Catégorie | agriculture

Loup: rassemblement à Thônes le 18 avril

Suite à un article intitulé « Quand les FDSEA des Alpes seront-elles cohérentes et solidaires ? », mis en ligne par plusieurs médias, le président de la FDSEA de la Haute-Savoie a tenu à réagir et nous a fait parvenir un communiqué dont voici la teneur.

« Depuis la semaine dernière un texte a circulé sur le net intitulé « Quand les FDSEA des Alpes seront-elles cohérentes et solidaires ?»

Ce texte émanait soit-disant d’un groupe d’éleveurs en colère… éleveurs qui n’auraient donc pas le courage de signer ce courrier.

Notre FDSEA travaille depuis plus de 10 ans sur ce dossier du loup, non seulement par la défense des éleveurs, mais aussi par un travail de « conscientisation » des acteurs de l’économie locale (offices de tourisme, élus locaux, etc…)
Avec le soutien de Jean-Michel Lemétayer, une rencontre de travail constructive a eu lieu le 13 mars à Annecy avec le Ministre Jean-Louis Borloo.
Sans doute à la veille d’obtenir des avancées, certains responsables (?) syndicaux et politiques ont tenté de déstabiliser l’unité présentée par la profession agricole autour de la FDSEA, des JA, de la Chambre d’Agriculture, du syndicat ovin et du syndicat caprin.

 Ils en sont pour leurs frais puisque la FDSEA, sur décision de son Conseil d’Administration, organise un grand rassemblement le 18 avril à Thônes.

… Une fois encore nous regrettons vivement le comportement lâche visant à diviser la profession agricole et à l’affaiblir…
Nous remercions toutes les FD qui nous ont apporté leur soutien. »

Avec nos cordiales salutations,
Le Président,
Christophe Leger

Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8617 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

edf.png

Catégories

Archives

Agenda

avril 2009
L Ma Me J V S D
« mar   mai »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+