Catégorie | aménagement

Center Parc en Chambarans: de sacrés enjeux

logo-cp.jpg

L’implantation du Center  Parc à Roybon aura des retombées à tous les niveaux. Son ouverture est toujours prévue en 2013 et le projet monte en puissance.  Une importante rencontre, avec des responsables du centre de vacances s’est déroulée à Roybon.La salle affichant complet pour la circonstance.
Certes tout n’a pas été dévoilé, on est resté sur notre faim, car comme l’a précisé Jean Michel Clotz  » je ne vous présente qu’une esquisse de ce que sera le concept du futur centre de vacances ».

Respect de l’environnement

center-parc-1.jpg

L’aménagement du site respectera son environnement, très boisé et entouré de surfaces agricoles. Le bâti se fera sans déforestation, certaines zones seront même reboisées et offriront des zones d’accueil idéales pour la faune et la flore. Des micro-mares seront également créées afin de capter les eaux des toitures afin de ne pas surcharger les réseaux extérieurs.

Au niveau du chauffage, le bois énergie sera utilisé et les déchets seront gérés dans le cadre du développement durable.
Il a été bien entendu question du futur réseau routier. Selon les responsables du Center Parc, les flux de circulation seront bien répartis et le contournement de Roybon devrait se concrétiser avant fin 2010, selon Marcel Bachasson.

Comment oublier la fameuse décharge.

Jean-Michel Clotz: « Nous y sommes hostiles mais nous ne pouvons régler le problème, c’est aux élus de le faire ».

dechars-ge.jpg

Les responsables du Center Parc ne souhaitent pas que ce genre d’activité s’installe à quelques encablures de leur centre de vacances.

Réponse de Marcel Bachasson : » D’autres sites sont à l’étude et une rencontre est programmée avec le nouveau préfet ». En un mot, le maire a bon espoir que ce dossier avance dans le bon sens.

Des précisions ont été apportées au niveau de l’emploi. Le recrutement se fera au niveau de la région. Il concernera une soixantaine de métiers. En voici le détail précis:  697 emplois plus « entre 80 et 100 emplois induits ». Soit 460 équivalents temps plein répartis de la sorte: nettoyage 334, bars et points de restauration 132, activités loisirs 100, administration et sécurité 62, commerces 43, maintenance 26.

Rappelons enfin que si le Centre ouvre, il sera redevable en taxe foncière de 250 000 euros et en taxe professionnelle de 700 000 euros.

L’enjeu est de taille pour les Chambarans, à tous les niveaux!

Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8656 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur


Comments are closed.

Catégories

Archives

Agenda

janvier 2009
L Ma Me J V S D
« déc   fév »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+