Archive | 15 février 2009

Les acteurs du chauffage à granulés se mobilisent

propellet-3.jpgpropellet-1.jpg

propellet-2.jpg

Dans le cadre du Salon des énergies renouvelables, qui se déroule à Eurexpo Lyon du 25 au 28 février, les acteurs du chauffage granulés de bois se mobilisent. Le lancement de Propellet sera, entre autres, l’occasion de deux réunions-débat vendredi 27 et samedi 28 février, en présence des représentants de la filière bois.

Vendredi 27 février de 10h à 12h

Point sur les ressources, la qualification, les certifications de qualité et les performances environnementales.
Programme:
10h :
Salle 4 – Petit Domino
Présentation de Propellet : son rôle, ses objectifs pour la filière et pour ses membres
PROPELLET : Thomas Perrissin, président et l’ensemble de professionnels membres de Propellet
Les ressources de la filière granulés
ITEBE : Frédéric DOUARD
Lancement de la marque NF granulés biocombustibles
FCBA : Ronan MAHUAS
Présentation d’une unité de granulation certifiée NF
Azur Pellet : Laurence et Jean-Charles CAUSTIER
Vers une filière de qualité : les labels Flamme-verte et Qualibois
SER : Damien MATHON – QUALIT’EnR : Teddy PUAUD
Chauffage à granulés et performances environnementale
AGEDEN : Alain WEBER
12h15 :
Stand PROPELLET CC02 (immédiatement à l’entrée du Hall 9)
Apéritif offert par Propellet
Le chauffage granulés de bois, quelles solutions, quelles performances, à quel prix ?

Samedi 28 février : de 14h30 à 15h15
La Tribune
Cinq professionnels répondent à toutes vos questions.
Intervenants :
· Thomas PERRISSIN, Label Energie – distributeur de chaudières automatiques
aux pellets et président de PROPELLET
· Marc RIHOUEY, N’Ergya – fabricant de pellets
· Laurence et Jean-Charles CAUSTIER, Azur Pellet – fabricant de pellets
· Katia BEAUD, Bobois Service – distributeur de pellets
· Manuel ROSSET, Rosset – installateur

Catégorie forêtCommentaires fermés

On nous prépare une agriculture sans agriculteurs !

 A l’heure où Michel Barnier déclare vouloir consulter le premier ministre et le président de la République pour décider des derniers arbitrages français sur le bilan de santé de la PAC, les JA déclarent regretter amèrement que les propositions apportant de la lisibilité à leur profession ne soient guère entendues…Ils mettent en garde les politiques de ne pas prendre la mauvaise direction.

Pour l’avenir des jeunes qui s’installent, JA ne veut pas être fataliste face à ce qui  semble écrit et ne cautionnera jamais la convergence vers une aide unique à l’hectare, synonyme de restructuration et d’agrandissement de nos exploitations. « La menace d’une mono-agriculture, sans paysans, sans territoires et sans diversité des productions se précise. Mais nous resterons inflexibles, car l’agriculture n’est pas unique mais multiple ! » commente William Villeneuve, président de Jeunes Agriculteurs.

bd.jpg

« Nos territoires, nos filières, nos exploitations ont des histoires différentes. Faire converger les aides, c’est faire diverger ces territoires, ces filières, ces exploitations.» avait également rappelé le président de Jeunes Agriculteurs dans son discours, au dernier Congrès de la FNB (Fédération nationale bovine), le 4 février dernier.

Soucieux de ne plus subir les aléas du marché et de plus dépendre uniquement des  aides agricoles, Jeunes Agriculteurs a fait des propositions ambitieuses pour dessiner l’agriculture de demain : sécuriser les revenus des agriculteurs par le biais d’un contrat gagnant-gagnant entre filières, relancer la production de protéines végétales, soutenir la production herbagère et surtout privilégier le maintien des hommes sur tout le territoire plutôt que la course aux hectares.

Catégorie vie syndicaleCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

février 2009
L Ma Me J V S D
« jan   mar »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
232425262728  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+