Archive | 01 septembre 2008

Une rentrée scolaire sous le signe de l’Europe

L’enseignement agricole, c’est plus de 173 000 élèves et 30 000 apprentis qui feront leur rentrée dans près d’un millier de lycées et de centres de formation. C’est aussi plus de 13 000 étudiants dans les 21 établissements d’enseignement supérieur agronomie et vétérinaire, et 117 000 adultes formés chaque année. Le 2ème dispositif de formation en France qui privilégie la mise en situation professionnelle affiche un taux d’insertion professionnelle de ses diplômés de plus de 80%.
Michel Barnier, ministre de l’Agriculture et de la Pêche, ira demain à la rencontre des élèves et des enseignants du lycée viticole de Rouffach, en Alsace. Cet établissement est reconnu pour son active coopération européenne, notamment avec l’Allemagne et l’Autriche. Au programme : des discussions et des échanges mais aussi la présentation des formations proposées par le lycée et la découverte de son domaine viticole.

Plusieurs nouveautés marqueront l’année scolaire 2008/2009
Pour faciliter l’installation des jeunes et assurer le renouvellement des générations, les diplômes préparant aux métiers de l’agriculture ont été rénovés afin de mieux prendre en compte les évolutions et les nouvelles attentes de la société, en particulier en terme de développement durable. Les exploitations des établissements d’enseignement agricole vont ainsi renforcer leur engagement en appliquant les suites Grenelle de l’Environnement en matière d’agriculture biologique, de performances énergétiques des exploitations, de certification et de réduction de l’usage des produits phytosanitaires. Enfin, une licence professionnelle « agriculture biologique » sera ouverte cette année.
Dans le cadre de la réforme de l’enseignement agricole supérieur, un nouveau grand établissement est en préparation avec le regroupement de l’ENESA Dijon et de l’ENSBANA (École Nationale Supérieure de Biologie Appliquée à la Nutrition et à l’Alimentation) dont la création est prévue pour le 1er janvier 2009.
Toujours engagé dans l’insertion et la réussite des jeunes et des adultes, l’enseignement agricole renforcera sa politique d’accueil des jeunes handicapé. Ils seront près de 1 500 à intégrer les établissements à la rentrée 2008.
Avec l’opération « Pass’ pour le Sup’ », les jeunes de l’enseignement agricole technique pourront être accompagnés et conseillés par des cadres de 6 grandes entreprises (Casino, Danone, L’Oreal, Nestlé, Sodiaal, Suez-Environnement) afin de poursuivre des études supérieures longues.
Dans le cadre de la Présidence Française de l’Union Européenne, l’enseignement agricole se mobilise au travers de diverses manifestations comme le lancement du prix européen de l’enseignement agricole pour la coopération et l’innovation.
Par ailleurs, dans le carde des mesures annoncées par le Ministère de l’éducation nationale, la prime de 1 500 € et la prime complémentaire de 500 euros pour les heures supplémentaires concernent également les enseignants de l’enseignement agricole, à la rentrée 2008.
L’ensemble du dossier est disponible sur www.agriculture.gouv.fr

Catégorie enseignement-formationCommentaires fermés

Découvrir la culture du chanvre

Dans le cadre du projet ChanvRA, l’ADAYG propose de participer à une visite de parcelles le jeudi 4 septembre  de 10h à 16h30 avec les producteurs du Trièves.
Cette visite, réservée aux agriculteurs, permettra de découvrir la culture du chanvre et les expériences des agriculteurs du Trièves.

Pour vous inscrire ou pour obtenir plus d’informations, merci de  contacter l’ADAYG au 04 76 20 68 31.

Catégorie agricultureCommentaires fermés

Pétition pour l’exception agriculturelle et contre l’OMC

La coordination rurale lance une pétition pour la mise en place de l’exception agriculturelle et la sortie de l’agriculture de l’OMC.

Les signataires partagent le constat suivant :
• Il est inadmissible de considérer comme une fatalité la mort de 25 000 êtres humains chaque jour (« L’état de l’insécurité alimentaire dans le monde », rapport FAO), situation qui risque de devenir encore plus dramatique avec les pénuries alimentaires qui se révèlent maintenant au grand jour ;
• Tous les gouvernements du monde sont concernés par ce scandale indigne de notre humanité et il ressort de leur engagement collectif d’y mettre fin ;
• Cette situation révèle l’échec des politiques agricoles menées tant par les pays riches que par les moins avancés, sous l’influence d’organisations internationales telles que le FMI, la Banque mondiale et l’OMC ;
• Le secteur agricole est celui qui produit la nourriture, il est donc essentiel pour assurer les besoins vitaux des populations. Les agriculteurs du monde peuvent aujourd’hui nourrir l’ensemble des populations pourvu que chaque pays ou groupe de pays puisse souverainement organiser son agriculture ;
• Les règles dictées par l’OMC imposent une dérégulation généralisée des marchés agricoles et incitent les producteurs à se spécialiser dans certaines productions pour tenter d’être les plus compétitifs. Il en résulte des interdépendances entre Etats qui sont dangereuses pour leur sécurité alimentaire, coûteuses en transports et en énergie et préjudiciables à l’équilibre durable des terres agricoles ;
Les signataires de cette pétition demandent par conséquent :
• Que soit reconnu pour chaque pays du monde le droit inaliénable à l’autonomie alimentaire ;
• Que soit reconnue au plan international l’exception agriculturelle qui justifie le retrait de l’agriculture du champ des principes, règles et négociations de l’OMC ;
• Que soit confiée à l’autorité de l’ONU, par l’intermédiaire d’une FAO rénovée et dotée de réels pouvoirs et moyens, la mission de veiller à une bonne organisation des agricultures du monde et de faire respecter le droit de chaque pays à sa souveraineté alimentaire.
C’est la seule manière de faire cesser le scandale de la faim, qui ne peut en aucun cas être considéré comme une fatalité et qui mine les fondements de notre planète en mettant en cause le bien être des populations et la paix du monde.
Ce sont également des décisions urgentes à prendre pour garantir l’alimentation des 6 milliards d’hommes que compte aujourd’hui notre planète et des 9 à 10 milliards qu’elle comptera demain.
Pour signer cette pétition: www.exceptionagriculturelle.fr

Catégorie vie syndicaleCommentaires fermés

Concours régional charolais: au programme

Le concours régional charolais se prépare activement. 160 animaux en provenance de 8 départements sont annoncés. Le programme s’annonce chargé et alléchant. A noter qu’aux côtés du concours proprement dit de nombreuses animations sont prévues. On ne passera pas non plus sur le site de restauration ou chacun pourra déguster de la bonne viande… charolaise préparée pour l’occasion.

montage-tract-p-2-2005.jpg

Rappel: le concours de pointage des jeunes est parrainé par le:

cm_la-seul-2.jpg

sillon38.com associé à Strada entreprise et à Krycia informatique sera présent allée F stand 17. Vous pourrez découvrir un véhicule roulant au gaz naturel pour véhicules.

Catégorie foire de BeaucroissantCommentaires fermés

Festival de l’Albenc: des films et des débats

fete-de-lalbenc.jpg

Le 12 ème festival de l’Avenir au Naturel de l’Albenc (38) qui se déroule ce week-end et dont le programme complet est disponible sur www.enisere.asso.fr, réunit  de nombreuses associations qui travaillent pour la protection de la nature, de l’environnement et pour le développement durable, que le public pourra rencontrer à cette occasion.  Ingrid Betancourt, pour qui le festival de l’Albenc s’est mobilisé, a enregistré un important et émouvant message vidéo qui sera diffusé dans la grande salle du festival lors des deux soirées publiques du 5 et 6 septembre et pendant l’inauguration officielle le 6 Septembre à 12h.

Le 7e art est aussi convoqué à cette grande fête de la nature. Le festival présentera le  film long métrage animalier grand public « Les animaux amoureux » le  dimanche 7 septembre à 14h, salle des fêtes de l’Albenc en présence du réalisateur Laurent Charbonnier. Entrée libre et gratuite.

Ce qu’en pense J.F.Noblet, naturaliste, spécialiste des chauves souris, membre de l’association Nature et Humanisme. : « Les images de nature vraie sont splendides, les sons des animaux sont une vraie musique et le commentaire d’ Yves Paccalet,  volontairement limité,  d’une  grande intelligence. Avec la musique magique de Phil Glass, cela donne une symphonie étonnante, un hymne à la vie à la gloire de la faune sauvage. Celle-ci ne parle pas, ne vote pas mais sa présence nous comble de bonheur. Et lorsque nous découvrons la tendresse d’une antilope, l’amour d’une lionne pour ses petits ou d’un orang outang pour sa femelle l’évidence apparaît : Ce qui nous émerveille c’est ce mystère de la vie et c’est l’ivresse de l’amour ! »

Dans le cadre de la nuit européenne des chauves souris dont les actions sont destinées à faire découvrir le monde mystérieux des chauves souris et à inciter leur protection, le festival de l’Albenc organise également une projection publique et gratuite du film « Au rythme des chauves souris », réalisé par Tanguy Stoecklé, le dimanche à 17h à la salle des fêtes de l’Albenc. La projection sera suivie d’un débat animé par Jean-François Noblet.

Toujours à propos de la faune sauvage, Serge Revel, vice président  du Conseil général de l’Isère chargé de l’environnement animera une conférence publique le dimanche 7 septembre  à 10h30 à la salle des fêtes de l’Albenc  pour présenter la liste rouge des espèces menacées en Isère et expliquer aux communes du département pourquoi et comment il faut créer des Espaces Naturels sensibles (ENS) sur leur territoire pour préserver la biodiversité.
Renseignements au 04 76 36 50 10

Catégorie natureCommentaires fermés

Fête du fromage: découvrez le domaine de la Croix blanche

A la fête du fromage et des produits du terroirs, ce week-end à Sassenage, sillon38.com  sera associé au domaine de la Croix blanche.

Il s’agit d’une exploitation viticole située à St Martin d’Ardèche, à la sortie des gorges de l’Ardèche, là ou la garrigue laisse place aux coteaux ensoleillés du Rhône. Daniel Archambault poursuit une oeuvre qui a démarré il y a plusieurs générations. Cette oeuvre est de proposer des vins de qualité, produits de façon traditionnelle: les vendanges à la main en sont l’exemple même d’une exploitation conduite de façon raisonnée.

Vente de vins d'Ardèche

Les fleurons du domaine de la Croix Blanche sont bien entendu les Côtes du Rhône.
Domaine de la croix blancheLes blancs, cépages Clairette ou Viognier-Marsanne, les rosés obtenus par saignée directe sont issus d’assemblages de cépages parmi lesquels Grenache et syrah et les rouges provenant de cépages nobles vous seront présentés à Sassenage les 6 et 7 septembre.

Cerise sur le gâteau, ceux ci s’accommoderont à merveille avec les produits présentés lors de cette manifestation: huîtres-moules-charcuteries-fromages-escargots-ravioles….

Nous marierons ces produits avec les vins du domaine lors de la fête ou des lots seront à gagner parmi lesquels des coffrets cadeaux offerts aux visiteurs.
Domaine de la Croix Blanche 07700 St-Martin d’Ardèche – FRANCE
Rose-marie et Daniel ARCHAMBAULT
Tél. : +33 (0)4 75 04 65 07    Fax : +33 (0)4 75 98 77 25

site: www.domainedelacroixblanche.com

Catégorie foires/salonsCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

septembre 2008
L Ma Me J V S D
« août   oct »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+