Catégorie | forêt

Tempête Klaus: les propriétaires déçus et inquiets

Les professionnels du bois et de la forêt, sont déçus de la façon dont le ministre de l’Agriculture et de la Forêt traite le dossier tempête. Celui-ci indiquant que son ministère dégageait 5 millions d’euros afin d’ouvrir les chemins forestiers et de dégager les canaux et les fossés.

Pour la suite il est urgent d’attendre…afin d’avoir une évaluation bien chiffrée de l’étendue des dégâts et cela peut prendre plusieurs semaines.

Le ministre, conscient que les pertes s’élèvent, sur certains secteurs, à plus de 70% admet un vide juridique qui exclue les propriétaires forestiers des dispositions qui s’appliquent aux agriculteurs en cas de calamité naturelle.

33_le_teich-2_cle87118b.jpg

Une seule parade pour le moment: solliciter le fonds de solidarité européen. Selon le ministre de l’agriculture et de la …forêt, celui ci a déjà donner son accord pour venir en aide à la filière bois.

Ceci ne satisfait pas, loin de là les propriétaires forestiers qui attendaient des mesures plus fortes.

Leur moral est dans les »chaussettes » et ils annoncent sans équivoque que sans véritables mesures, c’ est toute la sylviculture de la région touchée qui serait rayée de la carte.

Difficile de dire comment vont réagir les cours du bois. Les professionnels pensent qu’ils vont lourdement chuter.

De nouvelles rencontres avec leur ministère de tutelle sont au programme, les propriétaires forestiers espèrent qu’il en ressortira des mesures concrètes, sinon…

Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8656 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur


Comments are closed.

Catégories

Archives

Agenda

janvier 2009
L Ma Me J V S D
« déc   fév »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+