Catégorie | bio

De Paris à Lyon, le bio est encouragé

La Fédération nationale d’agriculture biologique des régions de France (FNAB) a rencontré Michel Barnier . Prenant tout d’abord acte de l’importance du réseau de groupements d’agriculteurs bio dans le paysage agricole français, le ministre de l’Agriculture a affirmé sa foi en la bio et son intérêt pour les systèmes agricoles alternatifs respectueux de l’environnement.

Concernant l’application française du « bilan de santé de la PAC», il a confirmé le financement de l’aide au maintien pour les producteurs bio, sans pouvoir dire aujourd’hui si ce serait via le 1er ou le 2ème pilier de la PAC. Abordant l’après-2012, il a indiqué pencher pour le maintien d’un 1er pilier fondamentalement tourné vers le développement durable.

La FNAB a indiqué sa préférence pour une « rémunération de reconnaissance » (l’aide au maintien) positionnée sur le 1er pilier, afin de préfigurer, dès aujourd’hui, une PAC de l’après 2012 qui rémunérerait les producteurs pour les services rendus à la collectivité en matière d’environnement, d’emploi et de vie des territoires ruraux.

Cette audience a été l’occasion, pour la FNAB, de faire un point sur le plan de développement de la bio, lancé par M. Barnier le 12 septembre 2007. Les agriculteurs bio se sont réjouis de l’ambition de ce plan, même si beaucoup reste à faire : les conversions notamment, sont loin d’être en nombre suffisant pour atteindre les objectifs de triplement des surfaces en 2013, mais les dernières mesures prise par le ministre en fin d’année (12 M euros supplémentaires, déplafonnement des aides à la conversion) pourraient changer la donne en 2009.

La FNAB, qui est certes de plus en plus reconnue comme un partenaire incontournable dans tous les domaines en rapport avec la bio (recherche, formation, production, structuration des filières…) a insisté sur son souhait de synergie avec le réseau des chambres d’agriculture, et le ministre a assuré qu’il interviendrait dans ce sens.

Le même jour, se tenait la conférence régionale agriculture biologique à Agrapôle à Lyon, sous l’égide du directeur régional de l’agriculture Hervé Piaton et d’Eliane Giraud, conseillère régionale en charge de l’agriculture et des parcs naturels.

Ce type de conférence s’est tenue dans chaque région française à la demande du ministre Michel Barnier, afin de promouvoir le triplement des surfaces en agriculture biologique. Plus de 100 représentants des organisations professionnelles invitées avaient répondu présent à cette réunion où les questions de la recherche, de la formation, de la conversion et de l’organisation des filières ont été abordées successivement.

Des échanges fructueux ont eu lieu entre les représentants de l’agriculture biologique, les organisations professionnelles agricoles généralistes, l’Administration et les collectivités territoriales. Différentes pistes de travail ont été tracées pour encourager au développement de la bio en Rhône-Alpes, telles que la recherche et la sensibilisation / formation des agriculteurs et des agents de développement, les échanges de pratiques, le parrainage, l’accompagnement de la prise de risque pendant la conversion, la structuration des filières parallèlement au développement des surfaces.

corabio1.jpg

Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8656 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur


Comments are closed.

Catégories

Archives

Agenda

janvier 2009
L Ma Me J V S D
« déc   fév »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+