Catégorie | agro-alimentaire

Prix et marges: le comité de pilotage au travail

Le Comité de pilotage, annoncé en novembre 2008 par Michel Barnier, ministre de l’Agriculture et de la Pêche dans le cadre de l’Observatoire des prix et des marges instauré par Christine Lagarde, ministre de l’Economie, de l’Industrie et de l’Emploi et Luc Chatel, secrétaire d’Etat chargé de l’Industrie et de la Consommation, Porte-parole du Gouvernement, pour contribuer à une meilleure transparence des prix et des marges dans les différentes filières agroalimentaires, a tenu sa deuxième réunion le 6 mars.
La rencontre qui s’est tenue, sous la co-présidence de Pascal Viné, Directeur général des politiques agricole, agroalimentaire et des territoires (DGPAAT) et de Bruno Parent, Directeur général de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), a été consacrée à la situation du secteur porcin. La présentation des différentes analyses existant sur la formation des prix dans ce secteur a mis en évidence la diversité des conclusions qui peuvent en être tirées.
Dans ce contexte, le Comité de pilotage a conclu sur la nécessité de construire collectivement un outil de suivi des prix et des marges spécifique pour ce secteur qui soit le plus pertinent possible, notamment en terme d’indicateurs de prix, de période de référence, de comparaison internationale.

Un groupe de travail piloté par les deux administrations et qui tiendra  sa première réunion dans les quinze prochains jours est chargé de présenter des propositions au Comité de pilotage.
La même démarche sera ensuite déclinée dans les secteurs du lait et des fruits et légumes.

Cet article a été écrit par:

Christian - qui a écrit 2027 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

Catégories

Archives

Agenda

mars 2009
L Ma Me J V S D
« fév   avr »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+