Catégorie | loup

Drôme: prédation sur des troupeaux ovins

Suite à de nouvelles attaques, avec découverte de brebis déchiquetées, la préfecture de la Drôme communique:

PREDATION SUR TROUPEAUX OVINS

Trois constats de dommage ont été réalisés par le service départemental de l’office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) vendredi 6 mars, lundi 9 mars et mardi 10 mars sur les communes de Marsanne, Pont-de-Barret et Aouste-Sur-Sye.
Pour les constats de Marsanne et de Pont-de-Barret, le rapport d’expertise de l’office national de la chasse et de la faune sauvage – centre national d’études et de recherches appliquées – prédateurs et animaux déprédateurs (ONCFS CNERA PAD) conclut que la responsabilité du loup n’est pas écartée (observation visuelle du prédateur dans le premier cas et prédation et consommation typique dans le deuxième cas).
Le constat d’Aouste-sur-Sye est plus douteux mais la conclusion est la même au bénéfice du doute.
Les propriétaires d’animaux domestiques de ces secteurs (essentiellement ovins et caprins) doivent rester particulièrement vigilants par rapport à la présence de ce prédateur.
En cas de dommage, le propriétaire devra, le plus rapidement possible, se mettre en contact :
- avec la direction départementale de l’agriculture et de la forêt (DDAF) au 04 75 82 51 22 (laisser un message avec vos coordonnées)
- ou le service départemental de l’ONCFS au 04 75 25 64 46
Les personnes n’ayant pas de moyens de protection (parc en filets électrifiés, chiens de protection ou mode de garde rapprochée) peuvent se mettre en contact avec la chargée de la protection de troupeaux à la DDAF de la Drôme au 04 75 82 50 21.

Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8465 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

CREDIT.jpg

Comments are closed.

edf.png

Catégories

Archives

Agenda

mars 2009
L Ma Me J V S D
« fév   avr »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+