Catégorie | loup

Les éleveurs ne comprennent pas la position des FDSEA

Face à la problématique du loup, les éleveurs ne comprennent pas les décisions prises par les FDSEA de la région Rhône-Alpes. Ils le font savoir par un communiqué dont  voici la teneur.

Quand les FDSEA des Alpes seront-elles cohérentes et solidaires ?

Nous ne pouvons que déplorer le comportement anarchique d’un certain nombre de structures agricoles des Alpes face à la problématique des grands prédateurs notamment le loup et ses incidences sur la nature,  l’environnement humain, social et écologique c’est-à-dire le développement durable des territoires de montagne.

Nous savons, selon plusieurs sources, que dans le Parc du Mercantour 20 à 50 % des animaux prédatés par les loups sont des animaux de rente (ovins, bovins, caprins…). Une situation similaire se profile pour la Haute-Savoie. Pour le soutien à l’élevage et à la vie en montagne, il paraîtrait logique, voire nécessaire de soutenir tous ceux (automobilistes, éleveurs, chasseurs….) qui volontairement ou non détruisent un loup pour la sauvegarde de leur patrimoine et ainsi maintenir une activité humaine existante dans ces montagnes depuis de nombreux siècles.

C’est cette activité qui permet d’entretenir les paysages et leur diversité, la biodiversité des pelouses alpines, la biodiversité ordinaire à partir des races d’élevage, le tissu et le lien social des vallées et une subsistance économique indispensable pour nourrir tout le monde avec des produits de qualité dans un espace préservé.

Il est surprenant et choquant d’apprendre par les échos des vallées haut-savoyardes que le Président de la FDSEA 74, Christophe Léger, n’apporterait pas son soutien et celui de sa fédération à l’organisation d’une manifestation sur les problèmes du plateau des Glières où la surpopulation de loups, la dégringolade du cheptel cynégétique et le soutien a Frank Michel qui a abattu un loup en février alors que près de 15 000 signatures ont été recueillies.

Il est à espérer que tout cela rentrera dans l’ordre au plus tard jeudi et que le bureau de la FDSEA 74 suivra sa base qui était déjà très présente lors de la création de l’association « Vivre sans le loup ».

Il serait inconcevable que la FDSEA 74, par la voix de son président ne se rallie pas aux associations et à la fédération départementale des chasseurs pour que la manifestation puisse avoir lieu le samedi 4 avril 2009 dans la circonscription du député Lionel Tardy qui a su prendre courageusement position contre le développement de ce prédateur dans le département en affichant sans équivoque son soutien aux éleveurs.

Nous en appelons à chacun d’aider pour que l’unité soit réalisée tant en Haute-Savoie pour le 4 avril que sur l’ensemble du massif alpin, de Genève à Nice.

Un groupe d’éleveurs en colère.

Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8491 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

edf.png

Catégories

Archives

Agenda

mars 2009
L Ma Me J V S D
« fév   avr »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+