Catégorie | monde rural

Les chantiers de la propriété privée rurale

Très bonne initiative que celle prise par le syndicat isérois de la propriété privée rurale. Il a profité de la présence de son président national, Bruno de la Roche St André, pour traiter en profondeur les dossiers d’actualité, et ils sont nombreux!

prop.jpg

Le président national Bruno de la Roche Saint André passe en détail tous les problèmes auxquels sont confrontés les propriétaires ruraux. A ses côtés la présidente départementale: Marie-France Richard.

Le président national a rappelé que le rôle que jouent les propriétaires est trop peu mis en avant: »nous avons laissé, à tort de côté la communication, à tous les niveaux.  On a décidé de prendre le problème très au sérieux, recruté un responsable com, on utilise d’avantage les médias dits modernes, la communication informatique… »

Parmi les chantiers auxquels sont confrontés les propriétaires ruraux il y a bien sûr le prix du fermage. « Son indice augmente de 0,5% en moyenne depuis 25 ans, de façon anarchique. En rapport, certaines années, les agriculteurs ont des revenus qui augmentent de 12% et même 17%.

On a appris la volonté du gouvernement de modifier cet indice. Bonne nouvelle pensait-on… On a dû déchanter. Les propositions faites étant irréalistes et très défavorables aux propriétaires. Dernière proposition du ministère: que l’indice soit calculé à 40% sur l’indice des prix et à 60% sur le revenu brut des exploitations agricoles (RBEA).

Il y a huit jours, on a appris que dans le cadre de la loi de modernisation agricole un amendement sera ajouté concernant les nouvelles règles du prix du fermage. On n’en sait pas plus.

Notre demande: que le loyer soit indexé sur le coût de la vie, point final

Deuxième chantier: la CDOA. « Un propriétaire qui récupère ses terres peut les exploiter sans passer par cette structure. Nos « partenaires » agriculteurs veulent remettre en cause cet état de fait.
Troisième chantier: le prix de location des maisons d’habitation. Il est indispensable que les loyers se rapprochent au plus près de ceux pratiqués au niveau urbain afin que les propriétaires en tirent une vraie rémunération.

prop-2.jpg

La salle a apprécié la fougue et le bon sens des propos tenus par le président national.

Et le président de conclure: »Les propriétaires sont des acteurs indispensables du monde rural, de la biodiversité, ce n’est pas eux qui démolissent la nature. Nous demandons que les citadelles juridico-administratives sautent car elles nous empêchent d’avancer, de prendre des initiatives et c’est tout le monde rural, dont les agriculteurs, qui en pâtissent. »

Il ne restait plus qu »à ouvrir le débat en départementalisant les chantiers nationaux. Il a beaucoup été question de chasse, castors, cormorans, baux… Débat très passionnant.

Pour en savoir plus:

 www.propriete-rurale.com

Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8605 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

Catégories

Archives

Agenda

mars 2009
L Ma Me J V S D
« fév   avr »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+