Tout sur le classement mécanique des bois

A l’occasion des Assises départementales de la forêt et du bois qui se sont déroulées le 21 octobre dernier au Conseil général de l’Isère, Jean-Luc Sandoz, PDG d’Ecotim et fondateur du bureau d’études CBS (Concepts bois structure), a présenté lors de son exposé sur le thème « Développement durable et projet industriel », un tableau de classement mécanique des bois, du C14 au C50, selon la norme EN 338-2003.

Nous le reproduisons dans Sillon38 à la demande de nombreux professionnels.

sandoz3.jpg

Cet article a été écrit par:

Christian - qui a écrit 2027 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

2 Commentaires pour “Tout sur le classement mécanique des bois”

  1. chion Patrick dit :

    Ce classement mécanique des bois permet d’utiliser à leur juste valeur :
    -un bois classé C14 (bois palette)
    -un bois classé C 18 ( bois de charpente)
    -classé C 24 (bois structure de qualité)
    -classé C 30 (bois haute performance).
    Pour info, un travail est réalisé sur le Trièves par le technicien de l’AFTBM Bruno Lavoye (localité Mens).
    les résultats : C14 : 2%
    C 16 : 0 %
    C 18 : 8 %
    C 30 et + : 54 %
    Le classement mécanique des bois devra valoriser de façon importante le travail des bois de structure en foret dans un proche avenir et apporter une plus value à l’amont de la filière et rendre très compétitif le bois dans la construction.
    Patrick Chion – Pdt de l’AFTBM

  2. RANDRIAMIALISOA dit :

    je suis un étudiant en Mécanique et physique de l’environnement. J’ai pas de commentaire mais comment peut on pour trouver les coéfficients élastiques des bois.Merci

Trackbacks/Pingbacks


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

novembre 2008
L Ma Me J V S D
« oct   déc »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+