Catégorie | déchets

Déchets verts: le Grésivaudan propose le broyage à domicile

Pour  régler le problème des feux d’extérieur, le SIRTOM de Montbonnot (syndicat intercommunal de ramassage et de transport des ordures ménagères), qui regroupe les communes de Biviers, Montbonnot-Saint-Martin, Saint-Ismier, propose aux habitants un service de broyage de leurs déchets verts.

Les brûlages  à l’air libre sont interdits partout en France. C’est le cas dans les départements de la Région, en raison des émissions polluantes, en particulier de particules qu’ils provoquent. Pourtant cette interdiction est difficilement applicable. Sous la pression de certains habitants, des maires cèdent et se retournent vers les préfets qui finalement accordent des exceptions. En contradiction avec des plans de protection de l’atmosphère (PPA) qu’ils ont eux-mêmes signés.

Or, les feux de végétaux doivent être interdits. Ils génèrent en effet des polluants nombreux (benzène, dioxines, métaux) et des particules. En effet  dans les feux de végétaux,  la combustion  est très imparfaite en raison du taux important d’humidité des combustibles.

Broyage à domicile

Pour remédier à ce problème, le SIRTOM de Montbonnot, présidé par Bernard Triffe, premier adjoint au maire de Montbonnot, a décidé de lancer un service de broyage des végétaux à domicile. Bernard Triffe, a expliqué récemment lors d’une journée sur le chauffage au bois et sur la qualité de l’air, que les déchets verts représentaient une proportion importante des tonnages de déchets récupérés dans les déchetteries du SIRTOM. Les déchets verts représentent aussi à certaines périodes (ramassage des feuilles, tonte, taille) des allers et  venues, des encombrements, et parfois même des comportements peu civiques puisque des habitants se débarrassent de leurs déchets verts n’importe où.

 Le  syndicat a mis en place un service de broyage qui pour 10 euros, propose aux habitants un traitement à domicile des déchets. Une entreprise vient broyer les déchets. Les habitants s’engagent à les utiliser  sur place, pour le compostage ou pour le paillage au pied de végétaux où ils empêchent la pousse d’adventices. L’opération va commencer prochainement.

michel.deprost@enviscope.com

Cet article a été écrit par:

Christian - qui a écrit 2027 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

edf.png

Catégories

Archives

Agenda

mars 2009
L Ma Me J V S D
« fév   avr »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+