Catégorie | fruits-légumes

Sacrée vieille noix!

Comme l’an dernier à la même époque, la noix de Grenoble a investi la place aux Herbes, au coeur de la capitale des Alpes. Soixante dix ans d’AOC, ça se fête! Et le mois de novembre, c’est le mois de la noix de Grenoble. Une sacrée vieille noix, diront certains! Mais un produit de terroir unique, un fruit délicieux qui n’a pas pris une ride et dont la saveur et les qualités diététiques sont imbattables. On espère d’ailleurs que franquette, maillette et parisienne feront partie du plateau de fruits qui entrera dans les écoles à la rentrée prochaine (dans le cadre d’un programme européen).

noix-grenoble-1.jpg

Ambiance conviviale et gastronomique, place aux Herbes

Les qualités de la noix de Grenoble, les Grenoblois, jeunes et moins jeunes, ont pu les vérifier cet après-midi et en soirée sous l’abri de la place aux Herbes où diverses dégustations leur étaient proposées. Car sous toutes ses formes – huile, pâtisseries, confiseries, confitures, boissons- la noix de Grenoble est un régal. A consommer sans modération.

Le CING, le Grand séchoir, la Confrérie de la noix étaient là pour accueillir et renseigner les citadins, les producteurs pour proposer leurs produits.

noix-grenoble3.jpg

M.et Mme Desany s’activent à la mondée, avec le maillet et la tuile

Le week-end prochain, ce sera à Vinay, coeur historique de la noyeraie, que l’on célébrera dignement la noix de Grenoble, au gymnase municipal. Au programme, deux jours d’animations avec concours de gâteau aux noix, concours de vin de noix, intronisations dans la confrérie, conférence du Pr Allary, pressée d’huile à l’ancienne, travail du bois de noyer, tours de chant, etc.

noix-grenoble-2.jpg

Une curiosité: la robe en coquilles de noix

Petit rappel: le périmètre de l’AOC

Couvrant 27 cantons sur trois départements situés le long des berges de l’Isère, trois quarts des 6 000 hectares de vergers sont en fait situés aux environs de Tullins, Vinay, Saint-Marcellin et Pont en Royans, le coeur historique de la noyeraie dauphinoise.

Pour avoir droit à l’appellation d’origine contrôlée « Noix de Grenoble », les noix doivent provenir de vergers situés à l’intérieur de l’aire géographique suivante :

1. Dans le département de l’Isère : toutes les communes des cantons de : Allevard, Goncelin, Domène, Le Touvet, Grenoble, (Nord, Sud et Est), Sassenage, Rives, Voiron, Tullins, Saint-Marcellin, Vinay, Pont-en-Royans, Saint-Etienne-de-Saint-Geoirs et dans le canton de La Côte-Saint-André : les communes de Faramans, Pajay, Sardieu, Pénol, Saint-Hilaire-de-la Côte, Balbins, La Côte-Saint-André, Ornacieux, Gillonay, et dans le canton du Grand-Lemps : les communes de Bévenais, Grand-Lemps, Colombe, Apprieu.

2. Dans le département de la Drôme : toutes les communes des cantons de : Saint-Jean-en-Royans, Romans, Bourg-de-Péage, et dans le canton de Grand-Serre : les communes de Montrigaud, Saint Bonnet-de-Valclérieux, le Grand-Serre

3. Dans le département de la Savoie : toutes les communes des cantons de : Montmélian, La Rochette.

Cet article a été écrit par:

Christian - qui a écrit 2027 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

edf.png

Catégories

Archives

Agenda

novembre 2008
L Ma Me J V S D
« oct   déc »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+