Archive | 01 février 2009

Manif à tracteurs le 5 février

Face à la réforme de la PAC actuellement mise en place, qui met en avant une redistribution vouée à l’échec au lieu de s’interroger sur les moyens de garantir à la fois la sécurité alimentaire de l’Europe et des prix rémunérateurs pour faire vivre son agriculture, la Coordination Rurale appelle à se mobiliser le jeudi 5 février  dans plusieurs grandes villes.

Le mot d’ordre : sortez vos tracteurs ! Il s’agit de mettre en place des actions de perturbation de la circulation pour rendre visible notre mouvement et audibles nos revendications : réorientez la PAC et non les aides ! La mobilisation se met en place

Pour en savoir plus: www.coordinationrurale.fr

Catégorie vie syndicaleCommentaires fermés

Quand le Conseil général remercie les bénévoles

C’est une coutume, chaque début d’année, le Conseil général de l’Isère invite les bénévoles des associations caritatives à assister à un spectacle. L’autre soir, 4000 d’entre eux ont pu, au Summum de Grenoble, découvrir le spectacle de Liane Foly.

Auparavant, André Vallini, président du Conseil général, assisté de plusieurs élus, a indiqué que  » s’il fallait remplacer les bénévoles par des salariés, des centaines, les impôts augmenteraient en forte proportion ». A propos d’impôts, il a indiqué « malgré la crise qui touche aussi l’Isère, ceux-ci, au niveau du département, n’augmenteraient pas. Et pourtant, les recettes sont plus basses et les dépenses supérieures aux années précédentes ».

En ce qui concerne la crise, le département est mobilisé. « Parmi ceux qui souffrent le plus il y a les petites sociétés, les artisans et le BTP.  Pour soutenir l’activité économique nous avons décidé, non seulement de maintenir le niveau d’investissement à 263 M€, mais aussi de le compléter par un programme exceptionnel d’investissements supplémentaires, financé par emprunt spécifique qui permettra d’en étaler la charge.
Pour lui donner un effet maximal, ce plan de soutien est ciblé sur des travaux de bâtiments et travaux publics accessibles aux PME et aux artisans et consommateurs de main d’œuvre, qui peuvent être entrepris dès le premier semestre 2009.

Au total, 395 opérations d’investissement prêtes à débuter seront financées dès le 1er février pour soutenir l’activité des entreprises du bâtiment et des travaux publics. »

Bien entendu, André Vallini a parlé de solidarité départementale. »Celle-ci vise en particulier les personnes âgées, handicapées et les enfants pour un budget de 400 millions d’euros. Sans oublier le fameux RSA qui remplace le RMI et qui devient à charge pour le département: 45 000 personnes en Isère en bénéficieront cette année. »

Pour en revenir aux associations caritatives, »elles jouent un rôle important à plusieurs niveaux ». André Vallini a tenu à les encourager et à les féliciter chaleureusement.

foly.jpg

Il ne restait plus qu’à ces derniers à assister au spectacle de Liane Foly.

Celle-ci nous a dérouté. On s’attendait à un tour de chant. Que nenni, elle a proposé une représentation faite d’une trentaine d’imitations, toutes réussies, et surtout pleines d’humour. Elle a même actualisé son spectacle: Avec la voix de Muriel Robin: » venir à Grenoble un jour de grève, quel bordel! »

Elle a pris le président vallini à témoin quand elle a imité les politiques dont Martine Aubry, Ségolène Royal, sans oublier » Carlita »…

Un spectacle haut en couleurs, réussi et on ne s’étonne plus que la néo imitatrice fasse salle comble partout où elle passe.

Une excellente soirée pour les bénévoles de notre département qui ont beaucoup ri avant de se replonger dans des tâches moins marrantes….

Catégorie collectivitésCommentaires fermés

Redevance télé: qui est exonéré?

Mme Évelyne Didier (Meurthe-et-Moselle- CRC), dans sa question écrite publiée dans le JO Sénat du 20/03/2008 ,  attire l’attention de M. le ministre du budget, des comptes publics et de la fonction publique sur la mesure qui vise à supprimer l’exonération de la redevance audiovisuelle accordée jusqu’ici aux personnes âgées les plus démunies.

Il s’agit là d’une lourde atteinte au pouvoir d’achat de celles-ci. Or, cette catégorie de la population a besoin de la télévision qui reste, bien souvent, le seul lien étroit entretenu avec le monde extérieur.

En effet, c’est par cet outil, notamment, que les personnes âgées les plus défavorisées peuvent poursuivre une vie sociale et culturelle, et comprendre la société dans laquelle elles vivent. Il leur serait très difficile de s’en priver. Les retraités et les personnes âgées constituent une partie importante des foyers à faibles ressources. C’est pourquoi, elle lui demande de bien vouloir lui indiquer quelles mesures il compte prendre pour assurer l’exonération de la redevance audiovisuelle pour ces personnes.

Réponse du Ministère de l’économie, de l’industrie et de l’emploi publiée dans le JO Sénat du 29/01/2009 -

L’article 41 de la loi de finances pour 2005 (n° 2004-1484 du 30 décembre 2004), a simplifié le mode de perception de la redevance audiovisuelle en l’adossant à la taxe d’habitation pour les personnes physiques redevables de cette taxe.

Corrélativement, les allégements de la redevance audiovisuelle ont été alignés sur ceux de la taxe d’habitation et effectués par voie de dégrèvement pris en charge par l’État. Cet alignement a eu pour conséquence d’exclure notamment du régime du dégrèvement de la redevance audiovisuelle les personnes âgées de plus de 65 ans au 1er janvier 2004, non imposables à l’impôt sur le revenu dont le revenu fiscal de référence est supérieur à la limite prévue au I du l’article 1417 du code général des impôts.

Toutefois, un mécanisme de maintien des droits acquis a été institué pour les années 2005 à 2007. Ainsi, les personnes âgées de plus de 65 ans au 1er janvier 2004 exonérées de la redevance audiovisuelle au 31 décembre 2004 en application du A de l’article 37 de la loi de finances pour 2004 (n° 2003-1311 du 30 décembre 2003) ont bénéficié d’un dégrèvement de la redevance audiovisuelle au titre de l’année 2005.

Pour les années 2006 et 2007, le bénéfice de ce dégrèvement a été maintenu lorsque ces personnes n’étaient pas imposables à l’impôt sur le revenu pour les revenus perçus au titre de l’année précédant celle au cours de laquelle la redevance est due, qu’elles n’étaient pas passibles de l’impôt de solidarité sur la fortune au titre de la même année et qu’enfin, elles respectaient la condition de cohabitation prévue à l’article 1390 dudit code.

L’article 8 de la loi pour le pouvoir d’achat (n° 2008-111 du 8 février 2008) a maintenu, pour l’année 2008, le dégrèvement de la redevance audiovisuelle sous les mêmes conditions. Il a également prévu que le Gouvernement remette au Parlement un rapport avant le 15 octobre 2008 sur la mise en oeuvre du dispositif de maintien des exonérations de redevance audiovisuelle pour les personnes qui en bénéficiaient avant la loi de finances pour 2005.

Enfin, un amendement, présenté par M. Martin-Lalande lors de l’examen par l’Assemblée nationale du projet de loi de finances pour 2009, a reconduit cette disposition pour l’année 2009 selon les mêmes critères. Ces précisions répondent aux préoccupations exprimées.

Catégorie aînés rurauxCommentaires fermés

2500 manifestants contre le CFAL

Plus de 2500 personnes, dont de nombreux agriculteurs ont défilé ce samedi dans les rues de Vienne.

Venus des secteurs concernés par le contournement ferroviaire de Lyon, ils ont une nouvelle fois dit NON aux tracés choisis au sud de l’agglomération lyonnaise. Ceux ci utiliseraient une grande partie de nos terres agricoles, donc notre outil de travail se plaignent les agriculteurs, dont un est venu avec son bouc. D’autres craignent les multiples nuisances liées à cette nouvelle ligne de fret qui longerait grosso-modo la ligne LGV déjà existante. Oui au progrès à condition qu’il se fasse dans le respect des populations dira un manifestant qui rajoute qu »il ne veut pas que sa région devienne un couloir de transports.

Comme on le voit toute la région  sud de Lyon dont de nombreux secteurs isérois est mobilisée pour que le CFAL soit fait dans de bonnes conditions.

A noter qu’au premier rang du cortège avaient pris pale de nombreux élus, toutes tendances confondues.

manif.jpg

Ceux ci ont été reçus en sous préfecture ou ils ont fait part des inquiétudes de la population, des agriculteurs et du désastre écologique qui découlerait de la construction de cette nouvelle ligne. Le sous préfet a pris note et a promis de faire remonter les infos.

Notons que la position du conseil  général de l’Isère sur ce dossier est claire: aucune des options du Cfal sud  n’est satisfaisante pour l’Isère.

Catégorie transportCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

février 2009
L Ma Me J V S D
« jan   mar »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
232425262728  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+