Catégorie | agro-alimentaire

Valorisation des produits: une étude en cours

Michel Barnier, ministre de l’Agriculture et de la Pêche confie à Jean Luc Duval, Président de Qualité et Origine, une mission d’étude sur l’impact économique des démarches de valorisation des produits agricoles et agroalimentaires, afin de promouvoir leur efficacité sur le long terme et de conforter la mobilisation des opérateurs.
En effet, alors que, sous de multiples formes, ces démarches connaissent un fort développement, il paraît nécessaire de pouvoir mesurer aussi précisément que possible les plus values qu’elles dégagent, notamment au niveau des résultats des exploitations agricoles, en contrepartie des efforts importants que les agriculteurs concernés mettent en œuvre.
C’est là un enjeu essentiel dans un contexte en forte évolution marqué par une législation alimentaire de plus en plus complexe, par une amélioration qualitative indéniable des produits proposés par l’agriculture conventionnelle et par la réflexion très globale initiée en ce domaine par la Commission européenne, dans le cadre du Livre vert sur la qualité des produits agricoles.
Qualité et Origine est une association dédiée à ces problématiques constituée autour des membres fondateurs que sont la FNSEA, jeunes agriculteurs, l’Association permanente des chambres d’agriculture (APCA) et Coop de France. En étroite concertation avec les fédérations professionnelles compétentes, Qualité et Origine pourra donc utiliser les nombreux réseaux et sources d’expertise dont disposent ces organisations pour mener à bien cette mission d’étude et de propositions dont les résultats sont attendus d’ici fin 2009.

Cet article a été écrit par:

Christian - qui a écrit 2027 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

edf.png

Catégories

Archives

Agenda

février 2009
L Ma Me J V S D
« jan   mar »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
232425262728  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+