Catégorie | - filière bois

Azur Pellets: de l’énergie à revendre…

Créée sur la zone industrielle du Pré Brun, à Pontcharra, l’entreprise Azur Pellets a été officiellement inaugurée cet après-midi en présence de Charles Galvin, vice-président du Conseil général chargé de la forêt, la filière bois et la montagne,  de Charles Bich, maire de Pontcharra et président de la Communauté de communes du Haut Grésivaudan, Francis Gimbert, conseiller régional, et de plusieurs élus du canton.

azur-pellets1.jpg

Laurence Caustier fait visiter l’usine: une ligne de production automatisée garantissant une production annuelle de 7000t

Une entreprise née d’une idée lumineuse de Jacques Roche, charpentier de profession (voir notre article précédent) qui, avant l’heure, s’était investi sans succès, dans la production de granulés de bois. En 25 ans, les temps ont changé et lui ont donné raison. Les machines, de marque allemande, achetées à l’époque, étaient quasi neuves. Jacques Roche ne pensait qu’à une chose: les faire redémarrer. Ayant passé l’âge de se lancer dans une telle aventure, il transmit le flambeau  à sa fille et son gendre.

Laurence et Jean-Charles Caustier sont aujourd’hui à la tête d’une PME de 8 personnes qui  a pour objectif de produire 6000t de granulés de bois/an en contribuant au développement durable. « Une petite entreprise industrielle », comme le dira Jean-Charles Caustier, qui travaille avec les scieurs du Grésivaudan, de Chartreuse, des Bauges et de la Maurienne ».

Rappelons que la matière première est composée exclusivement de sciures et de copeaux de rabotage issus de bois non traités, composés à plus de 80% de résineux. Le pellet, obtenu par la compression de ces sciures broyées et séchées, est un combustible écologique. Les Caustier y tiennent: »Je demande à mes fournisseurs que la sciure soit certifiée », souligne t-il.

Julien Ducrotoy, pour l’AGEDEN, association pionnière dans le domaine du développement des énergies renouvelables, a fait le point sur la filière granulés dans la région Rhône-Alpes, estimant le nombre de chaudières à 3500, le nombre de poêles étant à peu près équivalent quoique plus difficile à cerner. La consommation de granulés de bois, à l’échelle de la région, se situe, à son avis, entre  40 et 50 000 tonnes.

caustier-galvin-bich.jpg

Jean-Charles Caustier, Charles Galvin, Charles Bich

Charles Bich, pour sa part, a dit tout le plaisir qu’il avait  » à inaugurer une nouvelle entreprise sur un site qui fut à l’abandon pendant plusieurs années ».

visite-azur-pellets.jpg

Jacques Roche, Charles Galvin, Charles Bich et Francis Gimbert

Cet article a été écrit par:

Christian - qui a écrit 2027 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Un commentaire pour “Azur Pellets: de l’énergie à revendre…”

  1. Monique Allen dit :

    Une idee fabuleuse de recyclage naturel. Felicitations et bonne chance a Jacques Roche et a Laurence et Jean-Charles Caustier.

Trackbacks/Pingbacks


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

septembre 2008
L Ma Me J V S D
« août   oct »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+