Catégorie | parcs

Les Bauges ont leur plan pastoral territorial

Avec 2/3 des surfaces de Rhône-Alpes situées en zone de montagne, les espaces pastoraux jouent un rôle essentiel dans l’économie agricole et touristique de la région. Le Conseil régional a ainsi décidé de renforcer l’activité pastorale dans ses trois massifs (Alpes, Massif Central et Jura) par l’adoption, fin 2006, d’une politique régionale de « Plans Pastoraux Territoriaux », programmes d’actions pluri-annuels de 5 ans. Voté en juillet 2008, le premier Plan Pastoral Territorial est porté par le Parc Naturel Régional du Massif des Bauges. Signé samedi dernier, ce premier PPT traduit la volonté régionale de développement concerté et maîtrisé des espaces pastoraux, clé du développement durable.

Un premier plan pastoral territorial exemplaire

Ce premier plan pastoral territorial fait écho à une dynamique territoriale déjà enclenchée dans le Massif des Bauges. Terre d’élevage et de pastoralisme depuis des temps très anciens, le Parc Naturel Régional dispose d’espaces pastoraux ancrés dans l’économie locale : près de 6 500 hectares d’alpages, 119 unités pastorales, plus de 1000 vaches laitières, presque 3000 génisses et plus de 1300 chèvres laitières. La transhumance locale implique une centaine d’agriculteurs et 36 exploitations pratiquent la traite en alpage. Le développement agricole du Massif des Bauges passe par la vitalité du pastoralisme et un développement concerté et maîtrisé des espaces pastoraux.

Le plan définit ainsi quatre axes d’actions : mise en place d’aménagements structurants de l’activité pastorale (accès, eau, chalet…), gestion durable des espaces, valorisation de l’attractivité touristique et de loisir des espaces pastoraux et communication, échange d’expériences et animation des acteurs du pastoralisme.

Une politique pastorale nouvelle

Pilier de la politique régionale en faveur du développement rural, la politique pastorale que souhaite impulser la Région est novatrice : elle s’appuie sur une démarche concertée avec les acteurs sur les territoires. Cela permet une plus grande ouverture à tous les acteurs des espaces pastoraux (qu’ils soient agricoles, forestiers, touristiques et associatifs), un aménagement multi usages des espaces, une meilleure prise en compte des besoins et une coopération de proximité avec les élus.

L’engagement de la Région permet ainsi aux élus et acteurs d’avoir les moyens de s’organiser dans le temps pour mener des actions de développement de qualité, en considérant l’ensemble des enjeux des espaces pastoraux, dans leur diversité.
En 2009, une dizaine d’autres Plans Pastoraux Territoriaux devraient être conclus en Rhône-Alpes.

Cet article a été écrit par:

Christian - qui a écrit 2027 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

Catégories

Archives

Agenda

octobre 2008
L Ma Me J V S D
« sept   nov »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+