Archive | 18 novembre 2008

Idées séjours: Noël en gîtes

gites-2.jpg

A Noël, nos gîtes prennent un air de fête !

gites.jpg

contacts: www.gites-de-france-isere.com

Catégorie tourismeCommentaires fermés

Négociations en panne, situation tendue

Le Président du Cniel, Henri Brichart, a établi des contacts auprès des trois familles de l’interprofession afin de rapprocher les points de vue en matière d’évolution du prix du lait pour les prochains mois. A ce stade, il apparaît que les conditions ne sont pas réunies pour qu’une rencontre constructive puisse avoir lieu.
Si la  FNPL mesure les difficultés actuelles des marchés des produits industriels, elle souligne également l’absence de capacité pour les exploitations laitières à supporter des baisses importantes de prix, en raison de leur niveau de charges.
La FNPL appelle les transformateurs à un sursaut dans leur approche sur l’évolution du prix du lait. L’absence d’accord pourrait avoir des conséquences particulièrement graves pour la filière laitière française.

La FNPL considère que la corde est prête à se rompre et attend des signes de la part des entreprises dans les prochains jours, sans lesquels le conflit risque de s’intensifier de manière irréversible.

Catégorie lait/produits laitiersCommentaires fermés

A Grenoble, soirée beaujolais très encadrée

La préfecture de l’Isère fait savoir que le dispositif mis en place pour la soirée du beaujolais nouveau, jeudi 20 novembre, sera sensiblement similaire à celui de 2007 , année où le bilan des festivités a été satisfaisant.
La mairie de Grenoble a pris un arrêté municipal interdisant la vente à emporter, le transport et la consommation d’alcool le jeudi 20 novembre à partir de 19h, sur les voies et places publiques suivantes :

Rue Guy-Pape
Rue Cujas
Rue Renauldon
Rue du Palais
Passage du Palais
Rue Brocherie
Rue Barnave
Place de Gordes
Place Sainte-Claire
Rue Lafayette
Rue d’Agier
Grand-rue
Place Claveyson
Place Saint-André
Place aux Herbes
Place d’Agier
Place Notre Dame
Jardin de Ville

Une présence visible, adaptée et mobile des forces de l’ordre sera effective, en particulier pour s’assurer du respect des interdictions fixées par le maire et du bon déroulement des festivités. Ce dispositif a été présenté lors d’une réunion avec les représentants des unions de quartiers et des cafetiers, vendredi 14 novembre et n’a soulevé aucune objection.

Catégorie loisirs/détenteCommentaires fermés

Fibra dans ses nouveaux murs

Devant la perspective de la démolition du Marché de Gros de Lyon, où elle était installée depuis sa création il y a plus de 20 ans, FIBRA, qui pilote la stratégie régionale de la filière forêt-bois en Rhône-Alpes, a pris hier possession de ses nouveaux locaux  à l’Agrapole, dans le quartier de Gerland.

fibra.jpg

Les administrateurs ont saisi l’opportunité d’intégrer ce bâtiment dédié aux activités liées à l’Agriculture, facilement accessible et offrant des surfaces de bureaux adéquates.
Le CNDB et Destination Bois sont également du voyage !

Nouvelle adresse :
FIBRA
Agrapole
23 rue Jean Baldassini
69364 Lyon Cedex 07

Catégorie forêtCommentaires fermés

Tout sur le classement mécanique des bois

A l’occasion des Assises départementales de la forêt et du bois qui se sont déroulées le 21 octobre dernier au Conseil général de l’Isère, Jean-Luc Sandoz, PDG d’Ecotim et fondateur du bureau d’études CBS (Concepts bois structure), a présenté lors de son exposé sur le thème « Développement durable et projet industriel », un tableau de classement mécanique des bois, du C14 au C50, selon la norme EN 338-2003.

Nous le reproduisons dans Sillon38 à la demande de nombreux professionnels.

sandoz3.jpg

Catégorie Forêt Alpes Sud IsèreCommentaires (2)

Travail saisonnier: création d’un service régional

Dans le cadre du 15e festival des métiers de la montagne, qui a lieu à Chambéry (20-23 novembre), « QuestionSaison » sera lancé  jeudi  à 14h30 par Bernadette Laclais, Vice-Présidente du Conseil régional Rhône-Alpes, Maire de Chambéry  et Sylvie Gillet de Thorey, Vice-Présidente du Conseil régional Rhône-Alpes déléguée au tourisme et à la montagne, Maire de Meytet.
affiche-chy.jpg

Novateur, ce service régional et collectif présente un intérêt général direct pour l’emploi et l’économie touristique en Rhône-Alpes, en tant que vecteur d’amélioration de la performance des entreprises. En effet, elles recrutent chaque année l’équivalent de 35 000 emplois à temps plein pour répondre aux pics de fréquentation touristique. Son déploiement à l’échelle régionale répond à la nécessité d’agir de façon coordonnée, rationnelle et transversale tout en permettant l’échange et la complémentarité entre les différents acteurs et territoires concernés.
La mise en place de ce système d’information, véritable outil de travail partagé répond à plusieurs objectifs :
- offrir aux saisonniers et à leurs employeurs un accès facilité à l’information sur des sujets de première nécessité (logement, droit du travail, formation, santé, etc.);
- permettre par le suivi de ce système une analyse de la demande spécifique des publics saisonniers et de leurs employeurs;
- apporter des informations aux acteurs travaillant quotidiennement avec les travailleurs saisonniers et les employeurs pour encore mieux les servir.

« QuestionSaison » permettra concrètement pour les saisonniers et leurs employeurs:
- d’obtenir un premier niveau de réponse aux questions les plus simples et les plus courantes,
- et/ou de connaître les coordonnées de l’interlocuteur compétent pour répondre aux questions les plus complexes, grâce à un numéro d’appel AZUR n° 0810 69 00 50 et à ce portail Internet www.questionsaison.fr, reliés tous deux à une base de connaissances régionale unique.

affiche-chy.jpg

Cet outil complètera l’éventail d’initiatives d’accueil et d’information des saisonniers du tourisme qui fonctionnent aujourd’hui en région Rhône-Alpes, notamment en Ardèche, Drôme, Isère, Savoie ou Haute-Savoie, départements pour lesquels l’activité touristique est fortement tributaire de la main-d’œuvre saisonnière en été et/ou en hiver.
A la faveur de la concertation régionale menée en 2005, les acteurs situés au cœur de ces actions ont fait remonter au niveau régional le besoin de mutualiser et de fédérer davantage ces initiatives afin de les conforter et de les rendre plus efficientes sur le terrain.
Le Conseil régional, par l’adoption du plan régional de la saisonnalité dans le tourisme le 16 et 17 mars 2006, a notamment répondu à cette attente en s’engageant à développer et mettre à disposition un outil partagé par tous les acteurs de la saisonnalité. Cet outil de mutualisation des informations existantes et de mise en réseau desdits acteurs doit permettre d’essaimer les initiatives locales, et de faciliter l’accès à l’information pour les saisonniers du tourisme et leurs employeurs. Il a ainsi été lancé en 2007 une démarche participative avec l’ensemble des parties prenantes afin de construire cet outil en concertation.

Catégorie economie/emploiCommentaires fermés

Nucléaire: Cruas-Meysse dans le collimateur

Dans une note d’information datée d’hier, l’ASN (Autorité de sûreté nucléaire) signale que lors de ses inspections des 25 et 26 septembre 2008 et du 24 octobre 2008, elle a contrôlé l’application de la réglementation concernant la maîtrise des risques d’explosion sur la centrale nucléaire de Cruas-Meysse (Ardèche) et, notamment, l’application des exigences de l’arrêté du 31 décembre 1999 précité. Elle a détecté des écarts à la réglementation concernant les canalisations de transport de fluides explosifs.

L’ASN a dressé un procès-verbal et par décision en date du 13 novembre 2008, l’ASN a mis en demeure EDF de mettre en conformité la centrale nucléaire de Cruas-Meysse avec les exigences de l’arrêté du 31 décembre 1999. En cas de non-respect de cette mise en demeure, EDF s’expose aux sanctions pénales prévues par l’article 41 de la loi n°2006-686 du 13 juin 2006.

La présence sur les installations nucléaires de canalisations véhiculant des fluides nécessite la prise en compte par les exploitants du risque d’explosion. En effet, l’explosion peut endommager des éléments essentiels au maintien de la sûreté ou conduire à une rupture du confinement et donc à la dispersion de matières radioactives dans l’installation voire dans l’environnement. Des dispositions doivent donc être mises en œuvre par les exploitants pour protéger les parties sensibles.

La réglementation en vigueur impose que les canalisations de transport de fluides explosifs :

-soient convenablement entretenues ;
-fassent l’objet d’examens périodiques appropriés permettant de s’assurer de leur bon état ;
-soient consignées sur un plan tenu à jour et mis à la disposition des services d’incendie et de secours ;
-soient signalées in situ conformément aux normes en vigueur.

Les inspecteurs de l’ASN ont constaté des écarts qui révèlent une carence dans l’application de ces règles. L’ASN a donc mis en demeure EDF de mettre en conformité, sous trois mois, la centrale nucléaire de Cruas-Meysse.

Par ailleurs, des inspections réalisées depuis mi-2008, notamment sur les centrales nucléaires du Blayais, de Civaux et de Golfech, ont montré qu’il était nécessaire qu’EDF mette en œuvre un plan d’actions plus général sur ce sujet.

L’ASN a ainsi édicté des prescriptions définissant les actions à mettre en œuvre  sous trois mois par EDF vis-à-vis de la maîtrise du risque d’explosion pour l’ensemble des centrales nucléaires. Ces actions concernent :

-l’organisation et le pilotage renforcés permettant de garantir le respect de la réglementation relative au risque d’explosion,
-l’examen de conformité de l’ensemble des canalisations de fluides explosifs avec les exigences de la réglementation,
-la revue approfondie de la prise en compte des risques d’explosion.

Catégorie environnementCommentaires fermés

Gentiana publie un atlas des plantes protégées

L’association Gentiana a présenté hier soir à la Maison de la nature et de l’environnement de l’Isère (MNEI),  l’atlas des plantes protégées de l’Isère et des plantes dont la cueillette est réglementée. Cet ouvrage de 320 pages, dont les auteurs sont Michel Armand, Frédéric Gourgues, Roger Marciau, Jean-Charles Villaret, avec des dessins de Robert Portal, présente 202 espèces de plantes protégées et expose sous une forme synthétique et attrayante le résultat de dizaines d’années de prospections par des botanistes professionnels ou amateurs.

affiche-gentiana.jpg

Chaque espèce est illustrée par des photographies et fait l’objet d’une monographie complète : carte de répartition dans l’Isère, diagramme de répartition altitudinale, dates de floraison, description, écologie, répartition, menaces et conservation.
Jacques Faivre, président de Gentiana, a souligné l’importance de cette édition: « C’est un événement qui cristallise des années d’action pour une petite association comme la nôtre. Cet atlas est une nouvelle étape et renforce l’action de notre association dans sa vocation de diffuseur de connaissances ».

logo-gentiana.jpg

L’atlas a été réalisé avec les données de Gentiana, du Conservatoire Botanique National Alpin, du Parc National des Ecrins, de l’ONF, de l’Université de Grenoble, et avec l’aide de plusieurs associations naturalistes comme l’Association Nature Nord-Isère, la FRAPNA, AVENIR, autant de partenaires que Jacques Faivre a chaleureusement remerciés.

L’Atlas de la flore protégée de l’Isère s’adresse aussi bien aux spécialistes de la botanique qu’aux personnes passionnées par la nature, aux promeneurs curieux et à tous ceux qui se préoccupent de la conservation de la flore dans ce département.

Si vous voulez vous procurer l’atlas: contacts Gentiana, MNEI 5 place Bir-Hakeim, 38000 Grenoble. Tél. : 04.76.03.37.37 / Fax : 04.76.03.37.38

E-mail : gentiana@gentiana.org

 

Catégorie natureCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

novembre 2008
L Ma Me J V S D
« oct   déc »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+