Catégorie | environnement

Centrale du Bugey: jeudi, exercice de sûreté nucléaire

Pas de panique! C’est un exercice. Jeudi 26 mars, la Préfecture de l’Ain, en liaison avec la Préfecture de l’Isère et les services de l’Etat concernés, organise un exercice de sûreté nucléaire axé sur la gestion d’une situation post-accidentelle sur la zone des 2 km autour de la centrale du Bugey. Seuls le déclenchement des sirènes PPI et le système d’alerte téléphonique des populations (dit SAPPRE) seront joués en réel.

Cet exercice sera l’occasion de tester le nouveau dispositif d’alerte téléphonique des populations situées dans un rayon de 2 km autour du site en complément des sirènes. Ce dispositif permet la diffusion automatique de messages préconisant la mise à l’abri et l’écoute des radios et télévisions en cas d’accident.

Dans un premier temps, la centrale de Bugey simulera, à partir d’un scénario fictif non connu des participants, un accident conduisant à des rejets radioactifs dans l’atmosphère. Cet accident  conduira à la mise en œuvre des dispositions prévues dans le Plan d’Urgence Interne (PUI) permettant à la centrale d’assurer la sûreté de l’installation. Le Préfet de l’Ain sera amené, pour sa part, à déclencher son Plan Particulier d’Intervention (P.P.I.) qui organise les modalités d’action des forces en présence à l’extérieur de l’installation.

Dans un second temps, le scénario prévoit la gestion dite « post-accidentelle » de l’accident par les pouvoirs publics et les services de l’Etat qui travailleront sur le traitement des conséquences et l’organisation qui serait déployée afin d’assurer la protection de la population dans une perspective de moyen ou long terme.

L’exercice mobilisera les personnels d’astreinte du CNPE de Bugey, les appuis techniques d’EDF au niveau national, et les circuits d’expertise, de contrôle et de décision des pouvoirs publics (ASN, IRSN, MARN), ainsi que les différents services opérationnels de l’Etat (Gendarmerie, Equipement, S.D.I.S et hélicoptère HELINUC notamment) qui joueront de manière fictive.
Les élus locaux seront étroitement associés au déroulement de l’exercice dont la vocation est aussi d’améliorer encore l’information des populations.

Cette simulation s’inscrit dans le cadre du programme national d’exercices élaboré par les pouvoirs publics et EDF pour l’ensemble des centrales du parc nucléaire français.

Cet article a été écrit par:

Christian - qui a écrit 2027 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

Catégories

Archives

Agenda

mars 2009
L Ma Me J V S D
« fév   avr »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+