Archive | 08 novembre 2008

orages du 4 septembre:21 communes classées en catastrophe naturelle

Chacun se souvient des violents orages accompagnés de fortes pluies qui ont provoqué de nombreux dégâts le 4 septembre.

À la demande des mairies des communes sinistrées, l’état de catastrophe naturelle est retenu pour Chozeau, Brézins, Châtenay, Chonas-l’Amballan, Chuzelles, Heyrieux, Lentiol, Marcollin, Montfalcon, Oytier-Saint-Oblas, Plan, Pont-Evêque, Reventin-Vaugris, Saint-Clair-du-Rhône, Saint-Clair-sur-Galaure, Saint-Georges-d’Espéranche, Saint-Just-Chaleyssin, Septème, Thodure, Valencin, et Vienne.
À partir du 7 novembre, les sinistrés ont dix jours pour déposer leurs demandes d’indemnisations auprès de leur assurance (s’ils ne l’ont pas déjà fait). Ils pourront ainsi prétendre au versement de primes auxquelles ils n’auraient pas eu droit sans ce classement.

Catégorie assuranceCommentaires fermés

Forum “la nature pour métier”

« Jobs for nature » ou « La nature pour métier » est le premier forum européen des gestionnaires d’espaces naturels consacré à leurs métiers et compétences. Organisé par l’ATEN (Atelier technique des espaces naturels), dans le cadre des manifestations liées à la présidence française de l’Union européenne, il a lieu les 12, 13 et 14 novembre à la Cité internationale des congrès de Lyon, quai Charles de Gaulle. Eliane Giraud, vice-présidente du Conseil régional Rhône-Alpes et présidente du PNR Chartreuse participera à la clôture du Forum.

forum-nature.jpg

Les participants sont invités à partager leur vision des réalités concrètes et de l’évolution de leurs missions : administrateurs, employeurs ou salariés peuvent saisir cette occasion pour favoriser les rapprochements professionnels et amorcer ou développer leur
fonctionnement en réseau.

Les objectifs du forum
• Faire reconnaître les métiers des espaces naturels en améliorant leur lisibilité auprès des publics décideurs (Commission européenne, Etats, ministères, collectivités territoriales), de la presse et du grand public.
• Optimiser le professionnalisme des acteurs de la gestion des espaces naturels par l’analyse des compétences requises, des situations de travail, et des formations initiales et professionnelles.
• Repérer les dynamiques en développement et accompagner les acteurs dans leurs démarches de management.
• Renforcer la collaboration au niveau européen notamment pour mettre en place les corridors écologiques.

Les publics visés
• personnels gestionnaires d’espaces naturels, directeurs, directeurs des ressources humaines, têtes de réseaux

• représentants des administrations et collectivités, ministères, Commission européenne, ONG

• représentants des structures de formation et d’aide à l’emploi, etc.

Catégorie environnementCommentaires fermés

Un nouvel élan pour la forêt communale

Les communes forestières, tout particulièrement celles situées en milieu montagnard, sont  en mesure de prétendre valoriser leur patrimoine et l’exploiter mieux que par le passé. Le plan de mobilisation pour la forêt iséroise lancé par le groupe Filière forêt Isère qui vise à une mobilisation accrue des bois sur la période 2008-2013 ne peut faire l’économie de la forêt de montagne, en dépit des difficultés que représente ce challenge. Les interlocuteurs des collectivités locales ont montré qu’ils étaient mobilisés, qu’une volonté politique existait sur ce sujet.

A l’initiative de l’Association des communes forestières de l’Isère (COFOR), que préside Guy Charron, la journée de rencontre organisée vendredi sur ce thème, a été l’occasion de visites de chantier en montagne et d’une table ronde sur le thème « Bois énergie et Charte Forestière de Territoire, leviers de développement en milieu rural ». Une journée riche d’échanges et d’enseignements dans un contexte où la filière bois monte en puissance, où elle s’impose comme un levier du développement local et un gisement d’emplois.

Pour Guy Charron, « les communes forestières sont plus que jamais mobilisées pour répondre à l’attente fixée par le Grenelle de l’Environnement à savoir produire plus de bois en préservant mieux la biodiversité ». Un objectif que le Département, par la voix de Charles Galvin, entend soutenir et accompagner « cette dynamique d’aménagement du territoire » en mobilisant si nécessaire des lignes budgétaires isues de l’Economie et de l’Education.

journee-cofor.jpg

Le Périer: exposé de Charles Bosshardt (RTM) sur le pont du Tourot, en présence de Guy Charron (COFOR), des agents de l’ONF et des maires

Les acteurs de terrain, ONF et RTM, ont eu l’occasion au cours de cette journée de présenter au Périer et à Chantelouve, les travaux engagés d’une part pour regénérer la forêt dans son rôle de protection , d’autre part pour prévenir des risques naturels propres à l’environnement montagnard: crues torrentielles, chutes de blocs, avalanches, glissements de terrain.

Charles Bosshardt, responsable RTM des secteurs Oisans-Valbonnais-Beaumont-Trièves a exposé dans le détail les travaux réalisés au Périer pour corriger le torrent du Tourot. « Ici, tous les types de risques naturels sont présents, explique t-il. Nous intervenons auprès des communes en établissant un zonage cartographique de ces risques -c’est un travail en cours au Périer- et en réalisant des travaux préventifs, comme ceux-ci: 17 seuils en béton armé dans le lit du Tourot qui s’est enfoncé depuis une dizaine d’années et  nécessitait un renforcement des soutènements des berges ».

Bref, les agents du service RTM ont refait le lit du Tourot en 2001 , ce qui permet de réduire considérablement les risques d’inondation qui menacent le village et le pont de la route départementale en cas de forte crue. Des travaux qui prennent en compte la préservation de la faune aquatique, bienqu’assez rare, de ce cours d’eau.

journee-cofor2.jpg

Chantelouve: forêt de protection et travaux de prévention des risques naturels  (digue des Pales)

Un peu plus haut, sur le territoire de la commune de Chantelouve, dans la forêt domaniale ONF/RTM, visite des travaux de la digue des Pales. Un chantier impressionnant de terrassement commencé en août dernier et qui touche à sa fin. Des tonnes de terre ont été brassées à la pelle mécanique afin de réaliser un nouveau chenal, capable d’évacuer et canaliser plus efficacement les débits liquides et solides en provenance de la montagne. »Avec un pente de 12%, ce nouveau chenal remplace le chenal des Pales dont la pente était trop faible ». C’est là aussi un gage de sécurité pour les habitants de Chantelouve, apprécié à sa juste valeur par le maire, Gaétan Joubert-Pinet, présent à la visite. La commune est en effet très exposée à ces risques naturels. Comme le remarquait M.Bosshardt, « Chantelouve devient une île quand la montagne se déchaîne ».

A noter que , dans la conduite de ce grand chantier, le RTM n’a pas oublié les fondeurs du Col d’Ornon qui auront dès l’ouverture de la saison de ski, une nouvelle piste à leur disposition. Une belle illustration du partenariat existant entre la commune et l’ONF/RTM.

journee-cofor3.jpg

La table ronde qui a suivi, au foyer de fond du Col d’Ornon, a été l’occasion de dresser un bilan de la politique forestière pour les forêts de montagne avec les regards éclairés de nombreux élus, et des techniciens de l’ONF.
En débat également, les enjeux et outils de l’approvisionnement en bois énergie en circuits courts à travers la présentation du Plan d’Approvisionnement Territorial ainsi que la présentation des différents schémas d’organisation de l’approvisionnement possible à l’échelle d’un territoire. Le thème des Chartes Forestières de Territoire comme un outil de dynamisation de la politique forestière territoriale a été également été abordé.

En conclusion se confirme l’idée que les communes forestières, notamment celles de montagne, sont identifiées comme des acteurs majeurs du développement rural, que la COFOR entend jouer pleinement son rôle dans ce nouvel élan, que les partenariats COFOR/ONF et  communes/ONF sont appelés à se renforcer sur la base de la charte de la forêt communale.

Catégorie forêtCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

novembre 2008
L Ma Me J V S D
« oct   déc »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+