Catégorie | aînés ruraux

Les aînés ruraux en AG

logo_ar_petit.jpgC’est demain mardi 4 novembre que la fédération départementale des aînés ruraux de l’Isère tiendra son assemblée générale. C’est un des temps forts de cette fédération qui regroupe près de 13000 adhérents répartis dans plus de 180 clubs locaux.

Les clubs des aînés ruraux sont à une période charnière. Les adhérents évoluent, rajeunissent. Il faut donc leur trouver des activités adaptées à leurs besoins. D’autres clubs ont du mal à trouver de nouveaux adhérents. Certains ont même de la peine à renouveller leur bureau… Des présidents souhaiteraient passer la main mais ne trouvent pas de remplaçants.
Pourtant les clubs locaux gardent leur dynamisme et poursuivent inlassablement les tâches premières de leur mouvement: elles sont  liées à la solidarité, la fraternité et l’amitié. Toutes les actions menées dans ce sens reçoivent le soutien des aînés ruraux.

cailly.jpg

La fédération départementale, présidée par Jean Cailly est la courroie de transmission des clubs locaux. Elle a pour missions essentielles celles de les aider dans leurs démarches administratives, de leur apporter des idées nouvelles, de les faire évoluer… Un des buts de  la fédération des aînés ruraux, reconnue d’utilité publique, est d’être présente dans toutes les instances qui traitent et défendent les intérêts des personnes âgées et des retraités.

Tout ceci sera débattu lors de cette assemblée générale qui se déroulera à Voreppe à partir de 9 heures, pour la partie statutaire, et à partir de 11 heures pour la partie grand public avec la participation des élus et personnalités.

Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8567 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

edf.png

Catégories

Archives

Agenda

novembre 2008
L Ma Me J V S D
« oct   déc »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+