Catégorie | enseignement-formation

Se mobiliser pour sauver l’AFRAT

imagafrat

L’AFRAT d’Autrans est en  grande difficulté financière, non pas à cause d’une mauvaise gestion mais suite au désengagement de la région. Rappelons que cette association pour la formation des ruraux aux métiers du tourisme, installée à Autrans depuis 1965 a formé 35 000 personnes.

D’ou vient donc le problème? L’obligation est faite aux régions d’appliquer le code des marchés public et par ricochet de procéder à des appels d’offres. Cela place l’Afrat en concurrence avec d’autres structures. Auparavant la région, reconnaissant les compétences de l’AFRAT faisait directement appel à ses services.

Le financement de la région a donc diminué de façon sensible, qu’on en juge: 600 000 euros par an jusqu’en 2007; 400 000 euros en 2008 et 180 000 euros en 2009.

« C’est notre mise à mort », se révolte le président de l’AFRAT, Jean Faure.

Ce dernier se dit prêt à se battre et trouver des solutions, le nombre de salariés va être porté de 22 à 16 mais sera ce suffisant? Pour lui, il faut que la région  et toutes les structures compétentes se mobilisent et reconnaissent le rôle essentiel que joue l’AFRAT sur toutes les thématiques liées au tourisme.

Nul ne peut imaginer que l’AFRAT mette la clé sous la porte et pourtant…

Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8601 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

Catégories

Archives

Agenda

mars 2009
L Ma Me J V S D
« fév   avr »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+