.com , elle a été réalisée par un professionnel, en haute définition, sur 20 panneaux de 0,60 cm × 0, 80 cm. Elle est accompagnée de livrets pédagogiques  de 38 pages, consultables sur place. A l’issue de votre visite, vous pourrez remplir une fiche d’évaluation et éventuellement envisager d’utiliser  Viva Patata dans vos classes.

  gratin dauphinois

La récolte servira aussi à confectionner un gratin Dauphinois  qui fera honneur à notre région du Dauphiné le dimanche 7 à midi ! Après l’opération boudin 2000 qui avait valu à Granieu son nom dans le Guinness des Records, attendez vous à être surpris ! Réservations au 06 23 05 00 08 ou 04 76 31 70 70.

 sculptures de patates

 Tout est bon et beau avec la pomme de terre. Retrouvez sculptures et décorations réalisées par Créa’Saveurs, présent au Salon de l’Agriculture de Paris 2008. Elles  vous « épatateront »!

 Pour plus de renseignements: www.cc-vallonsduguiers.fr

 

Catégorie foires/salonsCommentaires fermés

Des betteraviers en quête de reconversion

Dans sa question écrite publiée dans le JO Sénat du 10/07/2008, M. Gérard Bailly (Jura- UMP) appelle l’attention de M. le ministre de l’Agriculture et de la Pêche sur les difficultés des planteurs de betterave du Centre-Est à la suite de la décision de fermeture de la sucrerie d’Aiserey après plus de 150 ans d’existence, qui entraîne la disparition de la culture de la betterave pour 350 exploitations agricoles.

Il serait nécessaire d’obtenir de l’Union européenne des aides prioritaires pour la reconversion du bassin betteravier, notamment pour les propositions faites par le comité de pilotage pour revitaliser le bassin industriel. Les producteurs souhaiteraient aussi pouvoir produire dans des conditions de bonne pratique environnementale, de la biomasse (miscanthus, switchgrass, sorgho) en lieu et place des bandes enherbées imposées le long des cours d’eau permanents. Il aimerait connaître les intentions du Gouvernement afin de faciliter très rapidement la reconversion de ce bassin.

Réponse du Ministère de l’Agriculture et de la Pêche publiée dans le JO Sénat du 28/08/2008 

La restructuration du secteur betteravier et sucrier français a connu une forte accélération depuis la renégociation des règlements communautaires relatifs à ce secteur, fin 2007. Ainsi, près de 700 000 tonnes de quota de sucre ont été abandonnées à la fin du mois d’avril 2008, conduisant à la fermeture de cinq usines sucrières et à l’abandon de près de 4 500 000 tonnes de droits de livraison de betteraves.

La situation du bassin betteravier de Bourgogne est à prendre particulièrement en considération, puisque, du fait de la fermeture de l’usine sucrière d’Aiserey, tous les planteurs de Bourgogne et du Jura ont dû cesser la production de betteraves.

Outre les aides prévues dans le cadre des abandons de droits de livraison, l’article 6 du règlement (CE) n° 320/2006 du Conseil instituant un régime temporaire de restructuration de l’industrie sucrière dans la Communauté européenne prévoit la mise en oeuvre d’un fonds communautaire de diversification, doté de 64 millions d’euros pour la France. De nombreux investissements à même de favoriser la reprise économique, industrielle et agricole des régions touchées par la restructuration pourront ainsi être financés par ce fonds, en particulier en ce qui concerne le bassin betteravier d’Aiserey.

Catégorie agricultureCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

août 2008
L Ma Me J V S D
« juil   sept »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+